• samedi le 25 janvier, 2020

Le talent… ça se découvre

Partagez nous!

Reconnaître vos forces, assimiler vos acquis, utiliser vos talents pour vous propulser, c’est probablement le travail d’une vie. Vous réussissez à vendre le monde, vous êtes des globe-trotters qui côtoient différentes cultures enrichissantes et pourtant, plusieurs d’entre vous sont en quête de confiance, de se donner le droit de briller comme un joyau. Avez-vous oublié que le vôtre est censé briller avec autant d’intensité que les autres, et pour plusieurs raisons? Avec toutes ces responsabilités et ce stress qui reposent sur vos épaules, auriez-vous perdu de vue vos talents qui lui permettent de s’illuminer?

Votre port de destination
Vous désirez performer, gravir des échelons et faire plus d’argent pour tenter de trouver le bonheur, n’est-ce pas? Le bonheur… Est-ce de passer plus de temps dans votre jardin avec vos enfants, ou bien partir pour de « vraies » vacances avec votre conjoint? Vous n’y arrivez pas? Pourquoi? Parfois, on peut se sentir seul sur son bateau de vie. Vous avez l’impression d’avancer pendant un certain temps, pour ensuite laisser place au sentiment de tourner en rond. Soit vous courez partout en vous demandant dans quelle direction aller, soit vous ne savez plus par quoi commencer pour faire avancer le bateau. Est-ce que vous alimentez les moteurs en utilisant votre essence (vos talents)? Ou encore, avec ce que vous pouvez trouver, qu’est-ce qui peut l’empêcher de bien fonctionner? Avez-vous déjà observé ce paradoxe qui fait que plus vous travaillez dans le but de faire voyager les autres, plus vous perdez de vue votre propre voyage?

« Le vent ne souffle jamais en faveur du navire qui n’a pas de port de destination. » Montaigne

Carburer grâce à vos talents
Combien d’histoires avons-nous entendues de personnes qui, une fois qu’elles ont écouté leur cœur et suivi leur passion reliée à leurs talents, ont abandonné un travail ou se sont séparées? Tout le monde pense alors qu’elles ont perdu le nord! Pourtant, l’exemple de monsieur Desjardins qui, les étoiles plein les yeux, m’a dit : « J’ai réalisé mon rêve, et je me suis acheté un vignoble! » Je l’ai rencontré lors d’un réseautage à Québec. Il commanditait le vin et j’ai eu la chance de visiter son rêve. Un endroit magnifique, près de Ste-Anne de Beaupré, appelé Domaine L’Ange Gardien. Monsieur Desjardins s’est questionné, a abandonné un beau fonds de pension et a décidé d’agir. Depuis trois ans maintenant, il produit son vin, organise des visites de son vignoble et travaille avec une équipe. Son talent est de bien s’entourer et de fabriquer sa passion.

Quand vous prenez le temps de vous arrêter (et là, je vous entends déjà dire que vous n’avez pas le temps…) Cessez de vous faire accroire que vous n’avez pas le temps de vous arrêter! Dites-le à quelqu’un d’autre, mais pas à moi! J’ai eu cette « maladie » de croire que je portais le monde sur mes épaules, que j’avançais toujours dans le bon sens et que je ne pouvais me permettre d’arrêter un instant pour réfléchir au port de destination vers lequel j’avais besoin d’aller en carburant à mes talents. Quand vous vous arrêtez, vous prenez conscience de l’être que vous êtes, et surtout, à ce à quoi vous êtes bon (ça peut faire mal d’être conscient). Chacun de vous possède différents talents, parfois cachés, mais qui gagnent à se faire connaître.

Vos nombreux talents
Maintenant, mettez-vous au travail, papier et crayon, et faites une liste de vos talents. Il n’y a pas de vantardise ici, seulement de la mise en valeur. Vous le faites avec vos produits, les brochures en sont remplies. Maintenant, c’est à votre tour. Prenez conscience de vos talents. Vous pouvez imaginer une brochure qui vous présente. Faites comme si c’était quelqu’un d’autre. Si vous avez de la difficulté à faire une liste de vos forces et ce à quoi vous êtes capable d’être et de faire, demandez à quelqu’un qui vous aime pour les bonnes raisons. Allez fouiller dans votre enfance. Qu’est-ce que vous faisiez facilement et sans vous poser trop de questions? Certains m’ont déjà dit, lors de mes conférences, qu’ils dessinaient des vêtements, qu’ils travaillaient le bois… Aujourd’hui, ces personnes sont designers de mode et ébénistes! Dans mon cas, j’étais sur scène et je faisais des spectacles, même dans ma cour devant les petits voisins! C’est fascinant d’avoir oublié ce que nous prenions plaisir à faire quand nous n’avions pas de filtre! Alors, quels sont vos talents?

Toujours avec cœur et passion,

 

Pour lire un autre texte d’Ariane :

Lonely Planet
L’éthique du voyage

Conscience, principe et règles de vie sont des synonymes qui ont retenu mon attention lorsque j’ai fait une courte recherche sur le mot « éthique. » En lire plus…

Partagez nous!

Postes connexes

Menu