• lundi le 24 septembre, 2018

Aéroport de Québec: enfin une desserte en bus!

Partagez nous!

Photo: Yvan Doublet archives Le Devoir

Après des années de discussions, le Réseau de transport de la Capitale (RTC) vient d’annoncer qu’il offrira dès le printemps 2019 une desserte directe et fréquente vers l’aéroport international Jean-Lesage de Québec et le secteur commercial Duplessis. Le RTC répond ainsi à une demande récurrente des citoyens et voyageurs, du milieu des affaires, du secteur hôtelier et de représentants de l’industrie touristique. Rappelons que jusqu’à présent, cet aéroport est accessible uniquement en taxi ou en voiture. Comment un aéroport peut-il se passer d’une liaison en transport en commun pour rejoindre la ville principale à proximité? C’est impossible! Cette nouvelle met donc fin à une absurdité de longue date. À l’heure où l’aéroport Jean-Lesage de Québec investit des millions en développement, il était nécessaire d’offrir aux passagers une alternative écoresponsable, économique et pratique, autant pour la population locale (notamment les employés) que pour les touristes étrangers en visite dans la zone. On estime par ailleurs que 5000 travailleurs pourront en bénéficier d’ici 2020.

« Cette nouvelle marque un tournant important pour notre région et sera bénéfique pour l’ensemble des acteurs de l’industrie touristique de Québec », a pour sa part souligné le directeur de l’Office du tourisme de Québec, André Roy. « Ce nouveau parcours est une très bonne nouvelle pour l’amélioration de l’accessibilité à destination. Nos infrastructures de classe internationale comprennent maintenant une desserte qui bonifiera l’expérience client dès l’arrivée des visiteurs ».

LE FUTUR PARCOURS

Il en coûtera environ 3 $ pour l’utiliser, soit le même tarif que pour les parcours réguliers.

UN PARCOURS FRÉQUENT ET DIRECT

Le nouveau parcours 6 reliera directement l’aéroport au secteur touristique et hôtelier du Vieux-Québec en passant par le boulevard Laurier et la Grande Allée. Il desservira au passage les nombreux hôtels, employeurs, pôles d’affaires et centres commerciaux qui s’y trouvent. Le parcours 6 sera en service 7 jours sur 7, du matin au soir. Il circulera toutes les 30 minutes environ au moment de sa mise en service, mais sa fréquence pourrait être ajustée en fonction de son utilisation. La fréquence précise, les heures de passage, l’amplitude exacte et le tracé final seront précisés un peu avant sa mise en service, comme le RTC le fait habituellement.

« La desserte actuelle était minimale pour les employés travaillant dans les nombreux commerces de ce secteur, qui s’est considérablement développé au fil du temps. Or, on sait qu’il y a beaucoup d’étudiants, notamment, qui travaillent à cet endroit. D’autres souhaitent simplement le fréquenter pour aller au cinéma ou magasiner. C’est un besoin que nous avons entendu régulièrement au cours des derniers mois et auquel nous apportons une réponse. Avec ce nouveau parcours et la bonification de la desserte des parcs industriels annoncée la semaine dernière, nous commençons à mettre en place les premiers morceaux du réseau présenté à l’automne dernier. Nous y allons étape par étape en saisissant les occasions qui s’offrent à nous. Ce n’est que le début », a conclu le président du RTC, Rémy Normand.

Pourquoi attendre 2019 pour lancer le service? « Ça a l’air simple de mettre un autobus sur la rue, mais il y a toutes sortes de considérations logistiques derrière ça. Cela implique plusieurs interlocuteurs et il faut voir les interconnexions avec les autres parcours. Il y a toute une structure dans le réseau de service », a répondu M. Normand.

D’après nos sources, c’est le facteur du financement qui a retardé ce projet. Qui allait payer pour cette liaison? Il semble qu’un accord ait été trouvé!

Partagez nous!

Postes connexes

Menu