• dimanche le 22 septembre, 2019

Alerte pollution à Mexico City

Partagez nous!

18 mai 2019 – Depuis plusieurs jours, la ville de Mexico est recouverte d’une épaisse couche de fumée noire. La population est sous alerte.

Jeudi, les écoles élémentaires de la ville ont été fermées et les conducteurs ont été invités à rester en dehors des routes de la capitale mexicaine en raison de la mauvaise qualité de l’air. Les autorités ont également recommandé aux résidents d’éviter de faire de l’exercice à l’extérieur. Les touristes sont également concernés. Le port d’un masque de protection semble être adopté en ville.

La ville de Mexico est une ville de plus de 21 millions d’habitants qui souffre de la pollution de l’air depuis des décennies. Rappelons que Mexico City est une habituée de la pollution extrême de son air, elle qui a été nommée la « ville la plus polluée de la planète » en 1992. Sa population subit des problèmes d’asthme et une plus grande vulnérabilité face aux maladies cardiorespiratoires. La situation ne va pas en s’améliorant alors que la population grandit d’années en années.

C’est majoritairement en raison des feux de forêt qui font rage au sud de la capitale mexicaine que les autorités ont été dans l’obligation de déclarer l’état d’urgence environnementale mardi dernier. Les voitures, les industries et les températures élevées sont d’autres facteurs qui contribuent à la formation de cet épais smog, selon les dirigeants de la ville. Les résidents de Mexico City doivent donc porter un masque couvrant leur bouche et leur nez s’ils sortent à l’extérieur. Les autorités ont fortement recommandé de ne pas utiliser la voiture pour ne pas aggraver la situation, et proposent même d’annuler toute activité physique extérieure. Vendredi, l’indice de la qualité de l’air de Mexico se chiffrait à 166, une donnée qui, heureusement, a diminué depuis. Plus ce nombre est bas, plus l’air est de bonne qualité.

Des feux de forêt brûlent au sud de Mexico City, mais également dans l’État de Jalisco situé au nord-ouest de la capitale. 600 personnes y ont été évacuées pendant que 250 pompiers bravaient les flammes. Certains feux sont si intenses qu’ils peuvent être observés de l’espace.

Source: Météo Media

Partagez nous!

Postes connexes

Menu