• lundi le 1 mai, 2017

Atout France célèbre le Centenaire de la Grande Guerre

Partagez nous!

Nord-Pas de Calais

Atout France, l’Agence de développement touristique de la France, a conçu une brochure d’appel bilingue présentant les sites de mémoire en France. Avec Vimy (Nord-Pas de Calais) et Beaumont-Hamel (Somme, Picardie) à l’avant-scène, l’encart propose une carte détaillée du Front occidental et recense de nombreux lieux incontournables où est honorée la mémoire des soldats canadiens ou alliés. La publication spéciale, dans laquelle se retrouvent également des offres de séjours vendus par des grossistes locaux, a été imprimée en 40 000 exemplaires et sera diffusée à Toronto, Ottawa et Montréal dans les prochains mois. Une version en ligne est disponible sur une section dédiée à la thématique Grande Guerre du site ca.rendezvousenfrance.com.

68 000 Canadiens, militaires et civils ont donné leur vie durant la Grande Guerre

En France, ce sont quelque 6 millions de visiteurs qui se rendent chaque année sur les lieux de souvenir, dont la moitié vient de pays étrangers. Cette forme de tourisme génère plus de 45 millions d’euros de chiffre d’affaires et concerne majoritairement des petites et moyennes entreprises.

Des actions concertées pour augmenter la fréquentation des sites de mémoire

Pour accompagner les acteurs qui ont souhaité se rassembler afin de créer ensemble les conditions d’un développement du tourisme de mémoire, dix collectivités et associations partenaires françaises ainsi que quatorze entreprises ont signé en novembre 2013 le contrat de destination «Centenaire de la Grande Guerre», une démarche de promotion inédite. C’est dans ce cadre que la brochure spéciale sur le Centenaire de la Grande Guerre édité par Atout France au Canada sera diffusée.

Bilan d’Atout France

Un premier bilan d’Atout France (6 novembre) révèle que les sites de tourisme français du « Front ouest » de la Grande Guerre ont attiré une foule de touristes internationaux cette année, dopés par les commémorations et divers événements organisés autour du Centenaire de la Première guerre mondiale.

Outre les clientèles des marchés de proximité (Britanniques, Allemands, Belges, Néerlandais) qui étaient au rendez-vous, les professionnels ont constaté une augmentation notable du nombre de visiteurs long-courrier (Canadiens, Américains, Australiens »).

Dans le Nord-Pas de Calais, le nombre de touristes a quasiment doublé à la Carrière Wellington. Le site du Mémorial national canadien de la Crête de Vimy accueille quant à lui 700 000 visiteurs par an selon le Ministère des Anciens Combattants du Canada.

La fréquentation des sites de mémoire dans la Somme (Picardie) a augmenté de 20% de janvier à avril et de 46% en Haute-Somme où sont concentrés ceux de la Première guerre mondiale. Le public est à 85% étranger dans la Somme.

Même chose pour le site du Vieil Armand (ou Hartmannswillerkopf) en Haute Alsace, qui a accueilli presque deux fois plus de visiteurs qu’habituellement cet été: 33.600 visites de juillet à septembre, contre 18.600 un an plus tôt.

En Champagne-Ardenne, après une bonne année 2013, la progression des visiteurs s’est poursuivie avec environ +10% dans la Marne et +12% dans les Ardennes à fin août.

Commémorations touchant les Canadiens

Les commémorations et événements autour du Centenaire de la Grande Guerre se poursuivront jusqu’en 2018. Pour les Canadiens, la commémoration de la Bataille de la Somme en 2016 et celle entourant la Bataille de la Crête de Vimy en 2017 seront des moments forts.

Pour consulter la brochure en ligne et préparer votre voyage :
http://ca.rdvef.com/centenaireca (en français)
http://ca.rdvef.com/centenaryca (en anglais)

Partagez nous!

Postes connexes

Menu