• jeudi le 19 octobre, 2017

[Conseils] 8 astuces pour prendre l’avion sereinement avec bébé

Partagez nous!

L’angoisse pour tous nouveaux parents (ou pas): prendre l’avion avec bébé. Hey bien, je vous rassure tout de suite, tout est une question de préparation! Depuis la naissance de ma fille (âgée d’à peine 18 mois), nous avons fait Cuba et deux fois l’Europe. Pour vous aider dans vos préparatifs, voici une liste de conseils qui devraient vous aider à passer un bon voyage.

1. Préconiser les vols directs

Pour économiser quelques dollars, nous avons parfois tendance à choisir les vols à 2 ou 3 escales. Ce que je vous déconseille avec un bébé. Si les escales sont fatigantes pour nous, elles le sont encore plus pour eux. Alors, commencez vos vacances du bon pied en minimisant l’impact de ces dernières.

2. Le choix du siège

L’idéal (si vous avez les fonds nécessaires) est de pouvoir réserver l’un des sièges qui vous permettra d’utiliser la bassinette. Ainsi vous pourrez mettre votre petit ange à dormir comme à l’habitude surtout pour des vols de nuit. Vérifiez auprès de votre compagnie de voyage les règles de sécurité pour l’utilisation de la bassinette. En général, elle convient aux enfants de moins de 80cm et de 10kg.

Trucs:
N’hésitez pas à demander au personnel de bord si votre vol prévoit beaucoup de turbulences. Si oui, l’option de la bassinette ne sera pas à considérer, car vous devrez reprendre votre bébé (et risquer de le réveiller!) pendant chaque zone turbulence. Dans ces cas-là, mieux vaut faire dormir votre petit-ange dans vos bras.
N’hésitez pas à faite sauter les siestes de bébé pendant l’attente à l’aéroport (même si ce n’est pas toujours facile, oui, je sais) pour qu’il tombe dans les bras de morphée très rapidement une fois dans l’avion.

3. Préparer des jouets

Assurez-vous de prendre avec vous quelques jouets et livres que votre enfant aime manipuler ou voir. L’idée est d’en avoir suffisamment pour l’occuper. Mais donnez-lui un seul jouet à la fois; et dès qu’il se lasse, sortez-en un autre. Il aura un constant effet de surprise comme ça.

Truc :
Évitez les jouets trop bruyants comme un hochet pour ne pas casser les oreilles de vos voisins.

4. Préparer son sac

Même si les enfants de moins de deux ans ne payent pas leur billet, ils ont le droit d’avoir un sac personnel en cabine. Cependant, je vous recommande de ne pas trop vous encombrer! Optez pour un sac à couche/sac à dos histoire de garder vos bras et vos mains libres pour pousser la poussette, utiliser un porte-bébé ventral ou encore garder votre tout-petit dans vos bras.

À l’intérieur de celui-ci assurez-vous d’avoir :

  • Biberons
  • Suce
  • Petits pots de nourriture, collations, jus, formule de lait si nécessaire
  • Doudou
  • Couches et lingettes
  • Vêtements de rechange pour vous et pour bébé – ma fille a vomi sur moi pendant l’un de nos longs courriers vers l’Europe et j’ai dû porter un pantalon et un t-shirt souillés pour le reste du trajet. Je n’ai plus refait cette erreur!
  • Chandail chaud ou petite couverture : il fait souvent froid dans les avions!
  • Bavette
  • Tasse à bec
  • Petite trousse à pharmacie avec acétaminophène, thermomètre, calmant pour la pousse dentaire, poire et solution saline pour déboucher le nez

5. Arriver à l’aéroport en avance

Allez, on se l’avouera tout prend beaucoup plus de temps avec un bébé. Ne commencez pas vos vacances en stress en essayant de tout anticiper au maximum. Préparez vos valises quelques jours avant le départ, arrivez tôt à l’aéroport (si vous n’avez pas encore choisi vos sièges, vous pourriez ainsi avoir de meilleures places) et présentez-vous tôt devant votre porte d’embarquement.

6. Un décollage et un atterrissage en douceur

L’un des problèmes les plus stressants pour les parents est sans doute quand notre bébé se met à hurler au décollage ou à l’atterrissage.
Pour éviter les douleurs d’oreilles qui peuvent survenir à cause du changement de pression au moment du décollage et de l’atterrissage, je vous recommande de stimuler le réflexe de succion de votre bébé en l’allaitant, en lui donnant un biberon de lait, d’eau ou encore en lui proposant sa suce. Je vous garantis que ça marche et que votre petit ne pleurera plus durant ces deux temps désagréables.

7. Penser à changer sa couche

Tout comme nous, nos enfants ont besoin de boire beaucoup pendant le vol. N’hésitez pas à lui proposer de l’eau et n’oubliez pas d’aller changer sa couche régulièrement, car elle se remplit beaucoup plus vite une fois dans les airs – et ça pourrait le contrarier.

Truc :
Pensez à changer bébé avant d’entrer dans l’avion pour éviter la table à langer très étroite ou toute mauvaise surprise au moment de l’embarquement si vous ne pouvez pas bouger tout de suite.

8. Restez calme

Ne stressez pas! Ah bas les regards malveillants! Si votre bébé est « pénible », c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas, il ne le fait pas pour vous embêter. Essayez de comprendre son malaise.

Trucs :
Si bébé ne veut pas dormir, promenez-vous dans l’avion avec lui.
L’utilisation du porte-bébé peut-être très efficace pour le calmer et l’endormir.
Voyager à deux autant que possible pour pouvoir se relayer et peut-être tenter de dormir un peu!

(Source: Christine Lacaze pour Profession Voyages)

Partagez nous!

Postes connexes

Menu