• mercredi le 24 avril, 2019

[CRASH – 737 MAX 8] Le système défectueux de Boeing était bien activé avant la chute de l’avion d’Ethiopian Airlines

Partagez nous!

29 mars 2019 – Les enquêteurs ont déterminé qu’un système anti-décrochage était automatiquement activé avant que le Boeing 737 Max d’Ethiopian Airlines ne plonge à terre, a rapporté un journal vendredi.

La conclusion préliminaire, basée sur les informations des enregistreurs de données et vocaux de l’aéronef, montre que le mauvais fonctionnement du système automatisé pourrait être responsable de l’accident mortel du 10 mars, a rapporté le Wall Street Journal.

C’est également un lien étroit avec le crash fatal d’un avion indonésien Lion Air Max, qui avait eu des problèmes similaires en octobre.

Les deux accidents ont tué 346 personnes et font l’objet d’une enquête menée par des équipes d’experts internationaux dirigées par les pays d’origine des vols.

Le Wall Street Journal a rapporté les résultats préliminaires de l’enquête en Ethiopie ont été révélé lors d’un briefing jeudi à la Federal Aviation Administration des États-Unis.

Un porte-parole de la FAA n’a pas souhaité faire de commentaire lorsque Associated Press a communiqué avec lui vendredi, et un porte-parole du ministère éthiopien des Transports a déclaré ne rien savoir du reportage du journal.

Les responsables éthiopiens devraient publier leur rapport préliminaire bientôt. Les conclusions préliminaires pourraient être révisées, mais elles indiquent que le système appelé MCAS (ou Système d’augmentation des caractéristiques de manœuvre) est la cause potentielle des deux collisions.

Les enquêteurs ont déclaré que l’appareil d’Ethiopian Airlines Max avait suivi une trajectoire similaire à celle du vol Lion Air, comprenant des montées et des descentes irrégulières avant de s’écraser quelques minutes après le décollage.

Le 737 Max 8 a été mis au sol dans le monde entier à cause des accidents alors que Boeing travaille à la mise à jour de son logiciel pour rendre les avions plus sûrs. Le système MCAS est conçu pour diriger automatiquement s’il détecte un risque de perte de portance ou de décrochage aérodynamique.

Le système permet également au Max de voler de la même manière que les générations précédentes du Boeing 737, éliminant ainsi la nécessité de nombreuses formations supplémentaires pour les pilotes.

Boeing travaille actuellement sur une mise à jour du logiciel MCAS, ce qui le rend moins agressif et permet aux pilotes de l’abandonner.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu