• lundi le 16 septembre, 2019

Dorian se dirige vers le nord: voici les dernières mises à jour d’Air Canada et WestJet

Partagez nous!

6 septembre 2019 – Air Canada renonce aux frais de modification pour les vols vers plus d’une douzaine de destinations dans le Canada atlantique et dans l’est du Québec alors que l’ouragan Dorian s’éloigne de la côte est des États-Unis et se dirige vers le nord.

Pour les vols du 7 septembre, Air Canada a mis en place sa politique de changement de réservation flexible pour les destinations suivantes: Halifax, Fredericton, Moncton, Saint John, Sydney, Gaspé, Charlottetown et les Îles-de-la-Madeleine. 

Pour les vols du 8 septembre, la liste des destinations s’agrandit. En plus de Halifax, Fredericton, Moncton, Saint John, Sydney, Gaspé, Charlottetown et les Îles-de-la-Madeleine, il y a aussi Bathurst, Deer Lake, Gander, Goose Bay et St. John’s.

La politique de modification de réservation flexible de WestJet s’applique à toutes les destinations desservies par la compagnie aérienne sur la côte Est du Canada, pour les voyages du 7 ou du 8 septembre.

Linda Libby, météorologiste d’Environnement Canada, a déclaré que Dorian est « certainement en route »,  et qu’il reste à voir si cette impressionnante tempête passera de tropicale à post-tropicale au moment où elle atteindra certaines parties du Canada atlantique samedi. 

Selon Linda Libby «une grande partie du Canada atlantique et du Québec pourrait être touchée par Dorian». 

Le Centre Canadien de Prévision des Ouragans a déclaré que la trajectoire la plus probable serait que la tempête se dirige vers le sud des provinces maritimes samedi, traversant l’est de la Nouvelle-Écosse tard dans la journée. 

Les prévisions prévoyaient des vents violents et des pluies abondantes qui auraient des répercussions majeures sur le sud-est du Nouveau-Brunswick, l’Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, l’ouest de Terre-Neuve et la Basse-Côte-Nord du Québec, avec la possibilité d’une onde de tempête qui pourrait toucher certaines régions de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve. 

Le bureau de gestion des urgences de la Nouvelle-Écosse et le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador ont averti les gens qu’ils devraient s’assurer d’avoir suffisamment de nourriture, d’eau et de médicaments pour au moins 72 heures. 

L’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick et le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard ont lancé des alertes semblables. 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu