• samedi le 24 août, 2019

Écouter son coeur

Partagez nous!

Hier, j’ai écouté mon coeur. J’ai pris une pause pour aider quelqu’un, malgré ma liste sans fin de choses à faire… En allant dormir, mon cœur était rempli de joie et de gratitude. J’ai réussi à passer par dessus les remords et le sentiment de culpabilité qui nous étranglent souvent. Ils nous obligent à faire certaines choses dont nous n’avons pas envie. Nous avons toujours le choix…

Dans notre quotidien, en cette année 2012, je sens qu’il y a une certaine fatigue collective, un sentiment d’en avoir marre de se sentir «vide» à l’intérieur, quand l’extérieur est si rempli! Nous arrêtons difficilement pour nous questionner, pour nous permettre de souffler et parfois, nous récompenser avec de petits plaisirs de la vie et se connecter avec nos désirs profonds.

Hier, dans un après-midi ensoleillé, j’assistais à la réalisation du rêve d’un ami qui s’avère aussi être un des miens: acheter une Mercedes convertible. Mais en plus, il m’a confié sa voiture actuelle, qui s’avère être une belle Audi décapotable, afin de la ramener à bon port. Comme il avait des choses à faire, il me l’a laissée pour quelques heures. Wow! Les cheveux dans le vent, le soleil au rendez-vous, j’étais libre. Je me sentais à la bonne place! Vous me direz qu’on n’a pas besoin de conduire une voiture décapotable pour se sentir libre… Tout à fait vrai! Mais c’est grâce à cet événement que je me suis rappelée pourquoi je fais les choses et que, malgré toutes les épreuves à travers lesquelles je peux passer, il est primordial de réaliser que je le fais pour me sentir bien. Dans mon cas, me sentir bien signifie me sentir libre. Au volant de cette belle voiture, qui est à vendre maintenant (ça m’est passé par l’esprit, mais ils disent de bien gérer nos priorités!), je retrouvais en moi la raison pour laquelle je persévère à développer mon entreprise. Réaliser comment les voyages s’avèrent une source de créativité et de sentiment heureux, et pourquoi je suis bien dans le «beau». Je ne me définis pas comme matérialiste. C’est ma façon de me sentir bien, tout simplement.

Mon entourage joue un rôle crucial dans la réalisation de mes rêves et c’est pourquoi, spontanément, j’ai voulu partager ce sentiment de joie qui m’habitait. Je suis allée chercher une amie et ses deux petites filles, pour qui c’était la première balade dans une voiture convertible… Pendant un bref instant, je peux vous garantir que tout le monde a oublié ses soucis, ses «bobos», son stress, et nous avons ri. Nous n’avons pu que constater toutes les émotions qui se créaient chez ces enfants, qui expérimentaient quelque chose de nouveau et qui partageaient notre enthousiasme! J’ai ensuite vu sur Facebook que mon amie avait mis les photos qu’elle avait prises pendant notre périple, et j’ai pu constater les mimiques des deux petites! Wow! À partir des dix premières minutes, qui étaient pour moi un simple message du cœur, j’ai fait sourire et respirer la vie à trois autres personnes qui ont partagé ma bulle de liberté. Elles auraient pu dire: «Bon, regarde-la, elle veut épater la galerie…». Et non, c’est l’inverse qui est arrivé… Osez écouter votre cœur!

Mon cœur me parlait et m’a confirmé que c’est vraiment le type de vie que je veux attirer. J’ai perçu ça comme un signe, comme un clin d’œil du destin qui me rappelle que ce n’est pas si complexe, et surtout, que c’est accessible. Parfois, nous voyons ça comme une énorme montagne et nous nous croyons plus faibles que nous le sommes réellement. Nous sommes forts. Il suffit d’y croire et de le faire pour les bonnes raisons. Ainsi, vous accomplirez de merveilleuses choses, partirez à la rencontre de personnes extraordinaires qui vous aideront dans l’atteinte de vos objectifs de vie les plus chers.

Le pouvoir des mots

Pour écouter son cœur, il est important de prendre conscience des mots que nous utilisons. Dans mon cas, j’utilisais très souvent, voire trop régulièrement, le verbe «Il faut». J’ai une âme rebelle et pour moi, ça représente une obligation. Alors je me confronte inconsciemment à moi-même en m’obligeant à faire quelque chose. Quoi de plus difficile que d’essayer de conserver son énergie quand on sent qu’on n’a pas le choix! Écouter son cœur, c’est accepter que, parfois, ça puisse créer des vagues dans notre entourage, des tsunamis même… Mais le suivre vous guidera vers tout ce que vous désirez vraiment. Vos décisions seront toujours en accord avec votre intérieur. Cela évitera de créer un «clash» avec votre vie extérieure!

Avec passion,

Ariane Cloutier – ariane@professionvoyages.com

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu