• dimanche le 8 décembre, 2019

“Le nombre d’agents externes va continuer à augmenter” annonce un spécialiste

Partagez nous!

Image: Flemming Friisdahl, fondateur de The Travel Agent Next Door

Les agents externes sont de plus en pus nombreux dans l’industrie et sont là pour rester d’après les études publiées. Plus que de faire parti du paysage, ils forcent même les agences de voyages et les fournisseurs à réinventer leur modèle.

Dans ce domaine, une entreprise fait figure d’exemple à travers le Canada et a récemment annoncé son intention de venir conquérir le marché Québécois. Pas encore connue au Québec, l’entreprise Travel Agent Next Door compte bien séduire les agents externes locaux avec une offre de service différente. Surtout, il ne faut pas minimiser le fait que l’entreprise est l’un des leaders sur ce segment à travers le Canada anglophone. En seulement cinq ans, The Travel Agent Next Door a connu une ascension fulgurante vers le succès. Comment? Grâce à un travail acharné et l’aide d’agents de voyages, déclare Flemming Friisdahl, fondateur de la compagnie.

Nous avons posé 5 questions à Flemming Friisdahl sur la dernière restructuration de la société, les raisons pour lesquelles les agents devraient rejoindre la société, et l’évolution du secteur des agents externes dans les années à venir.

1. La société a récemment été restructurée en régions. Dites-nous, comment est née cette idée et fonctionne-t-elle bien?

Toute ma vie, j’ai travaillé en tant que fournisseur et je me suis occupé de professionnels du voyage. Je savais donc qu’il était important de veiller à ce que la BDM locale reçoive un crédit pour les activités exercées dans sa région. Nous avons dû modifier plus de 14 000 mots de passe auprès de 26 fournisseurs, ce qui a demandé beaucoup de travail. Jusqu’à présent, les réactions de nos agents et de nos fournisseurs ont été très positives.

2. La société a connu une croissance exponentielle au cours des cinq dernières années. À quoi attribueriez-vous cette croissance et quelles sont certaines prévisions pour 2019?

J’aimerais pouvoir dire que tout était une question de chance, mais cela a demandé beaucoup de travail de la part du personnel du bureau d’assistance. Nos agents ont aussi expliqué de manière proactive ce que nous faisions à leurs amis agents. Le TTAND (The Travel Agent Next Door) lancera dans l’année à venir cinq grands programmes technologiques qu’aucune autre “agence hôte” ne possède, ni même n’est en train de créer. C’est la clé de notre succès: toujours rester dans la nouveauté.

3. Combien d’agents font actuellement partie de la société? Et que diriez-vous à un agent qui envisage de devenir membre pour le pousser à vous rejoindre?

Nous en sommes à environ 400 agents primaires et ces agents ont 320 autres agents associés qui travaillent avec eux. Les quatre principaux avantages que nous offrons sont:

  • Tout ce dont vous avez besoin pour seulement 69$ US par mois.
  • Des magazines imprimés et du marketing électronique gratuits.
  • Le partage de commission le plus important de l’industrie, pouvant atteindre les 100%.
  • Au niveau de l’assistance, nous avons 37 employés qui aident à soutenir nos agents partenaires.

4. Quelles sont les nouvelles tendances dans l’industrie du voyage qui vous paraissent inquiétantes pour les agents externes? Et comment TTAND peut-elle aider?

Ce qui me préoccupe le plus, ce sont les fournisseurs qui vont directement chercher les clients en leur offrant une valeur ajoutée / des rabais spéciaux qu’un agent ne peut pas offrir. Récemment, un fournisseur a proposé un tarif « amis et famille » à toute personne visitant son site. Les agents ne pouvaient pas rivaliser, puisque le fournisseur faisait don de la commission de 8%, ce qui n’est pas juste!

5. Comment envisagez-vous l’avenir des agences externes dans les cinq prochaines années? Comment pensez-vous que ce secteur non seulement se maintiendra, mais se développera au point de gagner une part de marché significative dans l’industrie du voyage?

Le nombre d’agents externes va continuer à augmenter, c’est certain. Cependant, ce développement de l’industrie se fera au travers d’agents de voyages traditionnels se mettant à travailler à domicile. Il y aura aussi de nouveaux venus sur le marché à la recherche d’une seconde carrière en tant qu’agents de voyages. Ce qui est une bonne chose, car pour le moment il n’y a pas beaucoup d’agents de moins de 30 ans qui cherchent à entrer dans l’industrie, et nous avons besoin de davantage de personnes comme eux.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu