• lundi le 16 septembre, 2019

Fermeture du conseil de promotion touristique du Mexique: 9 états réagissent et signent un accord marketing pour assurer la promotion

Partagez nous!

13 septembre 2019 – Six mois après la fermeture de l’Office du tourisme du Mexique, neuf États mexicains, dont Quintana Roo, ont signé une entente marketing visant à promouvoir le tourisme.

Quintana Roo (Cancun et la Riviera maya), Baja California (Los Cabos) et maintenant Yucatan (Merida) ont rejoint Aguascalientes, Chihuahua, Durango, Guanajuato, Querétaro et Tamaulipas dans cette initiative. 

Selon les autorités, les ministères du tourisme de chaque État partenaire mettront en place cet accord pour promouvoir leurs points forts. 

Le but de cet accord est d’aider à maintenir le tourisme qui est aujourd’hui la troisième activité économique la plus importante au Mexique. 

Tel que rapporté sur Profession Voyages plus tôt cette année, presque tous les bureaux du tourisme du Mexique ont fermé dans le cadre d’un plan de restructuration mis en oeuvre par le gouvernement.

Dès l’automne 2018, des rumeurs circulaient sur le fait que le nouveau gouvernement du Mexique envisageait de fermer les offices de tourisme pour une réduction des coûts.

Le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, est entré en fonction en décembre 2018, mais dès novembre 2018, les médias mexicains rapportaient que le Conseil de promotion touristique du Mexique (CPTM)  allait fermer.

Début 2019, les rumeurs ont été confirmées et l’office du tourisme du Mexique à Montréal, dirigé par Fernanda Rosas, a fermé ses portes le 1er mars.

Le tourisme continue de générer plus de 7,5 millions d’emplois dans tout le pays et constitue un moteur économique majeur pour le Mexique.

L’accord comprend 30 points d’action sous six objectifs : Investissements communs, représentation à l’international, promouvoir la culture et développer l’offre hôtelière, mais aussi conserver une politique de développement durable, garder un lien avec la recherche, la science et la technologie, pour permettre aux citoyens une meilleure qualité de vie.

Les représentants affirment que cet accord a pour but d’améliorer la communication entre ses membres et d’aider à augmenter la visibilité des campagnes promotionnelles.

“C’est un honneur pour les membres du ministère de participer à cette initiative, qui vise à maintenir le positionnement du Mexique sur la scène touristique internationale“, a déclaré Michelle Fridman, ministre du Tourisme de l’État du Yucatán.
“Toutes les personnes qui travaillent au sein de l’industrie du tourisme, nous y compris, avons la responsabilité de générer une richesse, et non des écarts sociaux. Nous souhaitons préserver les ressources naturelles et patrimoniales, au lieu de les épuiser. Nous voulons construire et non détruire.”

“Avec la signature de cet accord, nous voulons poser les bases d’un projet touristique durable, qui permettra à tous les citoyens mexicains d’avoir une meilleure qualité de vie.”

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu