• dimanche le 16 décembre, 2018

Fini le “champagne” pour Sunwing

Partagez nous!

Montréal, le 14 juill. 2018

Sunwing est à nouveau dans la tourmente. Le voyagiste semblerait ne pas suffisamment peser la mesure de ses mots. Après son litige avec l’agence Voyages à rabais pour s’être approprié l’expression “voyages à rabais”, c’est aujourd’hui son slogan “voyage au champagne” qui fait couler de l’encre.

Soucieux de prendre soin de ses clients et de les mettre dans l’ambiance des vacances dès le départ, la compagnie offre à bord de ses avions un verre de vin mousseux à chaque passager. Or, Sunwing, dans ses outils marketing et de vente aurait utilisé l’appellation “Champagne”.

«Ce sont les pratiques commerciales de Sunwing qui sont mises en cause dans cette affaire. Utiliser le mot champagne pour faire mousser les ventes alors que la compagnie ne sert pas de champagne à bord mais du vin mousseaux, c’est contraire à la loi, car c’est un mensonge» explique Me Sébastien A. Paquette. 

Un faux pas qui pourrait coûter cher au voyagiste puisqu’un recours est actuellement en cours et que la liste des requérants ne cesse de s’allonger. Si la compagnie est reconnue coupable, elle devra verser des dommages et intérêts aux voyageurs, ainsi que des frais punitifs d’environ 50 000$CA à 100 000$CA

La poursuite a comme représentant Daniel MacDuff, un client de Sunwing qui avait acheté un forfait vacances d’une semaine à Cayo Coco, à Cuba, en novembre 2016, en notant la mention «service au champagne» sur internet en effectuant son achat. Le demandeur soutient qu’une fois dans l’avion, il ne s’est pas fait servir de champagne, «mais uniquement du vin mousseux et uniquement sur le vol aller».

M. MacDuff a donc décidé de tenter une action collective contre Sunwing afin d’obtenir un dédommagement «au motif que Sunwing aurait commis des pratiques commerciales trompeuses et fait des fausses représentations en vendant des vols et forfaits vacances incluant un «service au champagne», sans toutefois servir un vin mousseux provenant de la région de Champagne, en France».

Le demandeur soutient à cet effet que Sunwing est en contravention de la Loi sur la protection du consommateur. Il est à noter que le Canada fait partie des pays qui reconnaissent l’appellation d’origine contrôlée «Champagne».

DÉSORMAIS FINI LE CHAMPAGNE!

La compagnie aurait pris conscience de son erreur puisque sur son site en ligne on constate que l’appellation “Champagne” a disparu au profit du “vin mousseux” dans le descriptif des avantages.

IL FAUDRA DE LA PATIENCE POUR OBTENIR UN VERDICT!

La Cour Supérieure du Québec a autorisé, le 16 avril 2018, l’exercice d’une action collective contre Vacances Sunwing inc. alléguant l’utilisation du mot « champagne » dans ses descriptifs et sa publicité sans toutefois en servir, effectuant ainsi des représentations alléguées être en contravention avec la Loi sur la protection du consommateur.  Ces allégations n’ont pas été prouvées devant les tribunaux.

En somme, l’action collective vise tous les consommateurs résidant au Québec qui ont acheté (ou obtenu) des billets ou ont voyagé avec Sunwing (y compris Vacances Signature) pour un vol ou un forfait présenté, publicisé ou décrit en utilisant le mot « champagne » entre le 10 février 2014 et le 16 avril 2018. ( Bien que le dépôt de la demande ait été faite en 2017, la loi autorise à retourner 3 année en arrière.)Me Sébastien A. Paquette, avocat dans le cabinet qui s’occupe des plaignants, précise qu’il faudra être patient et que la décision pourrait être rendue dans 2 à 3 ans.

Renseignements : Pour plus d’informations, veuillez contacter Me Sébastien A. Paquette et Me Jérémie Martin qui sont les avocats du requérant et des membres du groupe.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu