• vendredi le 16 novembre, 2018

Haïti à la reconquête des touristes québécois

Partagez nous!

destinationhaiti

Un pays où il y a de la vie, de beaux paysages, une culture riche et de belles infrastructures d’accueils. Haiti est bel et bien une destination touristique à part entière.

Longtemps présent dans l’actualité des médias internationaux pour ses catastrophes sismiques, Haïti a pourtant aujourd’hui l’ambition de se positionner à nouveau comme la « Perle des Antilles » et de renouer avec les touristes québécois. De nombreux efforts et investissements ont été faits en ce sens et c’est aujourd’hui une destination revampée qui s’offre à vous. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus …

« Le séisme n’a rien détruit, au contraire il a permis de tout recommencer »

Ce sont les premiers mots prononcés par Jean Alex Jean Louis Philippe, président de Zoom sur Haïti, lors d’un événement de promotion de la destination jeudi dernier à Montréal. Il mentionne même que cet événement n’aurait pas eu lieu s’il n’y avait pas eu ce séisme en 2010, il n’aurait pas eu de raisons d’être. Il parle avec sincérité de l’évolution du tourisme à travers les différents événements survenus dans le pays ces dernières années mais précise que désormais la croissance est importante.

equipehaiti

L’année 2010 a véritablement marqué une fracture pour Haïti qui a subi un séisme d’une rare violence. Avant le séisme de 2010, la destination était loin d’atteindre les objectifs touristiques qu’elle se fixe aujourd’hui. Haiti bénéficiait d’une certaine notoriété, pourtant le nombre de touristes restait faible due à l’instabilité politique. Avant 2010, on comptait moins de 100 000 touristes par an. Grâce au soutien du croisiériste Royal Caribbean, le tourisme ne s’est jamais vraiment arrêté après le séisme. En effet, le bateau de croisière continuait de faire parfois escale à Haïti tant certains endroits restés préservés et agréables.

Après le séisme, il y a eu un élan collectif, notamment des Haïtiens de l’étranger, pour faire découvrir au monde Haïti comme on ne le voyait pas à la télé, une volonté du gouvernement de se positionner comme une destination touristique forte des Caraïbes. Evidemment, cela a nécessité un peu de temps, mais dès 2014, le nombre de touristes est passé à 429 000 puis à près de 600 000 sur l’année 2015. (Ces chiffres sont toutefois à prendre avec recul car le président de Zoom Haiti pense, fort justement, qu’une partie du tourisme d’affaires et du tourisme affinitaire n’a pu ne pas être pris en compte.)

HAITI A LA RECONQUÊTE DU MARCHE QUÉBÉCOIS

En présence de Kurdy Lareche, consul d’Haïti, l’équipe de Zoom sur Haïti (la plateforme de promotion de la destination sur le marché québécois), a très clairement annoncé son ambition de reprendre sa place naturelle sur le marché. « Haïti n’est pas une nouvelle destination. C’est simplement que nous menons actuellement des actions pour redorer notre image, pour revenir et surtout rester cette fois-ci.  Haiti est unique au monde. Nous vous invitons à vous rendre compte par vous-même de cette authenticité et à venir visiter Haïti pour constater le potentiel touristique que ce pays possède aujourd’hui » a-t-il ajouté. Un Fam Trip sera d’ailleurs organisé prochainement en mars ou avril.

panoramahaitiSi les québécois ont quelques temps tournés le dos à cette destination, c’est aussi qu’elle ne correspondait plus à leur demande de l’époque, a précisé Jean Alex Jean Louis Philippe. A l’heure où les séjours tout-inclus en autarcie dans un hôtel haut de gamme étaient presque l’unique produit roi sur le marché québécois, Haïti n’était quant à lui pas en mesure d’offrir ce type de produit. C’est donc l’une des raisons pour lesquelles un décalage s’est créé avec d’autres destinations des Caraïbes telle que la République Dominicaine. Désormais, le pays s’est repositionné sur ce qu’il a de mieux à offrir: de l’authenticité, des rencontres humaines, de la liberté, de l’autonomie dans la découverte… et cela correspond de plus en plus à une certaine catégorie de clients. Le pays pense donc d’augmenter de façon significative le nombre de touristes québécois de l’ordre de 20 % à 30 % d’ici 2020. Des outils vous sont fournis pour contribuer à cette croissance, par exemple des conseillers sont à votre écoute via un service de discussion instantanée très efficace sur le site de Zoom sur Haïti. De plus, pour tous séjours vendus, les agents de voyages québécois sont commissionnés à hauteur de 8%.

LA SÉCURITÉ DES TOURISTES SUR PLACE, AU CŒUR DES PRÉOCCUPATIONS

« La sécurité n’a jamais été une question soulevée ni un problème pour mes clients » nous a confié Isabelle Pécheux de l’agence Passion Terre qui vend la destination très régulièrement. Elle n’a jamais eu de retours négatifs. D’ailleurs, Haïti a été désignée comme un pays sécuritaire par l’ONU. Il y a une police touristique, mais de façon générale, dans les zones touristiques il ne se passe rien du tout. L’équipe de promotion de la destination ne nie pas qu’Il y a des « points chauds » dans la capitale mais ce sont des quartiers ciblés où les touristes n’ont pas de raisons de s’aventurer. Le Gouvernement Québécois n’a émis aucune alerte ni avertissement particulier. Il a simplement précisé qu’il convient de faire preuve de prudence dans certains lieux du pays, en particulier quelques quartiers de Port aux Prince. Les nombreux investissements privés sur le territoire démontrent une certaine stabilité politique, signe d’encouragement pour l’avenir. Ce qui reste préoccupant en revanche c’est l’activité sismique de cette zone. Les experts mentionnent toutefois qu’il s’agit d’un phénomène rare. S’il y a eu tant d’impacts suite aux derniers séismes recensés, c’est parce que Haïti est une destination qui n’avait pas les moyens techniques et financiers de faire face à ce type de catastrophe et d’y préparer la population en amont. Les risques de catastrophes naturelles peuvent survenir dans différentes régions du globe mais n’empêcheront jamais les voyageurs de retourner vers une destination si elle présente des attraits et qu’elle est capable de les rassurer, ce qui semble le cas avec Haïti.

QUE PROPOSE HAITI AUX QUÉBÉCOIS?

larthaitienMandaté par le ministère du Tourisme Haïtien depuis 2014, Zoom sur Haïti offre une plateforme de réservation en ligne pour les voyageurs autonomes mais aussi des outils pour permettre aux agences de revendre la destination. Ils s’appuient sur leur partenaire Passion Terre qui commercialise la destination dans son réseau depuis plusieurs années. L’agence Passion Terre est dévouée au tourisme durable. « On met en avant le patrimoine de certaine destination comme Haïti. On fait partager des itinéraires en lien avec le patrimoine et la population locale. Le voyager autrement a pris son sens quand j’ai découvert notamment Haïti. Nous proposons une vraie immersion dans la culture haïtienne, des hébergements en éco lodge, un carnaval, de l’éco tourisme… » nous a expliqué Isabelle Pécheux.

L’avantage d’un séjour en Haïti c’est d’avoir la possibilité de visiter plusieurs régions en 8 jours seulement. Les circuits offerts permettent de cumuler des découvertes variés. Plus de 180 forfaits sont disponibles à la vente. Nouveauté dans l’industrie : Zoom sur Haïti offre la possibilité de payer son séjour sur une durée maximale de 52 semaines. Un échelonnage des paiements qui rend accessible la destination au plus grand nombre.

  • Pour qui? : Individuels et groupes à la recherche d’une destination avec des découvertes authentiques, où ils pourront prendre l’initiative d’aller visiter une ou plusieurs régions, qui aiment les hôtels de charme, amateurs des activités nautiques ou randonnées. Les familles sont les bienvenues car il y a des activités pour tous. Une destination aussi qui séduit les touristes pour l’organisation de leur mariage.
  • Quand ? : La meilleure période pour y séjourner est décembre, janvier, février et mars.
  • Desserte aérienne : Air Transat offre un vol tous les mercredis, Air Canada tous les mardis et American Airline propose un vol quotidien avec escale à Miami. Ces vols desservent Port au Prince. Le prix débute à environ 700 $CA aller-retour.

LE COUP DE CŒUR DE LA RÉDACTION

Il y a 6 destinations touristiques majeures à découvrir en Haïti. Le choix est difficile mais l’ile-à-Vache remporte la partie. Ile vierge avec aucune circulation automobile, c’est un lieu parfait pour la personne qui veut se ressourcer ou encore pour un couple en lune de miel par exemple. CNN a noté une des plages de l’île-a-Vache comme la 57 ème plus belle plage du monde. Il s’y trouve des hôtels pour recevoir les touristes et on peut explorer l’ile en randonnée pédestre ou à cheval, partir à la rencontre de la population et échanger sourires et petites histoires du pays. Cette île est aussi un bon point de départ pour se balader en bateau dans les îles de pêcheur voisines ou se rendre à l’ île des amoureux qui est un tout petit banc de sable entouré par la mer.

Accès : Depuis la capitale de Port au Prince, il faut compter 3h30 de route en transport privé puis 30 min de bateau. Bientôt un petit aéroport va se créer plus proche de l’ile pour faire atterrir de petit avion.

(Source: Gwendoline Duval)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu