• dimanche le 24 mars, 2019

[Les Açores] Ilha do Pico

Partagez nous!

Nous poursuivons notre découverte de l’archipel des Açores, après l’île de São Miguel, voici l’île de Pico.

Notre guide Norbert casse son français, mais on réussit à se comprendre ! On voit qu’il est heureux et fier de nous accueillir sur son île. À quelques minutes de l’aéroport situé au nord de l’île, nous arrêtons sur le bord de l’océan où on entend le bruit des vagues se fracasser sur les falaises de roches volcaniques sculptées par la mer. Le temps est maussade et cela donne une allure presque mythique à cette île toute nature. Nous sommes en plein milieu de l’océan Atlantique et heureux de l’être.

les-acores-pico-ilha-1 les-acores-pico-ilha-4 les-acores-pico-ilha-6

POUR QUELLE CLIENTÈLE

Les « milleniums », en bonne partie la génération Y qui a soif de découvertes et d’expériences. Les amoureux de la nature et ceux qui cherchent un exil apaisant pour des vacances autrement.

COUP DE COEUR

ilha de pico aux acoresLes vignobles à travers les pierres volcaniques qui offrent un panorama unique ! Tous ces murs de pierre au pied du volcan, et aussi partout sur l’île, nous rappellent l’origine de la naissance de ces îles, mais aussi les grands défis que ses premiers habitants ont dû faire face. La culture vinicole par ses sols riches et son climat tempéré offre une variété de délicieux vins. Une coopérative s’est créée pour soutenir les petits producteurs et c’est Thomas, directeur général, et Mariana, jeune et sympathique guide, qui nous ont fait découvrir les vins. www.picowines.com

Comment on y va?

Des vols intérieurs de Sao Miguel sont disponibles pratiquement tous les jours avec la compagnie aérienne locale SATA Airlines (Azores Airlines). Parfois, un arrêt sans débarquer de l’avion est nécessaire sur l’île de Terceira. Bien sûr il faut coordonner avec l’heure d’arrivée du vol international si ce n’est pas la même compagnie aérienne. Des vols directs de Toronto et de Boston sont possibles chaque semaine.

Infos pratiques

  • Le type d’hébergement principal est la location de maisons. Bien sûr très typiques en pierre volcanique, vous vous sentirez à une autre époque, mais avec un confort moderne à l’européenne. Adages do Pico  en sont un exemple que nous avons visité.
  • Vous pouvez faire une route des vins et découvrir les vins açoriens. Partout sur l’île on mange et on boit local. Les poissons frais et la viande de l’île font la fierté des restaurateurs.
  • Pour vous expliquer comment cette île est tout au naturelle, il y a 30 000 vaches et 15 000 habitants ! Les Açores sont parmi les plus gros producteurs de lait au Portugal avec plus de 40 millions de litres de lait annuellement. L’agriculture est leur principale source de revenus.
  • Après les Portugais du « Main land », ce sont les Allemands qui sont les principaux touristes. Sinon, il reste beaucoup de place pour les Canadiens.
  • La location de voiture est très utile et permet aux voyageurs de se déplacer. Ilha Verde saura vous aider et organiser le tout pour les visiteurs. Leurs bureaux étant à l’aéroport, cela facilite le service.
  • Il est aussi possible de faire de l’observation de baleines et de dauphins à leur état sauvage.

Un remerciement tout spécial à M. Antonio Simas Santos, de l’Aldeia da fonte, où nous avons été hébergés au sud de l’île à Lajes do Pico, propriétaire résident, qui nous a impressionnés avec son hôtel construit depuis plus de 20 ans, mais respectant la nature et offrant un havre de paix hors du commun. Aussi un clin d’œil à un jeune couple russe qui a ouvert un restaurant appelé Casa Ancora à São Roque do Pico.

(Source: Profession Voyages)

Articles similaires de la série:

  1. Les Açores – Épisode 1 – Sao Miguel
  2. Les Açores – Épisode 3 – Terceira
Partagez nous!

Postes connexes

Menu