• mercredi le 20 juin, 2018

[Miss Curieuse] À quoi ressemblerait l’industrie du voyage sans les femmes? Les hommes s’expriment!

Partagez nous!

Gwendoline Duval
Spécialiste marketing du tourisme & tendances
Lire plus d’articles de Gwendoline

À l’occasion de la journée internationale des femmes qui a lieu le 8 mars, je me suis interrogée sur la place des femmes dans l’industrie du voyage. Elles constituent plus de 70% des effectifs du secteur. Que ce soit à bord des avions, dans les agences de voyages, dans les hôtels, ou encore à la tête des entreprises, les femmes sont incontournables et font avancer chaque jour notre industrie. À quoi ressemblerait l’industrie sans les femmes? Nous avons demandé l’avis des hommes! On imagine que le calendrier de VietJet Air serait un peu moins sexy, mais au-delà d’une image, les femmes sont un moteur intellectuel. Elles sont nombreuses à occuper de hautes fonctions dans notre industrie, telles qu’Annick Guérard, directrice des opérations chez Transat, ou encore Sylvie Myre, présidente de Voyages à Rabais, Tours Amérique et Objectif Monde, qui a reçu le prix Personnalité féminine de l’année au dernier Gala Radisson. Évidemment, il y en a bien d’autres… Retrouvez notre Top des femmes les plus inspirantes de l’industrie dès demain.

À QUOI RESSEMBLERAIT L’INDUSTRIE SANS LES FEMMES?

J’ai bien l’impression qu’il est difficile d’imaginer une industrie du voyage sans femmes au Québec. Elles sont simplement partout, même dans les médias. :)

Du côté des agences de voyages, je dirais qu’il faut une certaine empathie et un réel dévouement pour ses clients. Elles en prennent soin avec un petit instinct maternel qui fait la différence. Elles sont toujours là en cas de besoin, elles gèrent beaucoup de dossiers en même temps et elles excellent dans la résolution de problèmes. Les hommes de l’industrie se sont bien adaptés, puisque nous avons la chance d’avoir d’excellents professionnels aux côtés de ces femmes fantastiques. Nous ne manquerons pas vous mettre en lumière le 19 novembre prochain à l’occasion de la journée internationale des hommes!

LES HOMMES S’EXPRIMENT …

Nous avons choisi cette année de laisser la parole aux hommes.

Les hommes sont en minorité, comment vivent-ils cela? Si on en croit Patrick Corriveau, directeur des ventes chez Sunwing, cela se vit très bien. C’est plaisant de travailler dans un univers de femmes nous avait-il confié lors d’une récente entrevue. Les hommes pourraient-ils se passer de nous sur le plan professionnel? À quoi ressemblerait l’industrie sans les femmes? Nous leur avons posé la question. Les réponses sont de véritables déclarations!

Éric Saint-Pierre, directeur stratégique de comptes chez Royal Caribbean:

« Royal Caribbean ne serait certainement pas la compagnie qu’elle est aujourd’hui! Une grande proportion de nos dirigeants sont des femmes : Vicki Freed (première vice-présidente des ventes), Joanne Schimmelman (vice-présidente des ventes) sans compter Lisa Connell, directrice canadienne des ventes et même du côté de Celebrity où la présidente est une femme. Celebrity compte maintenant deux femmes comme capitaines. Le voyage a longtemps été une industrie considérée de « femmes », où les femmes ont été omniprésentes dans tous les postes (pensez entre autres à Lina De Cesare chez Transat, Luce Prud’homme chez Tours Mont-Royal et les autres Maryse Martel, Nathalie Tanious, Lina Côté, Nathalie Guay et Sylvie Myre de ce monde). L’importance des femmes n’est donc plus à prouver dans notre univers. Je crois (est-ce un souhait ou ma perception?) que les différences homme/femme sont beaucoup moindres dans le voyage, voire inexistantes. Comme le disait un féministe bien connu, Warren Buffet (et je paraphrase) : « Pendant de trop nombreuses années, ce pays s’est privé de la moitié de son talent. Imaginez ce que l’avenir réservera quand on se réveillera ».

Sam Char, vice-président directeur de Sunwing au Québec:

« L’industrie, le monde, la vie ne serait rien sans les femmes… »

Un propriétaire d’agence anonyme nous a répondu avec humour:

« Cela serait peut-être une industrie sans chialage? »

Antony Chammy, directeur au développement des affaires chez Mexique et Canada pour Rocky Mountaineer:

« Sans les femmes, il y aurait moins de partenariats, de créativité et d’emphase sur l’expérience des produits voyages – aussi, il y aurait plus d’erreurs, plus de guerres de prix, et il n’y aurait personne pour penser aux impacts longs termes sur l’environnement! »

Alexandre Bergeron, directeur au développement des affaires chez  Norwegian Cruise: 

« 80% des agences fermeraient, car sûrement 80% des agents de voyages sont de la gent féminine. Nous sommes dans un domaine de passion, de rêves, de contact humain et d’émotions, ce n’est donc pas étonnant qu’autant de femmes y soient des joueuses clés. Les V-P des ventes des 3 principales clés de croisières sont des femmes; Camille, Vicky et Dondra.

Philippe Larose Desmarais, jeune propriétaire d’agence, est lui aussi conscient de l’importante des femmes. Finalement, peu importe les générations interrogées, les femmes sont très importantes et les hommes reconnaissent leur valeur.

« Sérieusement, l’industrie du voyage sans la femme, c’est pas grand-chose… Je pense que c’est une des rares industries où il y a plus que la parité requise dans les entreprises ».

Patrick Brousseau, directeur national de compte, Manuvie: 

« Sans la présence et l’apport des femmes dans notre industrie, cette dernière ne serait pas du tout la même. Je me sens privilégié d’oeuvrer dans une industrie aussi ouverte sur le monde et aussi sur les relations humaines. Non seulement la diversité y est observée, mais elle est plus que souhaitée. Plusieurs femmes occupent un rôle majeur dans notre industrie, et par leur force et détermination, elles aident à faire rayonner l’industrie du voyage. Merci à mes collègues, clientes et amies. Chacune d’entre vous avez façonné ma carrière professionnelle en plus de la rendre agréable. Merci! »

Pour finir, nous avons pris l’avis d’une femme, Sylvie Myre:

« Les femmes apportent par leur féminité, la douceur, la couleur, les soins. Je pense que le domaine du voyage serait sans doute plus carré, moins souple…. plus financier ».

Bonne journée de la femme à toutes!

Partagez nous!

Postes connexes

Menu