• samedi le 25 mai, 2019

[Québec] Enquête sur le Snow Burn; le « Burning Man » hivernal!

Partagez nous!

En août dernier, j’ai entendu dire qu’un « Burning man » se préparait à Québec, sans vraiment y croire. J’avais fait des recherches sur Internet, mais j’ai seulement trouvé un article. J’ai poursuivi mon enquête pour enfin comprendre que OUI, il y aura bien un festival inspiré du «Burning Man » à Québec et il se nomme le « Snow Burn ». Qui ose organiser un emblématique « Burning man » à côté de Québec? À quoi ressemblera l’événement? Cette semaine, la rubrique insolite de Profession Voyages vous plonge dans une initiative locale qui deviendra certainement un rendez-vous incontournable des amateurs de fête, d’art et de spiritualité. Nous avons réalisé une entrevue avec Simon Faucher, le capitaine de ce projet fou et déjanté.

LE SWOW BURN AURA LIEU DU 26 AU 28 JANVIER 2018 À SAINT-FERRÉOL-LES-NEIGES

Vous connaissez le célèbre rassemblement « Burning man » dans le désert de Black Rock, au Nevada? C’est la plus grande ville éphémère du monde, et surtout, une rencontre artistique inégalée et très déjantée. Elle a lieu, chaque année, la dernière semaine d’août et rassemble plus de 60 000 personnes. Les participants forment une ville temporaire et rivalisent de créativité à travers leurs projets, habillements et manière d’être dans cet environnement hors norme.

Nombreux sont les Canadiens a vouloir y aller, mais c’est loin, coûteux et demande beaucoup d’organisation! Bonne nouvelle pour les Québécois, car cette année, le Snow Burn, un « Burning Man hiververnal » s’installe à 1h de Québec, du 26 au 28 janvier prochain. Il reste encore quelques places disponibles pour les intéressés. Vous référer à la section « Infos pratiques » plus bas pour en savoir plus.

UN ÉVÉNEMENT PLUS MODESTE, MAIS AVEC DE BELLES AMBITIONS

« Une fois, lors d’une participation au « Burning man », nous avons réalisé que l’hiver québécois représente un défi au moins aussi grand que le désert du Nevada, d’où l’idée folle de créer notre propre événement dans un désert de neige », explique Simon Faucher, l’un des deux organisateurs.

Le Snow Burn sera un peu différent et plus modeste que son grand frère, mais la philosophie et le concept demeureront. Contrairement aux festivals auxquels nous sommes habitués, le Snow Burn ne présente aucune programmation et ne vend rien. Ce sont les participants qui apportent la musique, les activités, les œuvres d’art dans un grand capharnaüm coloré. Chacun contribue à la fête en réalisant son projet pendant l’événement.

« Notre objectif est d’apporter le concept en y mettant une saveur locale. Si on le faisait en été, ça serait du copié/collé. Nous voulons que le Snow Burn soit le nouveau « Burning man » de l’hiver dans le monde. À plus long terme, on aimerait être une référence dans le monde des festivals d’hiver. Dans 10 ans, j’imagine que le festival sera plus gros et que le message sera bien passé: l’hiver, c’est le fun! », déclare Simon Faucher, coorganisateur.

DES INVITÉS TRIÉS SUR LE VOLET, MAIS ACCESSIBLE À TOUS

Pour aller au Snow Burn, il faudra être accepté par la communauté! « On a mis en place un processus de sélection, car on veut s’assurer que les gens comprennent bien le projet et sa philosophie. La première étape est donc de soumettre en ligne son projet de contribution à la communauté éphémère. Si on est accepté, on peut ensuite acheter son billet ». Dans les faits, cela ne semble pas insurmontable. Simon nous indique qu’il accepte tout ce qui a de l’allure, si c’est légal. Pour la première édition ouverte au public, seulement une cinquantaine de participants sont pour l’instant inscrits. « On veut commencer petit et grandir peu à peu afin de bâtir une communauté solide qui est prête à s’investir dans le développement du Snow Burn », confie Simon.

Contrairement au véritable « Burning Man », le Snow Burn est un événement multigénérationnel, ouvert à tous, que l’on soit un artiste ou pas. C’est aussi accessible aux enfants. La plupart des gens sont de la région de Québec. Un groupe de Montréal sera aussi de la partie, et pas n’importe lequel. Il s’agit du groupe qui participe, chaque année, au « Burning Man » et qui, sur place, offre de la poutine chaque soir à minuit. C’est l’un des kiosques les plus populaires, alors peut-être que les participants auront aussi la chance d’en avoir au Snow Burn.

UNE INITIATIVE LIÉE AU CARNAVAL DE QUÉBEC (QUI AURA LIEU AUX MÊMES DATES), MAIS PAS DE COMMANDITES NI D’ARGENT SUR PLACE

L’initiative est soutenue par le Carnaval de Québec dans le cadre du nouveau programme qui présente « des activités en association ». « On a signé une lettre d’amitié où on s’engage à s’entraider, mais rien de plus. On est dans la programmation du Carnaval, mais on reste totalement indépendant dans la production de l’événement. Il n’y a pas d’enjeux d’argent. Le Carnaval de Québec nous donne de la visibilité et le Snow Burn vient bonifier leur programmation. Pendant l’événement, les échanges d’argent sont d’ailleurs interdits. Tout est gratuit sur le site. La localisation de l’emplacement est financée à 100% par la vente des billets aux festivaliers. Nous n’aurons jamais de commanditaires, éventuellement des subventions », explique Simon Faucher.

ON TROUVERA SUR PLACE …

Il y aura une structure géante en forme de dôme, des ateliers philosophiques, de la musique de tous genres, mais comme la programmation n’est pas définie à l’avance et que chaque participant offre ce qu’il souhaite, il y a beaucoup de mystères. « J’ai hâte d’être surpris, et je ne sais pas ce qui va arriver », raconte Simon.

INFOS PRATIQUES

Le Snow Burn aura lieu sur une base de plein air à proximité de Québec du 26 au 28 janvier prochain. Sur place, il sera possible de camper pour les plus courageux. Sinon, des auberges de trouvent dans les environs.

Ne cherchez pas la programmation ni les horaires. Il n’y en a pas! C’est une surprise sans limites. :)

Les billets sont présentement en vente au coût de 40$ sur le site Internet du festival jusqu’en début de semaine. Il est encore temps de faire une demande de projet. Vous n’avez pas besoin d’être un artiste pour participer. Soyez créatifs! Vous êtes un pro de l’environnement? De l’informatique? De la beauté? De la cuisine? Des cocktails? Il y a une multitude de possibilités de contribuer à faire du Snow Burn un événement unique et mémorable. 

Pour plus d’informations, consultez le site Internet: www.snowburn.org .

Partagez nous!

Postes connexes

Menu