• samedi le 24 août, 2019

Inspirer par l’exemple

Partagez nous!

Du haut de la montagne de Rougemont, après un bon exercice, je prends le temps de respirer la vie. Parfois, je me sens seule sur le chemin de l’ascension de ma montagne de vie, mais je veux continuer à faire ce que je dis parce que je sais que c’est par l’exemple que j’inspire et que je réussis à m’accomplir pleinement. J’applique donc ces actions, ces conseils à mon quotidien, le plus souvent possible, afin de demeurer fidèle à ce que je suis, et ne pas laisser le monde extérieur me « contaminer ».

Souvent, j’entends les autres me dire (à cause du nom de ma compagnie) « moi j’en connais un qui en aurait besoin d’un coup de pied »… Tout le monde semble s’en donner en masse et ça semble toujours plus facile de le voir pour les autres. Pourtant leur vie ne reflète pas leurs rêves, leurs désirs et leurs passions! Je suis la première à dire que j’ai besoin, constamment, de me le rappeler et de me donner les coups de pied pour arriver à mes objectifs et réussir mes projets! Inspirer par l’exemple est un défi de chaque instant que je vous lance. Nous sommes excellents dans l’art de conseiller les autres, mais quand est-il de notre propre situation?

J’accepte de réaliser que je ne peux pas tout faire, tout connaître. J’apprends à déléguer. Mon succès, en inspirant par l’exemple, réside dans l’art de bien m’entourer. Et même si les autres ne nous suivent pas immédiatement ou, nous reprochent d’être égoïstes, soyez fiers parce que ce que vous choisissez d’être, vous avez le droit de le devenir. Rapprochez-vous de votre réalité intérieure pour ensuite, la faire rayonner sur votre réalité extérieure. Cela vous permettra d’accomplir l’impossible, de voir des portes s’ouvrir, de choisir où vous désirez être, de vous accepter dans tout ce que vous êtes, même avec vos défauts. Je me le répète en vous l’écrivant, l’humain est imparfait et c’est parfait ainsi!

Quand vous demandez une faveur, un service à quelqu’un, posez-vous la question : « Est-ce que je le ferais si on me demandait ça de cette façon-là? ». Quand vous donnez un conseil à quelqu’un, posez-vous la question : « Est-ce que j’applique déjà ça à ma propre vie? Est-ce que moi je serais prête à accepter, à pardonner, à corriger, à appliquer ça à ma vie? » Quand vous reprochez quelque chose à quelqu’un, demandez-vous : « Comment moi je réagirais si, avec ce ton, cette attitude, on me reprochait cela? » Est-ce que ça me donnerait le goût de collaborer, de mettre le temps et l’énergie pour effectuer le changement? »

Vous verrez qu’en retournant ces simples interrogations vers vous, en vous mettant un peu dans les souliers de l’autre, la perspective du problème, du défi, de la situation peut être totalement différente. Je sais, vous comprenez ce que je vous dis, mais nous le perdons de vue. Souvent, quand vient le temps de gérer un conflit, de poser un geste, on tente d’aider les autres, et ce, tant au niveau professionnel que personnel.

Est-ce que j’inspire par l’exemple? Est-ce que je fais ce que je dis? Est-ce que je suis fidèle à moi-même? Est-ce que j’écoute ce que ma réalité intérieure me dit de suivre? Si c’est le cas, bravo! Sinon, trouvez les moyens d’y arriver et de vous dépasser. Suivez vos ambitions et vos rêves enfouis sous cette carapace de la vie quotidienne qui vous essouffle. Prenez des moments pour prendre votre souffle afin de gravir VOTRE montagne et en être fier jusqu’au bout des ongles! Ainsi, je suis convaincue que nous améliorerons le monde, une personne à la fois, en commençant par soi-même.

« Le défi n’est pas les coups de pied qu’on se donne, mais plutôt le fait de persévérer à s’en donner un pour avancer. »

Ariane Cloutier – ariane@professionvoyages.com

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu