• mercredi le 24 avril, 2019

Italie: les conseils d’Air Transat pour découvrir le sud du pays

Partagez nous!

 

Image: région des Pouilles 

Montréal, le 26 mars 2019 – Air Transat, offre maintenant aux Canadiens le charme du sud de l’Italie grâce à deux vols directs vers Lamezia au départ de Toronto. Cette destination est également accessible au départ de Montréal, de Vancouver et de Calgary via Toronto. Bien sûr, Rome et Venise, toutes deux offertes en vol direct par Air Transat au départ de Montréal et de Toronto, se passent de présentation. Mais avis aux curieux : le sud du pays, riche en expériences variées et en terroirs fertiles, n’attend qu’à être découvert.

Découvrir le sud de l’Italie à partir de Lamezia

L’emplacement enviable de Lamezia en fait une porte d’entrée exceptionnelle vers les richesses du sud de l’Italie. En plein cœur de la Calabre, la ville se situe à 30 minutes de voiture de Catanzaro, chef-lieu de cette région. Au sud, Lamezia permet d’atteindre en deux heures la plus grande île de la Méditerranée, la Sicile. Vers le nord, les régions de Basilicate et des Pouilles sont également faciles d’accès. Transat propose le forfait multi-villes Charme de la Calabre d’une durée de neuf jours et de sept nuits, auquel le voyageur peut ajouter son choix de six visites à la carte, comme les îles Éoliennes ou Taormina, en Sicile.

Image: Région de Lamezia

La Calabre, paradis balnéaire et gourmand au cœur des montages

Bordée par la mer Ionienne à l’est et par la mer Tyrrhénienne à l’ouest, la Calabre offre près de 800 km de côte aux eaux turquoise, aux falaises vertigineuses et aux plages splendides. On la surnomme d’ailleurs « la terre entre deux mers ». Alors que le littoral tyrrhénien présente des falaises spectaculaires parsemées de plages de sable blanc sauvages, la côte ionienne se caractérise par des eaux plus calmes tout aussi invitantes. Depuis Lamezia, les nombreux villages perchés au bord de la mer Tyrrhénienne entre les villes de Capo Vaticano et Tropea ne demandent qu’à être découverts.

De plus, les amateurs de plein air seront servis puisqu’on trouve en Calabre la Sila et l’Aspromonte, deux montagnes mises en valeur par des parcs nationaux avec sentiers de randonnée permettant d’explorer les espèces végétales locales et d’admirer des paysages à couper le souffle.

 Qui dit Italie dit bien sûr plaisirs gourmands, et la Calabre regorge de spécialités régionales. En voici quelques-unes qui méritent d’être découvertes.   Tartufo di Pizzo : un arrêt à Pizzo s’impose puisqu’elle est la ville d’origine du célèbre tartufo di pizzo, ce dessert composé d’au moins deux saveurs de crème glacée et de fruits souvent recouverts d’une coque de chocolat.   Nduja : la nduja est une saucisse épicée à tartiner originaire de la région de Spilinga, à base d’épaule et de ventre de porc ainsi que d’une quantité importante de piment.   Cedro : cet agrume ovale et bosselé, appelé cédrat en français, est l’ancêtre du citron et a une pulpe acide verte ou jaune. Il est surtout utilisé transformé, comme dans la liquore di cedro, un alcool typique de la région, et dans les panicelli, ces petits paquets de raisins enroulés dans des feuilles de cédratier.

Peperoncino di Spilinga : le piment est considéré comme l’or rouge de la Calabre, et le peperoncino di Spilinga entre dans la préparation de plusieurs plats régionaux comme la soppressata, un salami typique de la Calabre.   Huile d’olive : plus du quart de toute l’huile d’olive italienne est cultivée en Calabre, ce qui en fait la seconde plus importante région productrice du pays. Cet « or vert » se distingue par son goût inimitable, légèrement amer, presque épicé.

La Sicile, trésor de nature diversifiée

Image: village de Taormina

En plus des mers Tyrrhénienne et Ionienne, la Sicile donne également accès à la Méditerranée. Ainsi, l’île est une destination de choix pour toutes sortes d’activités nautiques, comme la plongée sous-marine, la planche à voile et le kitesurf. Sans compter les nombreuses plages à la personnalité différente selon l’endroit où l’on se trouve autour de l’île. En effet, alors que les plages du nord-est sont en général composées de gros sable, celles du sud-est se trouvent parmi les plus belles et sauvages de l’île, caractérisées par leur sable fin de couleur dorée. Bref, de tout pour tous les goûts. L’eau est  également synonyme de thermalisme, cette forme de médecine naturelle présente en Italie depuis l’époque romaine qui consiste à s’immerger dans des eaux thermales pour détendre le corps  entre autres traitements.

Par ailleurs, les amoureux de nature brute seront servis en Sicile. Voici quelques-unes de ses merveilles naturelles.

Taormina : Ce village au charme médiéval et datant de l’époque grecque offre, du haut de sa colline à plus de 200 m, une vue panoramique sur la mer Ionienne et sur le volcan Etna. C’est un incontournable de la région.

Etna : ce volcan, le plus haut d’Europe et l’un des plus actifs du monde, fascine les passionnés de plein air, qui peuvent visiter les cratères actifs des sommets.

Îles Éoliennes : inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis l’an 2000, cet archipel au large de la Sicile est baigné par une mer cristalline et abrite des volcans jamais endormis, comme le Stromboli.

Stromboli : le volcan le plus actif en Europe, aux éruptions spectaculaires et fréquentes. Les plus chanceux pourront assister à la Sciara del Fuoco, cette coulée de lave vers la mer.

Vulcano : accueillis par l’odeur âcre du soufre, les curieux qui se rendent sur cette île volcanique à l’activité constante pourront prendre des bains de boue ou se prélasser sur l’une des plages de sable noir, comme Spiaggia dell’Asino.

Bon voyage

Partagez nous!

Postes connexes

Menu