• mercredi le 20 février, 2019

[5@5] avec Jessica Marie du comité Martiniquais du tourisme

Partagez nous!

JESSICA_MARIE_MARTINIQUE

Prénom: Jessica
Nom Marie
Age 31 ans
A grandi à … Fort-de-France, en Martinique bien sûr!
Années d’expérience dans le tourisme : en route vers la 11ième
Poste actuel : Chargée de promotion au Canada pour le Comité Martiniquais du Tourisme

QUELLE EST TA MISSION AU QUOTIDIEN ?

Je travaille pour le Comité Martiniquais du Tourisme depuis Avril 2008, j’ai commencé en tant que stagiaire Marketing – Communication et Événementiel à notre bureau de New – York. À la fin de mon stage, notre directrice Muriel Wiltord a décidé de m’embaucher à plein temps, et je suis donc restée au sein de l’équipe durant 5 ans, avant de demander mon transfert au bureau de Montréal, où je me chargeais de la communication depuis 3 ans. Depuis le départ d’Antoine en juillet dernier, je suis devenue la responsable du bureau Canada. Je m’occupe de l’application de nos plans marketing (coop avec les tour-opérateurs, soutien et formation aux agents de voyages en collaboration avec notre messager Sylvain Lacoste) et communication, de nos événements (Festival Culinaire Martinique Gourmande, Destination Martinique) de l’administration (une grosse partie des tâches quotidiennes, moins fun mais nécessaire!), et plus généralement, de tout ce qui se rapporte à la promotion de la Martinique en tant que destination touristique sur le marché canadien.

QU’EST-CE QUI TE DONNE ENVIE DE POURSUIVRE L’AVENTURE AVEC LE CMT?

Tout simplement parce que je travaille pour faire avancer l’île qui m’a vu naître et où vit encore toute ma famille. Les Martiniquais sont tous des passionnés de leur île, et c’est une belle opportunité de pouvoir parler de cette passion tous les jours, et d’en avoir fait mon métier.

QUEL MÉTIER VOULAIS-TU FAIRE QUAND TU ÉTAIS PETITE/PETIT ?

En réalité quand j’étais petite, je voulais être agent de voyages! Je fabriquais des dossiers de voyage avec des feuilles blanches que je remettais à mes poupées avant leur départ!
En grandissant cependant, je me suis tournée vers les langues et la communication, car j’aime les échanges entre personnes de différents horizons, et je trouve toujours les histoires des autres fascinantes. J’étudiais pour devenir orthophoniste avant de (re)tomber dans le tourisme par hasard.

COMMENT POURRAIENT TE DÉCRIRE TES AMIS SI ON LEUR POSAIT LA QUESTION?

Ils diraient probablement que je suis la personne la plus franche qu’ils connaissent, avec les bons et les mauvais côtés que cela implique (toute vérité est bonne à dire, mais pas nécessairement à entendre).
Ah ; et ils diraient aussi que mes 2 passions sont Beyoncé et la pizza :)

QU’ESPÈRES-TU ACCOMPLIR CETTE ANNÉE (PRO ET PERSO)?

Professionnellement, garder la progression constante en terme de notoriété et de fréquentation dont la Martinique bénéficie au Québec…et développer encore notre desserte aérienne! (Amis des compagnies aériennes qui lisez ceci, pensez à nous! :)

Personnellement: traverser le Canada en auto! C’est un voyage qui me tient vraiment à cœur car je suis une amatrice de grandes étendues et de beaux paysages.

QUESTIONS EN RAFALES:

1. Si tu avais un budget illimité, où partirais-tu? Un tour complet du continent africain.
2. Ton meilleur moment professionnel? Le vol inaugural YUL – FDF de la desserte à l’année longue d’Air Canada en décembre 2009, et le vol inaugural MIA – FDF d’American Airlines en avril 2013. Ce sont 2 moments qui ont marqué l’aboutissement de longues négociations avec les compagnies aériennes, et qui étaient vraiment riches en émotions.
3. Ta meilleure rencontre professionnelle? (qui) C’est difficile car il y en a eu tellement! Je choisirai ma première chef, Geneviève Dubourdieu, à l’époque ou je travaillais dans une compagnie qui agissait en tant qu’intermédiaire pour l’obtention de visas pour les particuliers et les entreprises. Elle m’a enseigné une discipline et un souci du détail qui ne m’ont pas quitté depuis.
5. Le plat que tu cuisines le mieux? Le tartare de saumon et la tarte à l’oignon
6. Qu’est-ce que tu apprécies faire après le travail? Lire : roman policier, histoire, biographie, littérature de filles :)
7. Un secret ou une astuce à nous donner (voyage ou autre) ?  C’est cliché, mais le voyage hors saison est rempli d’opportunités: les tarifs sont plus bas, et les gens moins occupés donc plus disponibles pour de vrais échanges: pour l’amatrice d’histoires que je suis, c’est le paradis.

(Source: Profession Voyages)

Partagez nous!

Postes connexes

Menu