• mardi le 16 octobre, 2018

La Grèce interdit aux touristes en surpoids de monter les ânes de Santorin

Partagez nous!

Depuis que les images d’ânes grimpant les marches étroites de Santorin chargés de touristes trop lourds ont fait la une des journaux du monde entier, le ministère grec du développement rural et de l’alimentation a publié une nouvelle réglementation concernant le bien-être des ânes.

Cette décision a été prise après que des militants de la cause des animaux sur l’île ont affirmé que l’obésité était en hausse, que les ânes étaient forcés de porter des charges trop lourdes tout en travaillant de longues heures, sept jours sur sept, sans abri, sans repos et sans eau, ce qui leur a causé des blessures médullaires et des plaies ouvertes par des selles mal adaptées.

Les nouvelles règles stipulent

  • Les propriétaires d’ânes de trait doivent veiller à ce que le niveau de santé des animaux soit élevé. Du matériel de désinfection doit se trouver dans leurs locaux d’habitation et leurs postes de travail.
  • En aucun cas, les ânes ne doivent être utilisés s’ils sont inaptes au travail.
  • Les animaux devraient recevoir quotidiennement une nourriture appropriée et suffisante et de l’eau potable dans des récipients qui doivent être nettoyés au moins une fois par jour.
  • Les équidés de trait ne doivent pas être chargés d’un poids excessif. La charge ne peut pas dépasser 100 kg, soit un cinquième de leur poids corporel.
Partagez nous!

Postes connexes

Menu