• mardi le 16 octobre, 2018

L’ouragan Michael: des perturbations à prévoir dans les aéroports

Partagez nous!

Le 10 octobre 2018,

Hier,  Michael était dans le golfe du Mexique, à environ 600 km de la ville de Panama city en Floride, et se déplaçait vers le nord à la vitesse de 19 km/h. L’ouragan, qui a été élevé en catégorie 2 se renforce peu à peu. L’ouragan Michael a gagné en force en une nuit, avec des vents potentiellement catastrophiques ce matin atteignant 145 mph, ce qui en fait la tempête la plus puissante jamais enregistrée sur cette partie de la côte de la Floride, selon les rapports. L’ouragan a été réévalué ce matin en catégorie 4 sur une échelle de cinq. Le phénomène météorologique a été qualifié d' »extrêmement dangereux » par le Centre américain des ouragans (NHC) sur sa page Twitter.

L’ouragan Michael frappera une partie de la Floride de mercredi à jeudi, avant d’affecter les États voisins en direction nord-est. On prévoit plus de 400 mm de pluie dans le nord-ouest de l’état américain, sans compter les vents dépassant les 200 km/h. Voyez le fil des événements d’heure en heure. En Floride, le gouverneur Rick Scott a déclaré l’état d’urgence pour 35 comtés, de Panhandle à Tampa Bay.

Le gouverneur Rick Scott a averti les habitants du nord-ouest de la Floride lors d’une conférence de presse mardi matin que le « cyclone monstrueux » arrivera dans quelques heures, entraînant des risques mortels en raison des vents violents, de la foudre et des fortes pluies.

Le sénateur Bill Nelson, son adversaire dans la course au Sénat de la Floride, a déclaré qu’un « mur d’eau » pourrait causer des dégâts considérables le long du Panhandle. « Ne pensez pas que vous pouvez faire face si vous êtes dans une zone de basse altitude », a déclaré Nelson sur CNN.

Michael n’avait pas encore fini de faire des ravages dans les Caraïbes hier. Les prévisionnistes ont averti qu’il devrait pleuvoir jusqu’à 30 pieds de pluie dans l’ouest de Cuba, provoquant des inondations soudaines et des glissements de terrain dans les zones de montagne.

Les catastrophes naturelles au Salvador, au Honduras et au Nicaragua ont fait 13 morts, les toits se sont effondrés et les résidents ont été emportés par les rivières. Six personnes sont mortes au Honduras, quatre au Nicaragua et trois au Salvador. Les autorités cherchaient également un garçon emporté par un fleuve au Guatemala. La plupart des pluies ont été imputées à un système dépressionnaire au large de la côte du Pacifique, mais Michael dans les Caraïbes aurait également pu y contribuer.

DES PERTURBATIONS DANS LES AÉROPORTS SONT À PRÉVOIR

En prévision du passage de l’ouragan, Tallahassee International Airport, Northwest Florida Beaches International Airport in Panama City, Pensacola International Airport and Destin-Fort Walton Beach Airport ont annoncé la suspension de leurs activités mercredi, rapporte le site d’USA Today. Certaines compagnies ont déjà commencé à annuler des vols. Il est donc plus que jamais recommandé de vérifier le statut des vols, notamment sur ces destinations. American Airlines et ses partenaires aériens régionaux ont annulé des vols à destination de Charlotte, en Caroline du Nord; Dallas, Texas; et Miami, en Floride. 

Air Canada a annoncé que les clients qui souhaitent reprogrammer leur voyages ultérieurement pourraient le faire sans pénalité pour près d’une demi-douzaine de villes dans trois États américains. Les passagers d’Air Canada qui doivent se rendre à Atlanta ou à Savannah en Géorgie, à Charlotte ou à Raleigh Durham en Caroline du Nord et à Jacksonville, en Floride, peuvent modifier leurs réservations sans frais en raison de l’ouragan Michael.

Les principaux transporteurs américains renoncent également aux frais de modification et annulent leurs vols.

Tampa International, qui n’est pas sur la trajectoire directe de la tempête, a déclaré que les passagers devraient vérifier l’état de leur vol avant de partir, par mesure de précaution, bien qu’elle s’attende à pouvoir opérer comme d’habitude.

Il est conseillé aux passagers de suivre l’ouragan Michael et de vérifier leurs vols avant leur départ pour l’aéroport. Les zones qui ne sont pas dans la trajectoire directe de la tempête peuvent encore connaître des conditions difficiles en raison de l’onde de tempête. Certains États sur la trajectoire de la tempête se remettent encore des dommages et des inondations causés par l’ouragan Florence le mois dernier. L’ouragan Michael continuera de remonter la côte est des États-Unis pendant le reste de la semaine, de sorte que les voyageurs qui prévoient se rendre dans le pays sont priés de vérifier auprès de leur compagnie aérienne l’état de leur vol.

Toute personne confrontée à une urgence liée à un aéroport doit appeler le centre d’exploitation de l’aéroport au (850) 651-7166.

EN CROISIÈRE, MOINS D’INQUIÉTUDES …

Hier, d’après nos informations, il y avait environ 11 navires de croisières dans la zone notamment de la flotte Carnival et Royal Caribbean. Eric St-Pierre, responsable des comptes nationaux chez Royal Caribbean est plutôt serein face à la situation et se veut très rassurant pour ses passagers.

 » L’ouragan va normalement éviter nos principaux ports. Nous suivons de très près la situation grâce notamment à notre météorologue James Van Fleet que vous pouvez suivre sur Twitter ou Instagram aussi. Un ouragan cause des problèmes opérationnels aux croisiéristes mais pas de problèmes de sécurité. Les navires sont fait pour résister. Nous avons l’avantage d’être un moyen de transport en plus d’être un mode d’hébergement. Nous pouvons ajuster nos itinéraires si besoin mais ce n’est pas le cas pour l’instant. Tout est sous contrôle et les clients n’ont pas de raisons de s’inquiéter sur nos navires. D’un point de vue purement opérationnel, sans minimiser les dégâts terrestres causés, l’ouragan Michael est presque de l’histoire ancienne pour nous  » a confié Eric St-Pierre à Profession Voyages. 

LES RECOMMANDATIONS DU GOUVERNEMENT CANADIEN

Le gouvernement recommande d’éviter tout déplacement dans les régions touchées par l’ouragan. Plus d’informations en temps réel sur https://voyage.gc.ca/destinations/etats-unis.

 

 

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu