• mercredi le 19 décembre, 2018

[Miss Curieuse] Le Mexique colonial

Partagez nous!

Gwendoline Duval
Spécialiste marketing du tourisme & tendances
Lire plus d’articles de Gwendoline

Le Mexique figure parmi les choix préférés des vacances des Québécois. Cependant, ils sont nombreux à se diriger systématiquement vers les mêmes destinations. La Riviera Maya et la péninsule du Yucatan remportent un vif succès, mais le Mexique compte bien d’autres régions à découvrir. Avec ses 31 états, le pays offre une réelle diversité en matière d’activités touristiques. Des montagnes aux plages des Caraïbes, en passant par la culture coloniale ou maya, ceux qui pousseront les portes de leurs hôtels seront largement récompensés.

Et si, cette année, vous découvriez une autre facette du Mexique? Envie de vacances plus authentiques? Sortez des sentiers battus et découvrez le cœur du Mexique, le Mexique colonial. C’est vraiment l’un des secrets les mieux gardés du pays. Quelles sont les étapes incontournables? Pourquoi les villes coloniales sont-elles de plus en plus populaires?

POURQUOI CHANGER VOS HABITUDES?

Quand on pense à un séjour au Mexique, on s’imagine déjà sur la plage des Caraïbes comme tout le monde… C’est effectivement très agréable, toutefois on peut avoir l’impression de ne pas découvrir vraiment le Mexique. En voyageant du côté des villes coloniales, c’est une partie clé de l’histoire du pays qui s’offre à vous. Votre séjour sera marqué par des rencontres avec les locaux, de charmantes balades ainsi que des découvertes culturelles et artistiques. Sans oublier qu’on y mange particulièrement bien et qu’on y boit la tequila presque à la source! Situées au cœur du pays, les villes coloniales n’offrent pas la mer, mais mènent vers Puerto Vallarta, où vous pourrez, après diverses découvertes, lézarder sur les plages de la station balnéaire.

Lire aussi: [Miss Curieuse] Les bons plans de Puerto Vallarta

POURQUOI LA DESTINATION EST INTÉRESSANTE POUR LES QUÉBÉCOIS ?

D’après les professionnels du tourisme, le Mexique colonial est une destination prometteuse. Parfaite pour des vacances en famille, en couple ou entre amis, elle séduit, chaque année, de plus en plus de touristes. Les amoureux d’histoire et de culture seront au paradis. Querétaro, San Miguel de Allende, Guanajuato, Guadalajara forment un circuit qui vous plonge dans l’histoire du Mexique. En effet, cet itinéraire, aussi appelé celui de l’indépendance, sillonne les principales villes où le mouvement a commencé.

« On observe, peu à peu, un déplacement des touristes de l’est vers l’ouest du pays. Les clients sont plus nombreux à délaisser la Riviera Maya pour Puerto Vallarta, sur la côte Pacifique par exemple. Les voyageurs québécois sont en quête d’expériences culturelles, c’est pourquoi ils sont intéressés par cette destination. Que ce soit pour l’histoire, la culture et même la gastronomie, ces villes plairont à ceux qui recherchent une autre facette du Mexique. Visiter ces villes, c’est vraiment rentrer en contact avec une histoire millénaire, une culture diversifiée et riche, un peuple accueillant et fier de partager avec les touristes », nous explique un conseiller en voyage spécialiste du Mexique.

De plus, les prix pratiqués sur places sont nettement moins élevés que sur la Riviera Maya.

Guanajuato Mexique

LE TOP 5 DES VILLES COLONIALES À VOIR ABSOLUMENT

Les villes coloniales sont toutes plus belles les unes que les autres. On y retrouve de véritables chefs-d’œuvre architecturaux, de majestueuses cathédrales, d’anciens couvents, différents édifices gouvernementaux d’époque et de luxueuses demeures qui nous transportent à l’époque coloniale mexicaine. Si vous comptez les visiter en semaine, organisez à l’avance vos excursions. Ces villes sont majoritairement fréquentées par les touristes locaux et en provenance de la ville de Mexico, donc l’activité touristique est plus calme en semaine.

Mexique GUANAJUATOGuanajuato : voici mon coup de cœur! Située à environ 300 km au nord de la ville de Mexico, Guanajuato est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. C’est la ville qui m’a fait aimer le Mexique. Vibrante, colorée et pleine de charme, elle vous enchantera par sa quiétude, mais aussi sa richesse culturelle. On s’y sent tout de suite bien. Installée à flanc de montagne, les vues y sont impressionnantes, particulièrement depuis le monument Pipila. Le soir, la ville s’anime au rythme des fameuses callejoneadas (groupe de musiciens) et les bars ont de l’ambiance. On y retrouve également le musée des momies, un lieu unique au monde.

Après avoir parcouru le Mexique, je dois dire que Guanajuato reste ma ville préférée. Pourquoi? J’adore son atmosphère et son patrimoine. Cette ville étudiante est en effervescence et il facile de se lier d’amitié avec les locaux. Ici, c’est le parfait compromis entre ville touristique et vie locale. La ville est également très sécuritaire mais on vous déconseiller d’y circuler en voiture car vous pourriez perdre patience dans le trafic!


Lac ChapalasGuadalajara : Guadalajara est la capitale de l’état de Jalisco. C’est donc une ville un peu plus grande que les autres citées dans ce top 5. Ville étudiante, on y ressent une belle effervescence. Il est très agréable de se déplacer dans les quartiers historiques tels que celui de Santa Teresa, de San Felipe, d’Analco ou encore de San Juan de Dios, où l’on retrouve le plus grand marché. Si vous avez quelques heures devant vous, partez ensuite vers le lac Chapala. Les berges sont aménagées et l’ambiance y est agréable les fins de semaine. Guadalajara est aussi reconnue pour sa gastronomie, alors ne vous privez pas !

San Miguel de Allende : classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette ville est aussi très  reconnue pour son architecture et ses couleurs. San Miguel de Allende possède les façades les plus colorées de tout le pays.

C’est cependant une ville très touristique qui attire beaucoup d’Américains venus poser leurs valises pour l’hiver. Le coût de la vie y est donc un peu plus élevé que dans les villes voisines. Ne manquez pas d’écouter les mariachis le soir, sur la place principale.

Querétaro : en quittant la ville de Mexico, votre premier arrêt sera certainement Querétaro. C’est là que fut ébauché le projet d’indépendance mexicaine en 1880. On tombe sous le charme de la place principale avec sa fontaine et ses vieux bâtiments. Le couvent de San Francisco est d’ailleurs l’un des plus vieux édifices coloniaux du Mexique. On retrouve sur place de nombreux magasins d’antiquité et brocanteurs.

Puebla : on la surnomme « la ville des anges » à cause de ses nombreuses églises dans la ville et ses alentours.  

 DES ADRESSES À RETENIR

  • Hotel Nirvana : ce petit hôtel de charme situé à San Miguel de Allende est un petit paradis pour les épicuriens. Un lieu de repos parfait niché dans un écrin de nature, à l’architecture et à la décoration soignée. L’hôtel possède 9 chambres et une villa, et dispose d’un spa, d’un restaurant ainsi que d’une piscine d’eau thermale.
  • Hôtel de Mendoza: cet hôtel est installé dans un ancien monastère en plein centre-ville, à quelques pas de la place principale, mais totalement au calme.  
  • Maison Cofradia : propriété de plus de 18 hectares qui reçoit, chaque année, 60 000 touristes et produit 20 000 litres par jour. C’est l’une des seules distilleries à offrir un hébergement. De plus, il est possible de séjourner dans un lieu atypique, puisque vous pouvez dormir dans un tonneau géant! C’est un site aussi intéressant pour les séjours de groupe. Pour les mariages, le cadre y est vraiment adéquat et on vous assure que la tequila coulera à flots !

Hotel Cofradia

Le petit conseil du propriétaire : ne pas combiner la tequila avec des boissons sucrées, cela vous évitera d’avoir mal à la tête.

  • Hôtel-Boutique La Casa del Atrio à Querétaro : un hôtel intime et de charme en plein cœur de la ville. Le propriétaire parle très bien anglais et est aussi brocanteur. Vous pourrez aussi en profiter pour dénicher des œuvres d’art locales.

VERDICT DE LA RÉDACTION

Avec cet itinéraire à travers les villes coloniales, j’ai découvert le Mexique que je ne m’imaginais pas. Loin des zones balnéaires, l’immersion est plus facile et le touriste n’est pas une cible pour son porte-monnaie. Je recommande vivement cette destination. Il y a des vols directs depuis Montréal chaque semaine à destination de Mexico. Depuis là-bas, vous pourrez louer une auto, vous déplacer avec l’excellent réseau de bus ou en avion, car chacune de ces villes possède un aéroport avec des dessertes nationales. 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu