• dimanche le 27 mai, 2018

[Miss Curieuse] Faut-il fuir Cancún et l’État de Quintana Roo suite aux violences?

Partagez nous!

Gwendoline Duval
Spécialiste marketing du tourisme & tendances
Lire plus d’articles de Gwendoline

De nombreux professionnels et voyageurs s’inquiètent de la situation actuelle dans la zone de Cancún et de Playa Del Carmen. Depuis le début de l’année, plusieurs incidents ont été reportés. On compte, par exemple, l’attentat sur le ferry de Barcos Caribe et des fusillades à Playa Del Carmen et à Cancún. Depuis quelques jours, Cancún est à nouveau dans l’oeil des médias. Le 19 avril dernier, des individus, sur des motos marines, ont débarqué sur la plage et visé un vendeur. Un vent de panique souffle en ce moment sur la destination. Cancún et les autres stations balnéaires de l’État de Quintana Roo sont-elles devenues trop dangereuses pour les touristes? Les récents événements ont, en tout cas, complètement ébranlés la confiance qu’ils ont toujours eu dans ces zones balnéaires.

«La plage du Riu Cancún s’est vidée en un rien de temps et la police a envahi la plage rapidement… Nos clients ont vu ça live », indique Geneviève Poirier, VP de Club Voyages Boislard Poirier.

LE MEXIQUE: VICTIME DE L’ACTU?

Je ne sous-estime absolument pas le choc et la peur qu’ont pu vivre les témoins de ces incidents, mais il faut replacer les faits dans leur contexte pour savoir si la zone est véritablement à craindre. Les médias aiment le sensationnalisme et les images montrées n’avaient rien de rassurantes, pourtant je vous invite à activer votre mode « critique de l’info ». Les faits ont été largement relayés dans les médias américains et amplifiés. Dans le contexte actuel, selon moi, on peut douter de l’objectivité de la presse américaine quand on parle du Mexique.

SUR PLACE, LE TOURISME CONTINUE

Je reviens tout juste du Mexique et je peux vous assurer que la dynamique touristique du pays est excellente et le pays relativement sécuritaire. Sur place, aucun opérateur touristique ne semble inquiet ou préoccupé par l’insécurité potentielle des touristes. Ils se veulent très rassurants sur ce point. Le tourisme au Mexique a le vent dans les voiles et tout le monde a le sourire. Rappelons que le Mexique était le 6ème pays le plus visité au monde en 2017 et a accueilli plus de 39,3 millions de touristes internationaux, soit une augmentation de plus de 12% par rapport à 2016.

« Cancún et toutes les destinations touristiques de l’État de Quintana Roo sont sans danger pour les voyageurs. Il n’y a actuellement aucun avertissement de voyage ni aucune alerte émise par le gouvernement des États-Unis ou du Canada recommandant de ne pas voyager dans une zone touristique de l’état de Quintana Roo, qui inclut Cancún, Cozumel, Playa del Carmen, Tulum et Riviera Maya » a déclaré l’Office de Promotion touristique du Mexique.

Est-on plus en sécurité à Toronto, qu’à Paris, qu’à Cancun? Des violences et crimes arrivent chaque jour aux quatre coins de la planète sans pour autant que le monde s’arrête de vivre. Voyager c’est se lancer dans une aventure et quand on part à Cancún ou à Playa Del Carmen, le risque est bien plus minime qu’ailleurs en raison des forces de police présentes sur place. De plus, passer ses vacances dans un resort est tout, sauf s’exposer à un grand danger! Pour les plus aventuriers, sachez qu’il est facile de voyager au Mexique hors des sentiers battus si on fait preuve des précautions de base et de bon sens. Dans un communiqué de presse diffusé hier, on apprend que des mesures supplémentaires sont prises pour renforcer actuellement la protection des touristes sur place.

« Les efforts récents comprennent une présence policière accrue sur les routes, les plages et les ports, plus d’investissements dans la technologie de surveillance et des programmes de services communautaires » a précisé l’Office de promotion touristique du Mexique.

LES TOURISTES NE SONT PAS LA CIBLE

Les récents incidents résultent de règlements de comptes entre locaux. Il ne s’agit pas d’attaques ciblées contre les touristes. Aucun mort n’est à déplorer de ce côté. Le tourisme est un pilier de l’économie mexicaine et les Mexicains n’ont aucun intérêt à s’en prendre aux touristes. Les professionnels du tourisme sur place m’ont laissé entendre qu’il était plus facile pour un trafiquant ou un criminel de ne pas toucher aux touristes s’il voulait continuer à faire ses affaires tranquillement … C’est apparemment une règle à laquelle peu de locaux s’aventurent à ne pas respecter. Est-ce qu’un jour, les zones balnéaires de Quintana Roo seront à l’image d’Acapulco? Peu de chances quand on connaît les importants investissements en cours du côté des projets touristiques. Le Mexique compte bien protéger sa poule aux oeufs d’or, peu importe les investissements nécessaires. 

Pour plus d’informations, je vous invite à lire la réponse du Comité de Promotion du tourisme au Mexique ci-dessous.

RAPPEL DES FAITS ET RÉPONSE OFFICIELLE DE L’OFFICE DE PROMOTION TOURISTIQUE DU MEXIQUE SUITE À L’INCIDENT DE CANCUN ….

Voici la réponse reçue suite à notre demande d’informations auprès du Comité de Promotion du Tourisme à Montréal:

« L’Office du tourisme du Mexique a eu connaissance d’un incident survenu sur une plage de Cancún dans l’après-midi du jeudi 19 avril. Les autorités locales ont riposté à une tentative d’agression perpétrée par des individus impliqués dans des activités criminelles visant un résident mexicain local de la région. Aucun touriste ou résident local n’a été blessé et les autorités mènent actuellement une enquête.

L’Office de promotion touristique du Mexique souhaite rassurer les voyageurs et les partenaires de l’industrie. Cancún et toutes les destinations touristiques de l’État de Quintana Roo sont sans danger pour les voyageurs.

Malgré les récents reportages des médias sur le crime et la violence à Quintana Roo, aucun incident n’est lié aux touristes internationaux. Ce sont des incidents impliquant des résidents mexicains locaux. Il n’y a actuellement aucun avertissement de voyage ou alerte émise par le gouvernement des États-Unis ou Canada recommandant de ne pas voyager dans une zone touristique de l’état de Quintana Roo, qui inclut Cancún, Cozumel, Playa del Carmen, Tulum et Riviera Maya.

Les États-Unis classent actuellement le Mexique dans la catégorie «niveau 2», soit au même niveau de sécurité que l’Allemagne ou le Royaume-Uni.

Pour assurer la protection continue des voyageurs et des résidents, de nombreuses initiatives de sécurité publique ont été déployées dans l’État de Quintana Roo. Ces mesures sont menées par les autorités gouvernementales et locales ainsi que par les dirigeants de l’industrie du tourisme. Les efforts récents comprennent une présence policière accrue sur les routes, les plages et les ports, plus d’investissements dans la technologie de surveillance et des programmes de services communautaires.

Les mesures prises par le gouvernement mexicain et l’ensemble de l’industrie touristique ont contribué à assurer la sécurité et la satisfaction des visiteurs au Mexique chaque année et c’est la raison pour laquelle l’industrie du tourisme au Mexique a connu une croissance supérieure à la moyenne de l’industrie au cours des cinq dernières années. La preuve de ce bilan en matière de sécurité et d’expérience positive des visiteurs se reflète dans les derniers chiffres annoncés. Le Mexique est passé du 15ème pays le plus visité au monde en 2012 pour devenir le 6ème pays le plus visité au monde en 2017. En 2017, le Mexique a accueilli plus de 39,3 millions de touristes internationaux, soit une augmentation de plus de 12% par rapport à 2016.

Le Conseil du tourisme du Mexique et ses partenaires à travers le pays restent engagés à accueillir plus de visiteurs en 2018, et à assurer la sécurité et le bien-être de tous ceux qui souhaitent profiter de la variété des expériences que le Mexique a à offrir. »

Partagez nous!

Postes connexes

Menu