• lundi le 24 février, 2020

Le Pérou, ce n’est pas que le Machu Picchu!

Partagez nous!

Image: White cordillera au nord du pays

14 février 2020 – Il n’y a pas que les destinations des Caraïbes qui séduisent les Québécois, l’Amérique centrale et du Sud attire de plus en plus de voyageurs en quête d’aventure et de découvertes. L’augmentation de la demande s’explique notamment par l’amélioration de la desserte aérienne au départ du Québec. Sur ce registre, la grande star des compagnies aériennes pour voyager en Amérique Latine et centrale, c’est Copa Airlines, qui offre des vols directs au départ de Montréal vers l’aéroport International de Tocumen au Panama. Depuis cet aéroport, véritable hub où il est facile d’effectuer une connexion, vous pourrez rejoindre 80 destinations dans 33 pays, notamment vous rendre au Pérou.

” Le Pérou est une destination qui se propose à tous les voyageurs, autant aux backpackers que pour des séjours de luxe ou même des croisières. C’est un pays qui regorge d’opportunités pour des circuits avec des incontournables comme Cusco et le Machu Picchu, mais aussi des régions moins connues comme le nord du pays et ses sites archéologiques de premier plan” explique Renée Wilson, représentante de PromPeru.

En 2019, le Pérou a accueilli plus de 4,3 millions de visiteurs internationaux dont 94 475 Canadiens, soit une augmentation de 9% par rapport à 2018.  Fort de cette belle croissance et du potentiel de la destination sur le marché canadien, Copa Airlines et l’Office de Promotion touristique du Pérou (PromPeru) unissent leurs forces pour faire rayonner davantage la destination au Québec.

Mercredi, Copa Airlines et l’Office de Promotion touristique du Pérou (PromPeru) ont organisé une soirée de promotion et d’information pour les professionnels du voyage. Une belle occasion pour découvrir la richesse d’un pays qui a beaucoup plus à offrir que le Machu Picchu et une compagnie aérienne qui devient l’une des rares à offrir un “service complet“.

En effet le premier bagage, la sélection de siège, le repas chaud, les boissons même alcoolisées et les écouteurs sont inclus dans le prix de base. Rare, n’est ce pas?! La compagnie a d’ailleurs été à nouveau primée pour son service et sa ponctualité. 

Image: Ricardo Ruiz, président de la Chambre de commerce Pérou-Canada de Montréal, Laura Marin, directrice commerciale Canada chez Copa Airlines au Canada, Renée Wilson, représentante au Québec de PromPeru et Jhadyd Gonzalez, directeur des ventes Canada chez Copa Airlines.

Une référence pour la gastronomie

Souvent considérée comme un point de chute plutôt qu’une étape incontournable d’un voyage au Pérou, la ville de Lima devrait toutefois être explorée, du moins par vos papilles. Considérée comme la capitale gastronomique du Pérou, cela fait 8 années consécutives que le pays gagne le prix de destination culinaire par excellence au prestigieux World Travel Awards. Parmi la liste des 50 meilleurs restaurants au monde, le Pérou affiche deux restaurants dans le top 10 en 2019 : le Central et le Maido. Beaucoup de chefs culinaires du monde entier ont d’ailleurs installé leur école de cuisine. Une belle occasion de voyager et de découvrir à travers des circuits gastronomiques la richesse du pays.

Il y a d’autres options que le Machu Picchu …

Qui dit Pérou…dit Machu Picchu! Premier site touristique du pays, Le Machu Picchu est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Devant un tel engouement des touristes à visiter ce site, le gouvernement a décidé de durcir les règles pour y accéder, laissant les visiteurs choisir un créneau horaire. Les conseillers en voyages le savent et recommandent donc de prévoir à l’avance sa visite. Toutefois, si l’envie vous prend de réserver un séjour demain, le Pérou offre d’autres options qui n’ont rien à envier à ce site devenu trop populaire.

Image: Machu Picchu

D’autres trésors archéologiques sont cependant à découvrir comme la petite soeur du Machu Picchu : Choquequirao, signifiant “le Berceau d’or” en Quechua. Ce site présente des similitudes frappantes au niveau de l’architecture avec le Machu Picchu.

Les Îles de Ballestas, ” notre Galapagos à nous “

Renée Wilson, représentante de la destination au Québec a souhaité mettre de l’avant des sites et destinations moins connus par les touristes Québécois.

“Saviez-vous qu’au Pérou, nous avons nos îles Galapagos à nous ? Les îles Ballestas!”  dévoile Renée.

Image: Excursion aux îles Ballestas

Le nord du Pérou à ne surtout pas manquer!

Malgré le nombre de visiteurs qui augmente chaque année au Pérou, certaines parties du pays ne profitent que très peu du flux de touristes, c’est le cas notamment du nord du Pérou.

Nous voulons développer l’attractivité touristique au nord du Pérou, région qui regorge de sites archéologiques. À seulement 3 heures au nord de Lima, se trouve par exemple la ville Sacrée de de Caral” explique Renée.

La partie nord du pays reste à découvrir, nous pouvons y trouver la forteresse de Kuélap, à 3 heures de route de la ville de Chachapoyas. Cette région est décorée de forêts de nuages, d’une grande variété d’arbres et de plantes et protège une douzaine de sites archéologiques en plus du site de Kuélap.

Coopa Airlines offre des vols au départ du Panama vers le nord du pays. Un véritable atout pour concevoir simplement un itinéraire à travers le pays.

LE PÉROU: UNE DESTINATION MÉCONNUE AUX PAYSAGES VARIÉS ET SURPRENANTS

Parmi les sites et endroits à découvrir moins connus, on retrouve notamment: les lignes de Nazca, la ville d’ Arequipa, les îles flottantes d’Uros, Chan Chan, ect.

Retrouvez notre entrevue avec Renée Wilson, pour en savoir plus sur le Pérou que vous ne connaissez pas, mais aussi avoir des conseils pratiques pour visiter le pays.

À noter que le musée Pointe-à-Callière à Montréal propose jusqu’au 13 avril, une très belle exposition sur le Pérou.

COPA AIRLINES ET LE PÉROU: LES DÉTAILS À RETENIR

Copa Airlines relie les Québécois au Pérou avec 4 vols par semaine toute l’année via le Panama (les mardis, mercredis, vendredis et dimanche). L’avion arrive la veille et passe la nuit à Montréal, ce qui évite le retards au départ de Montréal.

Bien que se soit surprenant, il n’est pas nécessaire de prévoir plus d’une heure entre ses deux vols au Panama avec Copa Airlines. Un temps de correspondance rapide qui remplace presque un vol direct! Pas besoin de reprendre les bagages, ni de passer la sécurité ou une douane. De plus, l’aéroport n’est pas très étendu, donc il est possible de rejoindre votre second vol en moins de 15 minutes.

La compagnie aérienne offre aussi désormais une escale gratuite au Panama à l’aller ou au retour. Parfait pour une belle escale avant de vous attaquer au Pérou!

Partagez nous!

Postes connexes

Menu