• vendredi le 26 avril, 2019

Rapport des tendances 2019: Les voyages transformationnels, Instagram tout puissant et le luxe en basse saison…

Partagez nous!

L’industrie canadienne du tourisme est alimentée année après année par d’énormes volumes de ventes de forfaits tout inclus vers des destinations “soleil” et “plage”. Cela signifie-t-il que nous sommes à l’abri de surprises dans les tendances du voyage en 2019? Pas du tout! Le Sud se vend, tout comme les all-inclusive mais après des années de vacances “comme tout le monde”, les voyageurs pourraient opter cette année pour des vacances un peu plus hors des sentiers battus. Troquer le tout inclus pour des vacances culinaires méditerranéennes par exemple. Inspirés par des photos sur Instagram, maintenant, ils veulent l’essayer eux-mêmes.

Les habitudes peuvent évoluer! Un couple avec deux enfants et une réservation annuelle pour la Floride peuvent désormais se permettre un safari au Kenya depuis que les enfants ont quitté le nid. Et une cliente de luxe âgée qui a toujours été attirée par les hôtels cinq étoiles à Anguilla et à St. Bart’s se retrouve maintenant seule et cherche un voyage qui offre quelque chose de plus et d’inspirant.

Au-delà de la plage, au-delà des bars dans la piscines, d’importantes tendances façonnent l’industrie canadienne du tourisme en 2019. Les voyages en solo et les voyages réservés aux femmes continuent d’être importants, tout comme les voyages organisés et le bleisure. Les Milléniaux cherchent en particulier à optimiser leurs voyages d’affaires avec des jours de vacances avant ou après.

Et les facteurs les plus importants qui façonnent les voyages en 2019 sont le désir de voyages transformateurs, l’influence prépondérante des médias sociaux et l’accès au “nouveau” luxe.

VOYAGE TRANSFORMATIONNEL

La quête de voyages qui changent la vie continue sans relâche en 2019. «Voyager avec des expériences à la base était l’une des principales tendances du voyage depuis plusieurs années, mais 2019 ira encore plus loin», ont déclaré les chercheurs de Booking.com. Dans la réflexion des voyageurs, «Faire» aura autant de poids qu’ «aller», sinon plus!

Pour plus de la moitié des voyageurs (52%), les expériences sont désormais plus valorisées que les possessions matérielles. “Elle représentent un nouveau type de devise et un moyen d’épanouissement personnel. 2019 verra les voyageurs se concentrer davantage sur l’ajout d’objectifs à leurs voyages” explique Ulla Hefel Böhler, PDG d’Insight Vacations. «Qu’il s’agisse de connecter les clients avec des personnages locaux qui donnent vie à une destination ou de les emmener dans des zones où ils peuvent voir à quoi ressemble le développement durable, nous offrons fièrement à nos voyageurs la vraie valeur ajoutée que ces expériences méritent», a déclaré Hefel Böhler.

Lors du 7e Sommet mondial de l’OMT sur le tourisme urbain tenu en octobre dernier, des «expériences mémorables» ont été évoquées et présentées comme un changement majeur dans la motivation des voyageurs, a-t-elle ajouté.

Pour CLIA, les voyages d’expérience ont également évolué pour devenir des «voyages d’excellence», les vacanciers recherchant des expériences immersives et culturelles au-delà des visites touristiques. Les listes de souhaits de voyages sont devenues plus axées sur les objectifs et les compagnies de croisières répondent à ces exigences, a déclaré CLIA, notant que les croisiéristes peuvent permettre de conquérir le Machu Picchu ou organiser des ateliers culinaires animés par les chefs renommés lors de leurs sorties en haute mer.

PLUS DE 350 MILLIONS DE PUBLICATIONS AVEC LE #TRAVEL TOUS LES JOURS

Les publications Instagram suscitent l’intérêt pour les voyages à travers le monde, à tel point que près de 351 millions de publications par jour peuvent contenir le tag #travel, déclare la CLIA.

«L’impact des médias sociaux, en particulier d’Instagram, sur les consommateurs et leur processus de décision quand vient le moment de réserver un voyage et de choisir une destination à visiter est important», note Hefel Böhler d’Insight.

Le vitrine des médias sociaux est devenu une telle motivation pour les voyages, c’est la tendance numéro un citée dans le rapport annuel Luxe Report de Virtuoso.

Tim Morgan, directeur de la stratégie commerciale pour le Canada chez Virtuoso, estime que l’influence des médias sociaux est indéniable, car elle incite les voyageurs a réserver des excursions ou des lieux captivants et les visiter au meilleur moment de la journée pour prendre des photos. Cela a même un impact sur les demandes de réservation de nos conseillers Virtuoso. «Les clients demandent des sessions de photographie sur un site pour créer un contenu digne d’Instagram, y compris la reproduction de clichés qu’ils admiraient en ligne. Les conseillers Virtuoso organisent des séances photos à thème, comme par exemple le port de vêtements traditionnels en geisha à Kyoto ou de robes de bal à Venise. ”

Tout ce qui favorise l’exploration et inspire les réservations de voyages est une bonne chose, mais il est difficile de véritablement vous connecter à une destination lorsque vous ne faites que télécharger des selfies et vérifier de manière compulsive vos flux de médias sociaux. Il n’est donc pas étonnant que le nombre de voyages «débranchés» se soit multipliés, et que des offices de tourisme comme Vienne se soient opposées à l’obsession des selfies pour une campagne de marketing anti-Instagram l’automne dernier.

Peter J. Bates, président de Strategic Vision, a déclaré que toute entreprise utilisant des influenceurs pour promouvoir leurs produits et services doit faire preuve de bon sens. Les influenceurs exigent désormais des frais élevés et leurs frais de déplacement sont couverts pour partager du contenu avec leurs abonnés, qui peuvent atteindre des millions, dit Bates. “L’inconvénient? Contrairement aux journaux traditionnels, les influenceurs fournissent rarement des données utiles sur leur public autres que le nombre d’abonnés. Sont-ils de vrais consommateurs de voyages susceptibles de réserver votre produit? Sont-ils même de vraies personnes ou juste des robots? Nous avons besoin de plus de transparence de la part des influenceurs et moins de crédulité de ceux qui les embauchent. “

ACCÈS = LUXE

Être accessible, c’est le nouveau luxe, dit CLIA. Les voyageurs se tournent vers des destinations auparavant inaccessibles, dont certaines ne sont accessibles que par un bateau de croisière: «Ils veulent figurer parmi les premiers à découvrir des destinations telles que les îles Galapagos et l’Antarctique.»

Les gens veulent aussi explorer leurs passions au travers d’expériences difficiles à trouver, en s’appuyant sur une tendance qui dure depuis des années et qui ne montre aucun signe de ralentissement, déclare Morgan de Virtuoso. «Les amateurs de sport demandent des billets pour les grands événements tels que les Jeux olympiques, le Super Bowl et Wimbledon. Les amateurs d’art s’intéressent aux visites privées de lieux tels que le Vatican après les heures normales d’ouverture », a déclaré Morgan, ajoutant que la clientèle haut de gamme de la société demandait également des transferts privés en hélicoptère depuis et vers les aéroports par exemple.

C’est le haut de gamme du marché. Qu’en est-il des autres segments?

Peu importe le budget, la popularité des voyages en basse saison augmente également. Les voyageurs déplorent la prolifération d’autres voyageurs dans leur destination.

Cette plage qui semblait si isolée et privée dans la brochure n’est peut-être pas si privée après tout! Désireuses de créer une expérience de voyage plus unique et plus personnalisée, de nombreux voyageurs dans le monde se donnent beaucoup de mal pour se garantir des vacances sans foule, y compris la participation aux escapades hors des sentiers battus.

Les offices de tourisme encouragent les voyages en dehors des périodes de pointe depuis des années et, à mesure que les inquiétudes (et les frustrations) grandissent face au surtourisme, les voyageurs sont de plus en plus disposés à faire des réservations en basse saison pour éviter la foule de la haute saison.

DESTINATIONS DE RÊVES

Et enfin, quelles sont les destinations les plus chaudes pour 2019?

Le Japon, la Patagonie et la Jordanie figurent sur la liste de G Adventures. Lonely Planet a nommé le Sri Lanka, l’Allemagne, le Zimbabwe, Copenhague et la capitale de la jeunesse et de la culture de la Serbie, Novi Sad. Les principales destinations mondiales de l’édition canadienne du rapport Virtuoso Luxe 2019 incluent l’Italie, l’Afrique du Sud et l’Australie. La Slovénie et la Colombie figurent dans le top 10 des destinations émergentes.

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu