• lundi le 16 décembre, 2019

République dominicaine: “Il ne s’agit pas d’une vague de décès mystérieuse”, explique le Ministre du Tourisme

Partagez nous!

25 juin 2019 – Le Ministre du Tourisme de la République dominicaine s’est exprimé au sujet du décès de 8 touristes américains cette année. Selon lui, ces morts ne sont pas le résultat d’une mystérieuse vague de décès mais un phénomène tout à fait naturel médicalement et statistiquement parlant, qui a été exagéré par les médias américains.

Les autopsies montrent que les touristes sont morts de causes naturelles, a déclaré à la presse le Ministre du Tourisme, Francisco Javier Garcia. Il a déclaré que 5 des autopsies sont terminées et que les 3 autres font actuellement l’objet d’analyses toxicologiques approfondies avec l’aide du FBI en raison des circonstances entourant les décès.

3,2 millions de visiteurs américains se sont rendus en République dominicaine l’année dernière; il n’est donc pas rare que 8 personnes décèdent durant leurs vacances sur une période de 6 mois, a-t-il expliqué. Le gouvernement dominicain est certain que les 3 autres décès sont aussi survenus suite à des causes naturelles.

« Nous voulons seulement connaître la vérité », a déclaré le minisitre. « Nous n’avons rien à cacher. »

Il a été reproché au gouvernement de ne pas avoir assez communiqué au sujet des détails des enquêtes.

Ils « ont probablement une idée de ce qui est ou n’est pas à l’origine de ces morts », a déclaré le Dr. Amesh Adalja, médecin spécialiste des maladies infectieuses et des soins intensifs au Johns Hopkins Center for Health Security, mais les responsables sont restés « très vagues » à ce sujet.

« Moins ils en diront, plus ce sera compliqué pour la République dominicaine, notamment car le pays dépend énormément du tourisme. Sans explications, les touristes vont hésiter à s’y rendre », a déclaré Adalja.

Le ministre Garcia a déclaré que le nombre de décès de touristes américains en République dominicaine a chuté de 56% entre 2016 et 2018. Il n’a toutefois pas fourni d’autres chiffres ou plus de détails. Le Département d’État des États-Unis a également affirmé qu’il n’avait pas remarqué une augmentation du nombre de citoyens américains décédés en République dominicaine.

Garcia a montré aux journalistes un résumé des conclusions des pathologistes pour chaque décès, mais a refusé de partager les rapports d’autopsie, affirmant qu’il ne s’agissait pas de dossiers publics et que seules les familles des défunts pouvaient les partager.

Face aux préoccupations du public, les autorités ont décidé de renforcer les mesures de sécurité dans les hôtels et le contrôle des aliments et boissons, mais uniquement à titre préventif, a indiqué Garcia.

« Nos pensées vont vers les familles des personnes décédées », a-t-il déclaré. Mais « il ne s’agit pas d’une vague de morts mystérieuses ».

« La loi sur l’alcool en République dominicaine est la même que pour les lois universelles sur l’alcool donc elles sont identiques aux lois canadiennes ou américaines. Comme dans tout autre pays, la République dominicaine limite la vente d’alcool aux mineurs. Ceci est également applicable dans les hôtels tout compris. Comme au Canada et aux États-Unis, la République dominicaine applique les mêmes normes pour les mini-bars dans les chambres », a confié la directrice de l’Office de Promotion Touristique de la République Ddominicaine à Montréal.

CNN rapporte qu’au Hard Rock Resort Punta Cana, où 2 personnes sont décédées, des distributeurs de boissons alcoolisées ont été retirés des mini-bars des chambres. Au moins un des clients décédés est mort après avoir bu un verre au mini-bar.

Les touristes ont-ils raison de s’inquiéter? Selon Cosette Garcia, Directrice de l’Office de Promotion Touristique de la République Dominicaine à Montréal, il ne faut pas céder à la panique et ce sont des cas isolés. La destination reste l’une des préférées des Canadiens et cela devrait le rester.

« En tout état de cause, ces enquêtes n’affectent pas l’activité touristique du pays, qui continue de recevoir des visiteurs du monde entier. » La République dominicaine, « est une destination paisible, la plus sûre de la région ». Cela reste la destination préférée des Américains, puisqu’ils étaient 2,7 millions de visiteurs l’année dernière et aussi des Canadiens avec plus de 900 000.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu