• samedi le 24 août, 2019

[Rhodes] L’île colossale

Partagez nous!

Au cœur du Dodécanèse, Rhodes est la plus grande des 12 îles qui constituent cet archipel grec.

Située à seulement 11 km de la Turquie, en Asie mineure, Rhodes et un véritable trait d’union entre l’Europe et l’Orient. Son histoire est aussi bigarrée que son architecture. Bénéficiant d’un climat exceptionnel c’est l’île la plus chaude de Grèce. Accessible toute l’année, sa richesse est autant culturelle que naturelle. Sa riche histoire débute à l’époque de l’Antiquité grecque. Helios y rencontra la nymphe Rhodos qui lui offrit 7 fils, 1 fille et le nom de cette île surgit de la mer Égée.

D’abord grecque, Rhodes devint macédonienne sous le règne d’Alexandre le Grand. À sa mort, elle devint romaine puis byzantine. Au XIVème siècle, l’Ordre des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, expulsé de la Terre Sainte, débarqua sur Rhodes qui devint une puissance maritime destinée à contrer les Sarrasins. Rhodes tomba finalement aux mains des Turcs et bénéficia de leur incroyable richesse culturelle. Terre d’accueil des Juifs d’Europe, on la surnommait « la petite Jérusalem ». Le tiers de la population de l’île faisait partie de la communauté juive.

Durant la seconde guerre mondiale, l’Italie fasciste de Mussolini s’empara de l’île et appliqua les lois raciales de l’époque jusqu’à déporter les juifs à Auschwitz-Birkenau, en Pologne. Rhodes redevint finalement grecque en 1948 mais conserva les séquelles de ses nombreux assaillants pour notre plus grand bonheur.

Aujourd’hui, l’île est avant tout connue pour avoir abritée l’une des Sept Merveilles du Monde Antique: Le Colosse de Rhodes. Statue de Hélios, le Dieu du Soleil, le colosse était fait de bronze et ne mesurait qu’une trentaine de mètres de haut. Souvent représenté comme un géant enjambant l’entrée du port, en dessous duquel les navires passaient avant d’accoster, ce qui est probablement loin de la réalité. Le colosse disparut deux siècles avant notre ère lors d’un terrible séisme qui le brisa au niveau des genoux et le Colosse fut alors englouti par les eaux de la mer Égée.

Classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Rhodes est une ville médiévale protégée par 4 km de remparts, de portes et de tours. Ses rues pavées piétonnières débordent de petits restaurants typiques, de boutiques et de merveilles architecturales.

Admirez les clochers et les minarets, déambulez dans le quartier juif, relaxez-vous dans les bains turcs datant du XVIème siècle avant d’entreprendre la visite du Palais des Grands Maîtres. Sa construction a été amorcée par les Byzantins, puis il fut agrandi par les Chevaliers et partiellement reconstruit par les Fascistes suite à un tremblement de terre. Le palais est aujourd’hui un musée byzantin.

Découvrez le quartier Collachium et sa magnifique rue des Chevaliers qui semble tout droit sortir d’un épisode du Trône de fer. Pavée de galets, elle est bordée par quatre auberges (palais) dont les écussons ornent encore les façades. L’hôpital des Chevaliers, au bout de la rue, abrite aujourd’hui le Musée archéologique de Rhodes. Pour découvrir Rhodes à sa juste valeur, il est idéal de louer une voiture et de parcourir l’île tranquillement.

port de rhodes grèceL’arrière-pays rhodien est beaucoup moins touristique que sa côte. Éloignez-vous un peu des plages bondées de touristes pour découvrir une île authentique et chaleureuse. Entre la visite du couvent de Agios Syllas, de l’Acropole d’Ialysos, du château de Kameiros et de l’église d’Agios Nikolaos, n’oubliez pas de déguster les mets locaux comme la tartes au fromage flambée ou encore le saganaki. Partez à la découverte des nombreux villages pittoresques qui se cachent à flanc de colline. Ne manquez pas la visite des ruines de la cité dorienne de Kameiros qui offrent une vue magnifique sur la mer Égée. Lindos et sa citadelle médiévale, ses couleurs ocres, son abondance de fleurs et ses adorables rue piétonnières valent également le détour.

Enfin découvrez Kalithea, une ville thermale à l’ambiance rétro des années 1920 dont les qualités thérapeutiques ont été vantées par Hippocrate bien avant la construction des infrastructures par les Italiens. Pour finir, il est impossible de parler de Rhodes sans parler de son attrait principal: ses plages à couper le souffle.

Certaines sont très achalandées mais il existe encore quelques plages isolées et méconnues des touristes dont les eaux chaudes sauront vous charmer de mai à septembre.

Rhodes, un coup de coeur.

(Source:Charlotte Gousseau pour Profession Voyages)

Partagez nous!

Postes connexes

Menu