• lundi le 16 septembre, 2019

[Floride] La magie de Silver Springs

Partagez nous!

silver springs floride

Franck Laboue
L’aventurier épicurien
Lire plus d’articles de Franck


Je vais vous faire une confession : je suis amoureux de la Floride. Oui, l’aventurier en moi est même fasciné par cette contrée synonyme de tourisme balnéaire ! Derrière les kilomètres de plages du
“Sunshine State” se cachent d’innombrables curiosités et merveilles naturelles dont l’histoire parfois méconnue continue de fasciner. 

À chacun de mes voyages en Floride, je fais de nouvelles découvertes, à tel point qu’à mes yeux, l’État du soleil semble doté de richesses inépuisables. C’est dans l’une des régions les plus oubliées de la Floride, au cœur de la forêt d’Ocala, dans le centre de l’État, que se trouve le parc de Silver Springs, qui symbolise à lui seul la “Vieille Floride”. On y retrouve des eaux cristallines d’une beauté insoupçonnée dans lesquelles les visiteurs viennent s’émerveiller depuis plus d’un siècle. Suivez-moi sur les eaux transparentes de cette curiosité unique en Floride !

LE PLUS VIEUX PARC D’ATTRACTIONS DE L’ÉTAT

Ce sont les images d’eau bleue au beau milieu d’une forêt sauvage qui m’ont d’abord fasciné, un panorama d’une force visuelle rare et digne d’un “fond d’écran”. Mais l’éternel curieux que je suis a été fasciné par ce qu’il a découvert derrière l’image de carte postale de Silver Springs : une histoire pas comme les autres.

Bien avant Mickey, Universal et les autres parcs gigantesques d’Orlando, la Floride était déjà une terre de tourisme. Le premier parc d’attractions de l’État, tout un symbole, est en fait Silver Springs ! Avant même la guerre civile américaine, les visiteurs faisaient un périple interminable le long de la rivière Silver pour admirer ses eaux transparentes. Après la guerre civile, les bateaux à vapeur firent leur apparition. Ils descendaient la rivière chargée de touristes. Un premier hôtel a ouvert ses portes dans les années 1880 et, pour la première fois, les célèbres “bateaux à fond de verre” ont fait leur apparition. Émerveillés, les visiteurs pouvaient alors découvrir le fond des eaux cristallines depuis la surface.

Dans les années 1920, le site est racheté et transformé en un parc d’attractions majeur. Une intense publicité est faite dans tout le pays; des spectacles y sont ajoutés tels que l’Institut des Reptiles de Floride de Ross Allen, qui présente une collection de serpents et de tortues issus des marécages aux alentours. On y trouvait même des reconstitutions de villages indiens séminoles.  

LES ANNÉES CINÉMA

Passionné du 7e art, je m’émerveille devant les photos des tournages qui ont eu lieu à Silver Springs. Dans les années 1930, les studios MGM s’y installent et y tournent l’un des célèbres films de “Tarzan” avec l’icône d’Hollywood Johnny Weissmuller.

Profitant de l’engouement autour du film, un promoteur ira même implanter des macaques rhesus dans la forêt ! Après la Seconde Guerre mondiale, le tourisme reprend de plus belle, des affiches publicitaires de Silver Springs sont vues jusque dans le nord du Maine !

C’est en 1954 que sort “L’étrange créature du lac noir”, grand succès des années “Drive-In” et épisode phare de la série des “Universal Monsters”. Walt Disney World ouvre ses portes en 1955; c’est la fin d’une époque, la plupart des vieux parcs d’attractions ferment leurs portes. Malgré tout, Silver Springs fait de la résistance; des tournages continuent d’y avoir lieu jusqu’à sa fermeture, en 1984. L’État de la Floride rachète l’endroit en 1993 et Silver Springs continue aujourd’hui de faire rêver les voyageurs de passage qui “redécouvrent” les eaux de la région.

VISITE DE LA FORÊT: SENTIER & KAYAK AU MENU

En rentrant dans Silver Springs, je suis fébrile, une immense palissade de bois se déroule sous mes pieds, une impression de “Glamour fané” s’empare immédiatement de moi. Une porte monumentale s’élève au-dessus des visiteurs, presque digne de Jurassic Park. En guise de dinosaures, nous nous contenterons d’alligators !

Je sens que l’endroit a du vécu; un charme intemporel issu des belles années se dégage de ce parc. Des arbres imposants me font de l’ombre, je suis dans une vraie jungle où apparait même la fameuse mousse espagnole. J’ai le sentiment d’être à cheval sur le “Vieux Sud Américain” et la Floride, une sorte de frontière imaginaire, traverse cette forêt. Toutes les tranches d’âge ont rendez-vous à Silver Springs; les Américains voyagent beaucoup en famille. D’un côté, les grands-parents et leurs petits-enfants déambulent dans l’ombre; de l’autre, de jeunes couples s’apprêtent à pagayer. Il y en a pour tout le monde.

Depuis l’accueil, un sentier principal m’attire: une langue de bois se déroule dans la forêt. Ici, l’écosystème me fait penser aux Everglades, mais aussi aux Bayous, un délicieux mélange où palétuviers et marécages forment un paysage gracieux. C’est alors que je croise la fameuse rivière Silver faisant son chemin entre les arbres, telle une apparition digne d’une planète créée par James Cameron.

Les eaux translucides d’un bleu irréel illuminent la forêt, les arbres font de l’ombre sur la surface, des poissons se faufilent et des kayakistes de passage glissent paisiblement au milieu de ce spectacle effarant. Que je les envie ! Tout au long de cette forêt aux arbres immenses, la clarté de l’eau agit, tel un halo de lumière entre les feuilles. C’est une balade que je ne suis pas près d’oublier. Les kayaks peuvent être loués au centre d’accueil; un vaste réseau fluvial permet d’apprécier la forêt seul ou à deux par embarcation.  

BATEAU À FOND DE VERRE

Difficile de résister à la fameuse excursion en bateau à fond de verre. Même si sur l’instant, je me suis dit : « Voyons, c’est quétaine ! » Mais non, la balade est agréable, les points de vue sont différents. Le capitaine nous en apprend alors beaucoup sur l’histoire du parc: sur les tournages qui ont ponctué le siècle et les curiosités naturelles cachées au fond de l’eau, que nous pouvons apprécier depuis le fond de verre.

Les poissons et les tortues passent sous nos yeux, les enfants sont émerveillés; comment ne pas l’être soi-même? Plus de 2 000 millions de litres d’eau limpide se déversent chaque jour à Silver Springs, créant ainsi la plus grande formation de fontaines artésiennes naturelles dans le monde. Au milieu de ce petit bateau d’époque, j’apprécie le paysage. Les cormorans sèchent leurs plumes sur des troncs d’arbres morts, les tortues les rejoignent, et non loin les alligators se cachent. Le contraste entre le bleu transparent de l’eau et le vert émeraude de la forêt est saisissant. Une excursion que l’on souhaiterait sans fin.

ÉMOTIONS & NOSTALGIE

Dans le petit musée du parc, je retrouve quelques animaux empaillés d’un bord mais surtout une collection d’objets rappelant les années fastes du parc d’attractions de l’autre. Bobines de cinéma, vieilles affiches, listes des tournages, exploits des dompteurs d’alligators… un air d’antan se dégage de Silver Springs. Pour compléter la visite, on retrouve également un petit zoo, une ferme d’alligators et des jardins botaniques. De quoi passer une journée complète en famille !

Je ne veux pas sortir de Silver Springs; la nostalgie du temps passé fige mes pieds. Je suis irrémédiablement attaché à cet endroit, je pense à ces premiers aventuriers sur le pont de leur bateau à vapeur au milieu de la forêt sauvage qui découvrirent cet endroit pour la première fois. Je m’imagine Johnny Weissmuller sur le tournage de Tarzan sortir des arbres, je fantasme sur la créature du lac noir sortant des eaux et j’apprécie les cartes postales d’époque et leurs nymphes évoluant sous l’eau. Silver Springs fait partie à présent de mes incontournables en Floride, avec sa ville voisine, Ocala. Une chose est sûre, je vais revoir ces eaux limpides et un jour voir mes enfants s’émerveiller devant ce spectacle.

3 INCONTOURNABLES

  • Excursion en bateau : vous ne passerez pas à coté du bateau à fond de verre. Un contenu informatif, des poissons sous vos pieds et une belle balade en perspective.
  • Louer un kayak : vous avez le temps ? Louez un Kayak et parcourez les eaux translucides de la forêt de Silver Springs pour vivre une expérience unique.
  • Le petit musée du parc : sous son aspect “kitsch”, ce musée renferme des trésors et vous en apprendra énormément sur l’histoire de l’endroit.

3 AVANTAGES

  • Proximité d’Orlando et de Daytona Beach pour une excursion. 
  • Diversité des activités pour toute la famille et toutes les tranches d’âge.
  • Permet de découvrir une toute autre facette de la Floride et de pouvoir en parler à votre retour !

3 INCONVÉNIENTS

  • La longueur des sentiers de randonnée est restreinte. 
  • La chaleur écrasante de la Floride dans la forêt.
  • Les infrastructures d’Ocala sont plus limitées pour ceux qui désirent explorer plus longtemps la région.

POUR QUI?

  • Autant les familles, les parents que les enfants y auront du plaisir.
  • Les curieux et les amateurs d’histoire de toutes les générations.
  • Les amoureux de plein air: randonnées et kayak au menu.

COMMENT Y ALLER ?

En voiture depuis Orlando ou Daytona Beach (1 h 30 de route). Une belle journée d’excursion depuis deux centres touristiques majeurs. Facile d’accès depuis Orlando grâce à l’autoroute qui remonte vers Tallahassee. Depuis Daytona, la route traverse les forêts et les marécages : le paysage est définitivement plus authentique !

QUAND Y ALLER ?

Privilégier les mi-saisons afin d’éviter les températures caniculaires et l’humidité écrasante de l’été en Floride.

BUDGET À PRÉVOIR

Le prix d’entrée du parc est de 2 $ USD par personne. L’excursion en bateau à fond de verre coûte 11 $ USD par adulte (45 minutes d’excursion) et est gratuite pour les enfants de moins de cinq ans. La location de kayak ou de canoe coûte 18 $ USD pour la première heure et 9 $ par heure additionnelle.

Pour plus d’informations : www.silversprings.com

Verdict du chroniqueur

Silver Springs est pour moi un véritable trésor caché de la Floride. C’est un coup de coeur que je vous partage aujourd’hui. L’histoire du premier parc d’attractions de la Floride est passionnante; sa forêt et ses eaux remplies de souvenirs émerveilleront petits et grands. À quand votre tour ?

À lire / À voir

– À voir : L’Étrange créature du Lac Noir (Jack Arnold – 1954). Film culte des années 1950 et de la série des monstres des studios Universal, il évoque la nostalgie d’une autre époque cinématographique et ravira les cinéphiles.

– À lire : A New Guide to Old Florida Attractions (Doug Alderson – 2016). Un livre en anglais fascinant, retraçant l’histoire des vieux parcs d’attractions de l’État du soleil que l’on peut encore visiter aujourd’hui. Guide pratique pour des excursions dans le temps.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu