• vendredi le 18 octobre, 2019

Pourquoi le tourisme autochtone est-il devenu un pilier pour le développement touristique du Québec?

Partagez nous!

Gwendoline Duval
Spécialiste marketing du tourisme & tendances
Lire plus d’articles de Gwendoline

Le tourisme autochtone a été annoncé par le ministère du tourisme, comme l’un des piliers de développement touristique pour le Québec.

« Les acteurs du tourisme autochtone contribuent à faire du Canada une destination originale et unique » a déclaré Gudie Hutchings, secrétaire parlementaire pour la Petite Entreprise et le Tourisme.

Encore méconnue, cette thématique connaît pourtant un intérêt grandissant à la fois auprès des locaux que des touristes internationaux. Au cours des 15 dernières années, l’achalandage des sites touristiques autochtones au Québec a subi une hausse de 30%, portant le nombre de visiteurs annuels dans les entreprises touristiques autochtones à 1,160,000 en 2016. Chaque année, les manifestations pour le Pow-Wow remportent un vif succès. Une belle progression qui a attiré ma curiosité. Cette semaine, je fais le point sur cette niche de marché devenue incontournable. Pourquoi le Québec mise sur le tourisme autochtone? Quelles sont les infrastructures d’accueil pour découvrir cette culture millénaire? Les événements immanquables de la saison? Quelles sont les retombées économiques pour le Québec? Quel est l’avenir du tourisme autochtone?

LES CHIFFRES CLÉS DU TOURISME AUTOCHTONE AU QUÉBEC

  • 11 nations autochtones
  • 55 communautés
  • 229 entreprises touristiques autochtones au Québec
  • plus de 130 expériences touristiques
  • plus de 1M de visiteurs
  • un budget de 8,6M sur quatre ans pour le développement de l’industrie touristique autochtone (accordé par le gouvernement)
  • représente 3 500 emplois
  • des retombées économiques de l’ordre de 169 M$.
  • au cours des 5 dernières années, le membership de Tourisme Autochtone Québec a subi une hausse de 118% et une hausse du budget annuel de 195%

POURQUOI EST-CE AUSSI POPULAIRE?

C’est populaire car c’est original, authentique et divertissant! Les touristes veulent vivre quelque chose de différent. Au Québec, la proportion de la clientèle internationale qui visite une entreprise touristique autochtone est de 42 % selon le TAQ. Un beau chiffre qui néanmoins laisse percevoir encore un potentiel non exploité.

« À l’heure où les touristes recherchent des expériences plus que de simples visites, le tourisme autochtone trouve complètement sa place lors de leurs séjours au Québec. Si ce type de tourisme a autant la cote, c’est qu’il permet de voyager hors des sentiers battus, à la rencontre d’un univers authentique et encore méconnu avec la possibilité de rencontrer des locaux. La demande est grandissante et nous avons plaisir à offrir ces excursions thématiques aux touristes du monde entier. Cette niche de marché est encore sous-développée et représente un réel potentiel pour les acteurs du tourisme au Québec » a déclaré Marion Haillant, responsable du service Groupe chez le réceptif Toundra Voyages.

Le tourisme autochtone surfe aussi sur les clichés du Québec et de l’Amérique qui fascinent les visiteurs.  La demande ne date pas d’hier puisque selon une recherche de la Commission canadienne du Tourisme en 2008, 85 % des Français, 72 % des Allemands et 46 % des Britanniques étaient intéressés à vivre une expérience de culture autochtone spécifiquement lors de leur prochaine visite au Canada.

Même si le nombre d’entreprises touristiques autochtones a plus que doublé depuis le début des années 2000 au Québec, la demande internationale pour le tourisme autochtone reste plus importante que l’offre disponible.

QUI SONT LES TOURISTES? PLUS DE 60% SONT DES QUÉBÉCOIS!

Dans la dernière étude d’impact économique datant de cette année (2017), les touristes qui ont visité des sites touristiques autochtones étaient en provenance des régions suivantes:

  • 39% sont des excursionnistes québécois
  • 25% sont des touristes québécois
  • 14% sont français
  • 9 % sont des autres provinces canadiennes
  • 5 % sont de l’Europe (sauf la France)
  • 3 % sont des américains
  • 5 % d’autres pays

On constate donc qu’il y a un réel intérêt de la part des locaux. Un élan qui a aussi permis notamment d’allonger la durée d’exploitation de la plupart des sites touristiques autochtones.

photo by HookéPhoto by Hooké

QUELQUES SUGGESTIONS DE SITES TOURISTIQUES AUTOCHTONES

AMISHK AVENTURES AMÉRINDIENNES, LE PETIT NOUVEAU QUI CARTONNE!

 Photo by Mathieu Dupuis

Gros coup de cœur pour Amishk Aventures Amérindiennes, un nouveau camp touristique amérindien qui vient d’ouvrir il y a quelques semaines à seulement 1h15 de Montréal au bord du lac Amishk, qui signifie castor en amérindien. Situé dans le nouveau parc régional Montcalm, avec une forêt sauvage de 12km2 et un lac exclusif, le site est une belle escapade nature/culture. De nombreuses activités sont disponibles sur place: ateliers d’artisanat, trappe & fourrures, contes et légendes, canot, randonnée avec interprétation de la faune et de la flore, initiation à la pêche traditionnelle, bain chaud, ornithologie, mycologie, rencontre avec des autochtones, tente de sudation, etc. Sur place, une cuisinière amérindienne vous préparera des plats traditionnels, principalement cuisinés avec des aliments issus de la forêt nordique sur place. Un délice!

Amishk Aventures Amérindiennes

👣🌳🐿 Connaissez vous le nouveau site incontournable pour découvrir la culture autochtone? Découvrez-nous en vidéo! Situé dans le nouveau parc régional Montcalm avec une forêt sauvage de 12km carrés avec un lac exclusif, notre site est une belle escapade nature/culture. De nombreuses activités sont disponibles sur place: Canot, randonnée, initiation à la pêche, bain chaud, ornithologie, mycologie, rencontre avec des autochtones, ateliers d'artisanat, tente de sudation, trappe & fourrures, histoire et légendes, etc.) ✨ Infos et réservation: 450.881.4667 / info@aventuresamerindiennes.ca

Posted by Amishk Aventures on Friday, June 9, 2017

Infos et réservation:
http://aventuresamerindiennes.ca
Tél. 450.881.4667
info@aventuresamerindiennes.ca

VIVRE LE POW-WOW: L’ÉVÉNEMENT INCONTOURNABLE AUTOCHTONE

Parmi les expériences suggérées, les nombreux Pow-Wow organisés tout au long de la saison estivale se présentent comme des incontournables. Découvrez ICI l’agenda complet. Il y a de nombreux événements planifiés en août. Le dernier de la saison aura lieu le 9 et 10 septembre. Ne tardez pas!

Photo by Mathieu Dupuis

QUEL AVENIR POUR LE TOURISME AUTOCHTONE QUÉBEC?

Destination Canada tout comme l’Alliance touristique du Québec ont fait du tourisme autochtone l’une des expériences vedettes en termes de commercialisation à l’internationale. Pour faire rayonner cette thématique, l’industrie touristique peut compter sur le soutien de monsieur Dave Laveau, vice-président de l’ATAC et directeur général de TAQ (Tourisme Autochtone Québec). Nommé au conseil d’administration de Destination Canada le 19 avril 2017 dernier, monsieur Laveau est le premier Autochtone à être nommé sur cette société d’État canadienne. On peut donc s’attendre à ce qu’il donne une belle impulsion au développement du tourisme autochtone et à une croissance exponentielle de ce segment dans les années à venir.

«J’aimerais que le Québec devienne la référence en matière de tourisme autochtone au monde. J’espère que la province deviendra un chef de file par rapport à d’autres destinations qui mettent en valeur les Autochtones telles que: l’Australie, la Nouvelle Zélande, l’Amérique du Sud et certaines destinations nordiques. Le tourisme doit devenir l’un des leviers sociaux-économiques majeurs pour les communautés autochtones. Bref, le tourisme c’est un outil de développement pour la création d’emplois, l’économie et le sentiment d’appartenance» a déclaré Monsieur Dave Laveau.

L’industrie du tourisme autochtone doit néanmoins faire face à des défis que soulignent Jason Picard, agent à l’association Tourisme Autochtone Québec:

«Il faudrait marquer les portes d’entrées de la province avec une présence permanente qui rappelle aux touristes la présence autochtone au Québec. Exemple: des couleurs autochtones aux aéroports internationaux, aux terminaux de croisières et au centre-ville de Montréal. Au niveau de la croissance, nous avons une excellente croissance annuelle et je suis d’avis qu’elle se maintiendra dans les années à venir. Cependant, le défi en tant qu’association, c’est de pouvoir amener de plus en plus d’entreprises à être «export ready» c’est-à-dire qui rencontre l’ensemble des exigences du tourisme international».

Photo by Ian Diamond

Le tourisme autochtone est devenu l’un des piliers du tourisme québécois puisqu’il permet de vivre le «Québec authentique», celui que les touristes et les excursionnistes recherchent. Le positionnement stratégique de la destination Québec est désormais lié au tourisme autochtone. Le patrimoine québécois n’étant pas réservé aux touristes étrangers, n’hésitez pas à profiter vous aussi des nombreux sites touristiques autochtones au Québec. Si vous recevez de la famille ou des amis de l’extérieur de la province, vous savez désormais ce qu’il faut ajouter à leur programme de visite!

Découvrez ICI gratuitement la version pdf du magazine «Origine», la revue spécialisée sur le tourisme autochtone qui vous inspirera certainement pour vos prochaines fins de semaine.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu