• jeudi le 21 novembre, 2019

Virgin Voyages ne fera pas affaire maintenant avec les agences de voyages du Québec

Partagez nous!

virgin voyages scarlet lady

Image: le Scarlet Lady

24 juillet 2019 – Mauvaise nouvelle pour les agents de voyages qui attendaient avec impatience le lancement officiel de Virgin Voyages en 2020, cette compagnie de croisières réservées aux adultes: celle-ci ne fera pas d’affaires au Québec!

En effet, vous vous êtes peut-être rendu compte dernièrement, que vous ne pouvez plus vous connecter à votre compte FirstMates.com, le portail agents de Virgin Voyages. C’est tout simplement car, pour des raisons légales, tous les comptes d’agents québécois sur le site ont dû être désactivés.

« Malheureusement, Virgin Voyages n’est pas autorisée à l’heure actuelle à faire des affaires au Québec étant donné du fait que c’est une société américaine avec un site Web en anglais, des supports marketing en anglais, pas de présence physique au Québec et puis d’autres choses qui font que nous ne sommes pas autorisés à faire des affaires au Québec », explique Thomas Renault, un représentant Virgin Voyages dans un message vocal envoyé à Larissa Lognay, propriétaire de l’agence Passion Voyage.

Ce dernier ne se ferme tout de même pas complètement les portes concernant de possibles affaires avec notre province dans le futur, puisqu’il explique que cette désactivation des comptes a été mise en place « jusqu’à ce qu’ils trouvent une solution ».

En juin dernier, Stacy Shaw, vice-présidente des ventes et du développement des affaires chez Virgin Voyages, déclarait déjà que le marché québécois n’était pas une priorité pour la compagnie de croisières.

« Pour le moment, nous nous concentrons sur la collaboration avec des partenaires. Nous venons tout juste d’ouvrir nos portes en février, nous avons donc naturellement encore beaucoup de travail à faire pour lancer l’activité sur nos principaux marchés, qui incluent bien sûr le Canada et le Québec. Nous considérons évidemment le Canada et le Québec comme des marchés extrêmement importants pour nous, mais nous n’avons actuellement pas la possibilité de vendre ou de commercialiser nos produits dans d’autres langues que l’anglais à ce stade de nos activités. Donc, pour le moment, nous pouvons être plus efficaces en essayant de stimuler les affaires dans les autres provinces canadiennes, mais nous sommes certainement à l’affût des possibilités de croissance au Québec à l’avenir », racontait-elle.

En attendant, le 1er navire de la compagnie, le Scarlet Lady, devrait effectuer sa 1ère croisière le 1er avril 2020 avec aux commandes la capitaine Wendy Williams, une Québécoise née à Sept-Îles.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu