• mercredi le 20 février, 2019

Voyages multigénérationnels en Martinique

Partagez nous!


 

Les personnes qui me connaissent ne seront pas étonnés de lire cet article qui leur apprendra qu’une fois de plus je fais les choses autrement. Pour les fêtes de fin d’année, j’avais à coeur d’organiser un voyage en famille. Alors, c’est accompagnée de mon conjoint, de mes parents et de ma belle-famille que, toutes générations confondues, nous sommes partis en Martinique, en décembre 2015, pour un séjour de deux semaines.

« La Martinique, ça se vit » selon Tonton Léon

C’est l’une des premières choses que Léon Tisgra, propriétaire du gîte « Hameau du morne des cadets », nous a répété tout au long de notre séjour … « C’est 3 lettres, c’est simple, V-I-E, la VIE c’est simple! ». À chaque année, j’aime organiser mon anniversaire ailleurs. Mais cette année-là, contrairement à tous mes voyages précédents, je tenais à partir en famille. Fortement inspirée par mon conjoint, propriétaire d’agence, qui m’avait suggéré cette destination pour un voyage multigénérationnel, j’ai opté pour cette Martinique! Alors cap sur un voyage “à la carte” hors des hôtels tout inclus.

Le nord, la montagne, l’essentiel!

randonnée

Choisir la Martinique, c’est s’envoler vers une destination moins traditionnelle, francophone et pleine d’histoire. Nous avons décidé de nous installer au nord de l’île, car un voyage de presse effectué l’année précédente nous avait fait découvrir les vacances dans un « gîte authentique ». Un établissement situé sur un site incroyable , sur l’île aux fleurs, Madinina.

Un gîte avec 14 essences de bois“, nous confie fièrement son concepteur, avant tout agriculteur. Il nous reçoit avec ses bottes de caoutchouc en revenant du champ. Avec sa bouille sympathique, une énergie rayonnante, Léon Tisgra, également chercheur en agriculture bio, a toute une expérience de vie. Nous l’avons partagée avec lui pendant deux belles semaines où nous avons pris le rythme martiniquais. Perchés au dessus de la ville de St-Pierre avec vue sur la Montagne Pelée et sur la gauche, la Mer des Caraïbes, nous profitons de la fraicheur de l’air et des nombreux arcs-en-ciel crées par la pluie fine et le soleil qui se visitent. Nous apprenons à vivre tous ensembles sous le même toit.

Mes trois coups de coeur d’un voyage en famille

  • Passer du temps de qualité ensemble. Même si l’écart de génération provoque des discussions et des opinions divergentes, l’amour inconditionnel assure des souvenirs impérissables.
  • Mieux comprendre le mode de vie, le rythme, les besoins et les habitudes de nos proches.
  • Sortir de sa zone de confort avec ses êtres chers et célébrer cette fierté de partager un moment mémorable dans un endroit unique.

3 conseils pour des souvenirs incroyables

  • S’amuser à convaincre ses proches de sortir de leur zone de confort, d’explorer des sites inusités, d’oser…
  • Laisser des journées « libres » où chacun décide de ce qu’il a envie de faire sans imposer d’agenda, de plan, d’heure de repas
  • Suivre vos intuitions, garder le sourire et ne pas essayer de faire plaisir à tout le monde; il s’agit des vacances pour tous, alors pensez à vous, soyez authentiques.

3 limites qui découragent les voyages en famille

  • Accueillez chaque membre de la famille et n’appréhendez pas de passer du temps avec vos proches même si vous n’avez pas l’habitude d’être avec eux.
  • « Cuisiner, ce n’est pas des vacances » suivant mon expérience; pourtant, les repas furent des moments forts de rassemblement autant le matin que le soir!
  • « Nous n’avons pas tous le même budget, on ne s’entendra pas ». Faites un pot d’argent commun à l’arrivée. Chacun y dispose un montant égal pour les dépenses. Conservez les factures et effectuez un bilan des dépenses à l’issue du séjour.

Des immanquables culinaires en Martinique:

  • Les légumes frais et bios  des 17 hectares de jardins de chez Tonton Léon
  • Le thon frais pêché du matin poêlé avec la sauce « chien » de Thierry Dasini
  • Le poulet boucané de Lari Z’abime
  • Le ti-punch avec sirop d’érable à la distillerie Neisson
  • Le planteur dans la noix de coco de Thierry Nicolas pendant l’excursion aux dauphins
  • Le requin de Max Chez Chantal à Case-Pilote
  • Les langoustes et le poulet colombo de Capitaine Denis et son équipe à Le François
  • La « flàmmenküeche» Alsacienne (pizza croute mince) de chez Loulou au Carbet
  • À la dégustation « rotative » de rhum avec Guy Ferdinand au Peti­bonum
  • Au rhum 15 ans de la distillerie J.M. à Macouba
  • Aux accras de morue du resto Ti Carbet à Tartane
  • À la bonne humeur des martiniquais !!!

« À ne pas manquer » sur l’île de la Martinique

  • Anse Couleuvre: une plage presque déserte difficile d’accès comme dans les films!
  • La promenade nostalgique sur le bord de la falaise sur le Canal des Esclaves à partir de Fond St-Denis
  • L’excursion aux dauphins avec Thierry de Case-Pilote
  • L’Escapade à « l’ilet Madame » avec capitaine Denis de Le François

« La Martinique … ça se vit ! »

mer

coucher_de_soleil

(Source: Ariane Cloutier pour Profession Voyages)

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu