• samedi le 15 août, 2020

60% des agents de voyages Québécois pensent qu’ils vont aussi devoir “vendre local” pour les voyages

Partagez nous!

Fête nationale: budget en hausse cette année, à plus de 4,1 millions $

21 avril 2020 – Profession Voyages, le média numéro 1 pour les professionnels du voyage sur les réseaux sociaux, a mené une série de sondages en ligne auprès des conseillers en voyages. Dans sa dernière enquête, notre rédaction a souhaité savoir si les agents de voyages allaient davantage vendre local, c’est-à dire faire voyager leurs clients davantage au Canada /Québec. 

Avec l’engouement pour le “local” avec des initiatives comme le Panier Bleu, il est naturel de s’interroger sur le rôle du conseiller en voyages à l’ère post COVID19.

Un sondage publié le 10 avril sur nos plateformes Facebook a permis de dresser un portrait de la situation. Sur un échantillon de 196 agents, 60% d’entre eux ont déclaré qu’ils allaient vendre local pour la reprise du voyage contre 40% qui déclarent le contraire.

On peut lire dans les commentaires que vendre local serait un bon moyen d’aider l’économie du Canada, surtout en ces temps de crise! Des agents rapportent également que les voyages dans le sud ne seront pas pour tout de suite, certains voyageurs ont peur et souhaitent effectivement être en sécurité afin de profiter pleinement de leurs voyages.

En revanche, certains conseillers veulent aussi conscientiser leurs clients sur le fait que faire affaire avec avec une agence de voyages locale, est une façon d’encourager l’économie locale. Des milliers de personnes travaillent grâce à l’industrie du voyage, tels les employés des aéroports et des services connexes par exemple.

Mais comment vendre local? L’offre local est chère et c’est rapidement complet. Les tours opérateur et voyagistes pourraient-ils monter des offres de dernières minutes pour embarquer dans la tendance du “voyager local” en lien avec les restrictions de voyages?

Voyager en bus semble aussi apporter son lot de complications, alors pourquoi pas faire naître la tendance de l’auto tours au Québec?

Voici quelques témoignages de conseillers en voyages. Pour lire tous les commentaires, vous pouvez cliquer ICI et vous abonner à notre page Facebook. 

“J’ai toujours vendu des “projets” ici, au Québec ou au Canada. Ce n’est pas la majorité de ma demande, mais j’en ai toujours! Alors oui!”

“Les clients ne voudront pas trop s’éloigner.”

“On devrait toujours pouvoir faire des offres locales que se soit au Québec ou le Canada en tous cas c’est ce que je me disais justement que à l’avenir je me préparerais aussi bien pour les voyages (package) sud en saison hivernal que pour le local en saison estivale.”

Partagez nous!

Postes connexes

Menu