• lundi le 26 octobre, 2020

Le discours du Trône d’hier offrait «un certain espoir» pour soutenir l’industrie du voyage: réactions de l’ACTA, du CHHB et des compagnies aériennes

Partagez nous!

24 septembre 2020 – Des groupes de l’industrie, dont l’ACTA et la Coalition of Hardest Hit Businesses, applaudissent l’annonce du gouvernement fédéral selon laquelle la subvention salariale d’urgence (SSUC) sera prolongée jusqu’à l’été 2021.

De tous les programmes d’aide fédéraux introduits à la suite du COVID-19, la subvention salariale a été la plus grande bouée de sauvetage pour les entreprises liées aux voyages en ces temps difficiles.

«L’extension du SSUC est une excellente nouvelle pour les entreprises touchées par la pandémie du COVID-19, en particulier les industries les plus touchées au Canada, comme les agences de voyages.» dit la présidente de l’ACTA, Wendy Paradis. «Nous félicitons le gouvernement d’avoir collaboré avec l’ACTA et nos autres partenaires du secteur et de s’être engagé à étendre un programme si essentiel à tant de Canadiens.

L’annonce, faite dans le discours du Trône d’hier, comprenait d’autres mesures à venir cet automne, comme l’expansion du Compte d’urgence du Canada (CUEC) pour aider les entreprises avec des coûts fixes et l’amélioration du programme de crédit aux entreprises.

Le gouvernement fédéral a également indiqué qu’il introduirait un soutien supplémentaire pour les industries qui ont été les plus durement touchées, notamment les voyages, le tourisme et l’hôtellerie, ainsi que les industries culturelles comme les arts de la scène.

«L’ACTA soutient qu’il est nécessaire de continuer à offrir un soutien sectoriel aux agences de voyages, aux agents de voyages et à l’industrie du voyage», a déclaré Paradis. «Nos entreprises sont résilientes et prospéreront avec le temps, et je suis encouragé que le gouvernement reconnaisse la nécessité d’un soutien de transition pour nous aider à traverser ces temps difficiles.

Pendant ce temps, la Coalition des entreprises les plus durement touchées (CHHB) a publié cette déclaration:

«Aujourd’hui, nous félicitons le gouvernement d’avoir écouté les intervenants alors qu’ils exposaient leurs nouvelles priorités. Plus précisément, nous remercions le gouvernement d’avoir reconnu la position unique de nos secteurs – que les voyages et le tourisme, l’hôtellerie et les industries culturelles comme les arts de la scène sont les plus durement touchés – et de s’être engagé à prolonger le (SSUC) jusqu’à l’été 2021. »

Le CHHB a ajouté que la ministre Melanie Joly «a été un ardent défenseur de nos secteurs, et nous sommes impatients de continuer à travailler avec elle et le gouvernement en général pour faire en sorte que la conception du programme du SSUC soit 75% de subvention jusqu’à l’été 2021. »

RÉACTION DES LIGNES AÉRIENNES

En l’absence d’aide fédérale directe en vue pour l’industrie du transport aérien, le Conseil national des compagnies aériennes du Canada a déclaré que le gouvernement fédéral doit «présenter immédiatement un … plan concret» pour aider le secteur du voyage à se redresser.

Le président du Conseil des aéroports du Canada, Daniel-Robert Gooch, a noté que des dizaines de milliers d’emplois dans l’industrie aérienne ont été perdus depuis mars alors que les coûts et la dette s’accumulent.

Gooch a déclaré que le discours du Trône d’hier offrait «un certain espoir» pour soutenir l’industrie.

Le conseil représente les plus grands transporteurs canadiens. Le nombre de passagers est en baisse de 94% par rapport à 2019 au milieu des restrictions de voyage en cours de la pandémie.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu