• jeudi le 1 octobre, 2020

Air Canada inaugure sa nouvelle liaison vers la Nouvelle Zélande au départ de Vancouver

Partagez nous!

16 décembre 2019 – Le 787 Dreamliner de Boeing qui a assuré le vol inaugural AC51 d’Air Canada a décollé le 12 décembre de Vancouver et est arrivé à Auckland le lendemain, marquant le début du service saisonnier Canada–Nouvelle-Zélande. Quatre vols seront exploités chaque semaine jusqu’à la fin du mois de mars 2020.

« Le lancement de la desserte d’Auckland, notre plus récente du Pacifique Sud, nous enthousiasme, a déclaré Mark Galardo, vice-président – Planification du réseau d’Air Canada. Les Nord-Américains disposeront ainsi d’occasions supplémentaires de profiter de l’été en Nouvelle-Zélande, et les Néo-Zélandais, de vivre des vacances d’hiver au Canada. L’horaire de la liaison est harmonisé aux correspondances à notre plaque tournante transpacifique à Vancouver; les clients pourront de ce fait voyager commodément sans escale à destination et au départ d’une multitude de villes nord-américaines, notamment New York–Newark. »

« Nous sommes très heureux d’accueillir ce nouveau service d’Air Canada, qui relie encore mieux Vancouver à Auckland, au moyen du fantastique 787 Dreamliner de Boeing, a souligné Craig Richmond, président et chef de la direction de l’administration de l’aéroport international de Vancouver. Cet ajout au réseau grandissant d’Air Canada à Vancouver offrira de nouvelles occasions d’affaires et de voyages d’agrément en Nouvelle-Zélande et au Canada et facilitera un précieux apport de trafic de correspondance aux deux aéroports. Nous sommes reconnaissants à Air Canada de son engagement continu à faire de Vancouver sa plaque tournante transpacifique. »

« Nous nous réjouissons de l’incidence qu’aura ce nouveau service sur les secteurs en croissance du voyage et du commerce entre les deux pays, a affirmé Scott Tasker, directeur général de l’aéronautique commerciale de l’aéroport d’Auckland. Les correspondances fluides que propose Air Canada à sa plaque tournante de Vancouver donneront un élan supplémentaire à ce marché en plein essor. Pour la seule année 2018, le nombre de Canadiens ayant choisi la Nouvelle-Zélande pour leurs vacances a augmenté de 6,7 pour cent et s’établit à 70 000 visiteurs. Pour la même période, le nombre de touristes néo-zélandais qui ont visité le Canada a bondi de 12 pour cent et se chiffre à 34 000. »

« Le Canada est l’un des plus proches partenaires internationaux de la Nouvelle-Zélande, a affirmé Amy Tisdall, chargée d’affaires de la Nouvelle-Zélande. Le nouveau service sans escale Vancouver–Auckland d’Air Canada contribuera à resserrer nos liens déjà étroits, à rapprocher davantage nos peuples et à intensifier nos échanges touristiques. »

« Je suis très heureuse qu’Air Canada établisse une liaison sans escale Auckland–Vancouver, a déclaré Lisa Beare, ministre du Tourisme, des Arts et de la Culture de la Colombie-Britannique. Notre province est une destination très prisée des visiteurs internationaux et Vancouver est le point d’accès pour en explorer les beautés. Comme le HSBC Canada Sevens continuera d’avoir lieu à Vancouver ces quatre prochaines années, c’est le moment idéal pour les fervents amateurs de rugby du monde entier de visiter la Colombie-Britannique. À nos amis néo-zélandais nous disons : Kia Ora! »

Le 787-8* Dreamliner de Boeing ultramoderne d’Air Canada est doté de 20 fauteuils entièrement inclinables en classe Signature Air Canada, de 21 et de 214 fauteuils dans la cabine Économique Privilège et dans celle de classe économique, respectivement. Tous les fauteuils sont équipés d’un système de divertissements à bord de dernière génération. Les clients de tous les vols d’Air Canada peuvent accumuler et échanger des milles Aéroplan, et les clients admissibles peuvent profiter des services prioritaires, des salons Feuille d’érable et d’autres avantages.

* Le vol inaugural d’Air Canada a été assuré par 787-9 de Boeing exceptionnellement.

Vancouver–Auckland est la plus récente de trois lignes internationales qu’Air Canada a inaugurées dans les derniers jours, les autres étant l’unique liaison sans escale Montréal–São Paulo (11 décembre) et la liaison Toronto–Quito (8 décembre).

Partagez nous!

Postes connexes

Menu