• mercredi le 14 avril, 2021

Suspension des vols vers les destinations soleil jusqu’au 30 avril et quarantaine à l’hôtel

Partagez nous!

29 janvier 2021 — Les quatre principales compagnies aériennes du Canada – Air Canada, WestJet, Sunwing et Transat – ont convenu d’annuler tous les vols vers les destinations soleils jusqu’au 30 avril 2021, dans un effort conjoint avec le gouvernement fédéral pour sécuriser les frontières du Canada contre d’autres cas de COVID-19, en particulier les nouveaux variants.

Alors que l’industrie du voyage s’attendait à entendre des mesures sur les quarantaines dans les hôtels aujourd’hui lors de la réunion d’information COVID-19 du Premier ministre Justin Trudeau, les mesures contre les voyages ont été beaucoup plus importantes que prévu. 

Ces mesures comprennent :

  • Air Canada, WestJet, Sunwing et Transat suspendront leurs vols vers le Mexique et les Caraïbes pour le reste de la saison hivernale, jusqu’au 30 avril 2021
  • Dans l’immédiat, tous les vols internationaux de passagers doivent atterrir dans les quatre plus grands aéroports du Canada : Toronto, Montréal, Vancouver et Calgary
  • Les tests PCR seront obligatoires dans ces quatre aéroports
  • Les passagers entrants doivent attendre dans un “hôtel surveillé” jusqu’à ce que les résultats de leurs tests soient négatifs, à leurs propres frais, éventuellement 2 000$
  • En cas de résultat négatif, les voyageurs attendront le reste de leur quarantaine à la maison, sous une “surveillance sensiblement accrue
  • En cas de résultat positif, les voyageurs doivent se rendre dans des “installations gouvernementales” afin de déterminer si la souche est l’un des nouveaux variants

“Depuis près d’un an, les frontières du Canada sont fermées aux voyageurs étrangers”, a déclaré M. Trudeau lors de son briefing aujourd’hui. 

“Moins de 2% des cas COVID-19 sont liés à des voyages internationaux. C’est la preuve que nos mesures fonctionnent”, a-t-il déclaré. Cependant, “même un cas est un cas de trop”.

Les compagnies aériennes canadiennes “ont accepté de faire partie de la solution”, a-t-il déclaré, ajoutant que les transporteurs ont été des partenaires solides. “Nous apprécions le travail que les compagnies aériennes canadiennes ont accompli”, a-t-il déclaré.

“Ce n’est pas le moment de prendre l’avion”.

L’industrie du voyage dévastée, y compris les agents de voyages qui doivent faire face à des rappels de commissions pouvant aller jusqu’à 200 millions de dollars en cas de remboursements massifs, attendaient d’en savoir plus sur le soutien spécifique à l’industrie du voyage.

C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui M. Trudeau : “Notre gouvernement s’est engagé à relancer les industries canadiennes du voyage et du tourisme.”

La nouvelle d’un renflouement des compagnies aériennes a été annoncée pour la première fois le 8 novembre, mais aucun autre détail n’a été communiqué depuis lors.

Interrogé sur l’aide aux compagnies aériennes, M. Trudeau a déclaré aujourd’hui : “Nous sommes engagés dans des discussions permanentes avec les compagnies aériennes, nous avons de très bonnes discussions. Nous sommes ici pour soutenir les compagnies aériennes et nous les remercions d’avoir pris cette décision”.

Source : Kathryn Folliott pour le groupe Travelweek/Profession Voyages.

Partagez nous!

Postes connexes