• dimanche le 24 janvier, 2021

Des nouvelles exigences obligatoires pour les voyageurs se rendant au Canada

Partagez nous!

4 novembre 2020 — Le gouvernement fédéral indique que les voyageurs aériens arrivant au pays devront bientôt soumettre leurs plans de quarantaine et leurs coordonnées en ligne avant de monter à bord de leur vol. Ces informations, ainsi qu’une auto-évaluation des symptômes COVID-19, doivent être saisies sur ArriveCAN, et les voyageurs doivent être prêts à montrer leur reçu à un agent frontalier.

Tout manquement à cette obligation peut entraîner une amende de 1 000 dollars. Le gouvernement affirme qu’il existe certaines exceptions, comme pour les handicaps ou les infrastructures inadéquates. La nouvelle règle entre en vigueur le 21 novembre.

Toujours à cette date, toute personne arrivée au Canada par voie aérienne, terrestre ou maritime devra confirmer dans les 48 heures qu’elle est bien arrivée à sa destination de quarantaine, et devra effectuer une auto-évaluation quotidienne de ses symptômes.

Le gouvernement fédéral a introduit ArriveCAN en avril 2020 pour créer ce qu’il appelle un moyen sûr et convivial d’aider les voyageurs à se conformer aux mesures frontalières. ArriveCAN est disponible sous forme d’application mobile ou en se connectant en ligne.

Voici les détails :

AVANT L’ARRIVÉE AU CANADA

À compter du 21 novembre 2020, les voyageurs aériens dont la destination finale est le Canada devront soumettre leurs renseignements par voie électronique via l’application ArriveCAN, avant de monter à bord de leur vol. Cela comprend les informations sur le voyage et les coordonnées, le plan de quarantaine (sauf en cas d’exemption dans les conditions énoncées dans l’ordonnance d’isolement obligatoire) et l’auto-évaluation des symptômes COVID-19.

Les voyageurs doivent être prêts à montrer leur reçu ArriveCAN lorsqu’ils veulent entrer au Canada ; un agent des services frontaliers vérifiera qu’ils ont soumis leurs informations sous forme numérique. Les voyageurs qui ne soumettent pas les informations requises sous forme numérique avant de monter à bord de leur vol pourraient faire l’objet de sanctions, qui peuvent aller d’un avertissement verbal à une amende de 1 000 dollars. Des exceptions seront faites pour ceux qui ne peuvent pas soumettre des documents par voie électronique en raison de circonstances personnelles, telles qu’un handicap ou une infrastructure inadéquate.

À partir du 4 novembre, les voyageurs aériens peuvent s’attendre à ce que leur transporteur aérien leur rappelle la nécessité de soumettre les informations relatives à leur COVID par voie numérique par l’intermédiaire d’ArriveCAN avant de monter à bord de leur vol vers le Canada.

Dès maintenant, les voyageurs qui entrent au Canada par voie terrestre ou maritime sont fortement encouragés à poursuivre le service ArriveCAN en téléchargeant l’application mobile ou en s’inscrivant en ligne pour fournir les renseignements obligatoires avant leur arrivée afin d’éviter des délais supplémentaires pour les questions de santé publique et de limiter les points de contact à la frontière. Les voyageurs peuvent montrer leur reçu ArriveCAN à un agent des services frontaliers lorsqu’ils entrent au Canada.

APRÈS L’ENTRÉE AU CANADA

À compter du 21 novembre 2020, les voyageurs qui entrent au Canada par voie aérienne, terrestre ou maritime, à moins d’en être exemptés en vertu des conditions énoncées dans l’ordonnance d’isolement obligatoire, devront également fournir des renseignements via ArriveCAN ou en composant le numéro sans frais 1-833-641-0343 pendant leur période de quarantaine ou d’isolement. Dans les 48 heures suivant leur entrée au Canada, les voyageurs doivent confirmer qu’ils sont arrivés à leur lieu de quarantaine ou d’isolement et ceux qui sont en quarantaine doivent effectuer une auto-évaluation quotidienne des symptômes COVID-19 pendant leur période de quarantaine.

Les voyageurs qui n’utilisent pas ArriveCAN pour soumettre leurs renseignements avant d’entrer au Canada devront composer quotidiennement le numéro sans frais 1-833-641-0343 pendant toute leur période de quarantaine ou d’isolement pour fournir leurs renseignements après la frontière. Ils ne pourront pas revenir à l’utilisation d’ArriveCAN.

Les voyageurs qui ne fournissent pas les informations obligatoires requises après avoir franchi la frontière seront considérés comme prioritaires pour le suivi par les forces de l’ordre.

Le gouvernement affirme que la soumission numérique des informations dans tous les modes de déplacement aidera également les voyageurs à réduire leur temps d’attente à la frontière et à limiter les contacts physiques entre les voyageurs et les agents des services frontaliers et de l’Agence de santé publique du Canada. Cela permet de protéger la santé et la sécurité des voyageurs et des agents.

L’application ArriveCAN est disponible sur Google Play pour Android ou sur l’App Store pour iOS. Les voyageurs peuvent également soumettre leurs informations en ouvrant une session en ligne.

Sources : Travelweek et The Canadian Press.

Partagez nous!

Postes connexes