• lundi le 26 octobre, 2020

“Ce n’est pas la fin”: Israël reste positif, prévoit un retour au tourisme d’ici la fin de l’année

Partagez nous!

23 septembre 2020 – Bien que ses frontières restent fermées aux touristes, Israël a bon espoir que les voyageurs, en particulier les Canadiens, pourront revenir d’ici la fin de l’année.

Hier, lors de sa toute première foire commerciale virtuelle, à laquelle plus de 300 inscrits étaient présents, le ministère israélien du Tourisme a fait part de ses perspectives d’avenir positives malgré la gravité de la pandémie mondiale.

image: Eyal Carlin, Tourism Commissioner to North America and Gal Hana, Consul, Director for Canada

Organisé par Gal Hana, directeur du tourisme d’Israël pour le Canada, et Eyal Carlin, commissaire au tourisme en Amérique du Nord pour la destination, l’événement de deux heures a permis aux participants de se connecter directement avec 12 fournisseurs d’Israël et du Canada, dont Air Canada, TravelBrands, et plus encore.

Cette interaction individuelle, a déclaré Carlin, est nécessaire pour jeter les bases du retour éventuel d’Israël au tourisme.

«Bien que nous soyons toujours dans cette crise, il est important de commencer à planifier dès maintenant afin que dans trois ou six mois, lorsque le voyage reprendra, nous nous mettrons en marche et que les industries du voyage au Canada et en Israël seront travailler ensemble », dit-il. «L’industrie du voyage en Israël s’adapte, s’acclimate et crée les meilleures pratiques, et une fois que les voyageurs reviendront, ils reviendront à un produit amélioré, à une meilleure expérience et à un niveau d’hospitalité plus élevé en Israël.»

Carlin a également souligné l’importance du Canada et la manière dont il est considéré comme un «marché stratégique» pour Israël.

«Les Canadiens sont très intéressés par les voyages en Israël et je pense que le Canada est bien placé pour reprendre les voyages internationaux», a-t-il ajouté. «Les statistiques au Canada sont bien meilleures que dans la plupart des pays du monde, c’est pourquoi je pense que la plupart des pays commenceront à accepter les voyageurs canadiens – Israël compris.

«Je pense donc que le Canada sera le premier à reprendre le voyage en Israël et nous voulons être préparés à cela.»

Les plans de préparation d’Israël au cours des derniers mois, qui ont été menés par les Ministères du tourisme et de la santé, ont abouti à un retour au tourisme intérieur. Selon Gal Hana, très peu de cas de COVID-19 ont été signalés dans les hôtels d’Israël, en grande partie grâce à des précautions de sécurité strictes qui incluent une stérilisation accrue, des mesures de distanciation sociale et des politiques adaptées en matière d’alimentation et de boissons telles que l’emballage personnalisé de produits alimentaires en remplacement des buffets de petit-déjeuner.

Image: Tel Aviv, Israel

Gal Hana a également ajouté qu’Israël est bien placé pour se rétablir puisque nombre de ses sites touristiques sont en plein air. Ces dernières années, des centaines de millions de dollars ont été investis dans le produit du désert du pays dans le Néguev, ce qui a permis d’améliorer les parcs, les réserves naturelles et les sites de camping dans toute la destination.

«En fin de compte, Israël est la destination ultime, surtout après une telle crise», a-t-il déclaré. «Dans un monde où les touristes recherchent une expérience suffisamment significative pour justifier un risque particulier, la destination idéale est Israël.»

S’adressant à Travelweek/Profession Voyages, Gal Hana,  directeur du tourisme d’Israël pour le Canada, a déclaré qu’Israël était considéré comme un chef de file dans les premiers jours de la pandémie lorsqu’il a fermé ses frontières avant de nombreuses autres grandes destinations.

«Tout le monde pensait que nous exagérions mais nous anticipions ce qui allait arriver», dit-il. «À l’heure actuelle, le nombre élevé de cas en Israël ne représente pas nécessairement une crise sanitaire car les hôpitaux sont loin d’atteindre leur capacité. Cependant, cela représente un nombre élevé de tests. Nous avons effectué plus de 55 000 tests par jour et une politique «mieux vaut prévenir que guérir». Avec le verrouillage actuel, je suis convaincu que les choses iront mieux et que les chiffres chuteront bientôt. »

Gal Hana prévoit que les restrictions touristiques seront levées d’ici la fin de l’année et recommande aux agents de voyages de commencer à planifier leurs voyages en décembre 2020 et au premier trimestre de 2021. Bien que les frontières restent fermées aux touristes pour le moment, Air Canada vole actuellement trois fois par semaine au départ de Toronto. transportant principalement des citoyens israéliens pour rendre visite à leur famille et à leurs amis.

«Israël a eu le meilleur en 2019, donc en ce qui concerne la demande, c’est concret, de plus en plus de gens veulent se rendre en Israël et avec des vols directs depuis Toronto et Montréal, c’est aussi facile», dit-il. «Je suis donc plus optimiste que jamais sur le fait que nous sommes sur le point de redémarrer l’industrie du tourisme. Comme Churchill l’a dit un jour, ce n’est pas la fin, ce n’est même pas le début de la fin. Mais c’est peut-être la fin du début. »

Source:Cindy Sosroutomo pour le groupe Travelweek.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu