• mardi le 26 janvier, 2021

Ce qui se passe à Rio

Partagez nous!

Ce que nous voyons, en ce moment, aux nouvelles avec les manifestations massives des Brésiliens pour la justice et une politique plus transparente à la venue du mondial de soccer ne fait pas une belle publicité pour cette destination. Malgré tout, le Brésil se développe et beaucoup de choses bougent à Rio de Janeiro.

Après avoir remporté une « bataille de zapping » avec mon chum sur le type d’émission que nous allions écouter (je ne sais pas pour vous, mais quand j’écoute la télé, j’aime apprendre. Les films de guerre, j’ai fait le tour! Je sais qu’il me lit, mon message aura passé à nouveau!) J’ai découvert un reportage sur TV5 qui m’a inspiré cet article, et m’a donné le goût de me diriger vers ce coin du monde.

Une puissance économique montante
Le Brésil devient la 6e puissance économique au monde. Pourquoi les choses bougent-elles autant? La FIFA se tiendra au Brésil en 2014. Quelque 12 milliards de dollars seront investis en raison de la tenue de ces compétitions qui sont presque une religion pour certains. Tout événement d’envergure attire son lot de défi, mais offre surtout, comme les Olympiques, des opportunités incroyables pour les commerçants.

Les maillots de bain brésiliens
Deux types complètement différents de commerce de maillots sont présents. Les designers renommés, comme Lenny Niemeyer, et les vendeurs sur la plage.

J’ai découvert une collection magnifique et étant donné mon goût pour la mode, je viens d’ajouter un de ces maillots à ma liste « ça me prend ça avant de mourir! » C’est important de vouloir se récompenser. Après la visite de ce site, mesdames, vous aurez, vous aussi, envie de vous en procurer un! Des collections originales et dignes des grands designers d’Europe. Madame Niemeyer mentionnait qu’elle exporte le quart de sa collection. Seulement au Brésil, elle est présente dans plus de 200 boutiques et confectionne plus de 300 000 pièces! Bien sûr, un certain budget est nécessaire, mais cela est si unique et différent! www.lennyswimwear.com

En ce qui concerne l’autre type de budget et de marché (vous ne trouverez pas de site), ce sont des vendeurs sur la plage qui s’approvisionnent auprès d’un distributeur local. À l’opposé du principe des designers et des grands défilés, il ne calcule pas selon un inventaire exact. Il sait par contre qu’il produit environ 3000 maillots par jour qui seront achetés par des vendeurs indépendants, qui eux, les revendront directement aux femmes sur les plages du Brésil. Ils se promènent comme ceux que nous connaissons au Mexique, et qui nous vendent des bijoux, des sacs à main ou des chapeaux. La vente de maillots sur la plage, c’est assez inusité! 10 euros le bikini et vous avez un choix de couleurs infini. Fait à mentionner; il crée ses modèles, fait travailler plusieurs personnes dans le nord de la ville, donc c’est encourager l’économie locale à un autre niveau. Sachant cela, quand j’irai, je m’en procurerai sur la plage avant de m’acheter mon maillot « Lenny »!

Un autobus-épicerie
Je tenais à terminer mon article sur cette épicerie originale « Caesa nos Bairros », qui a retenu mon attention. Dans un autobus à Santa Teresa, vous pouvez faire votre marché de fruits et légumes frais. Il passe quelques fois par semaine et permet d’approvisionner plus de 200 familles. Si vous désirez pratiquer votre portugais, vous pouvez visionner la vidéo suivante :

Toujours avec cœur et passion,

 

Pour lire un autre texte d’Ariane :

Être, tout simplement
C’est en raison d’une intoxication alimentaire qui a déstabilisé mon système que j’ai pris le temps d’être. Après trois jours de douleurs, de visites à la clinique et à l’urgence ainsi que de repos forcé, j’ai pratiqué ma respiration profonde. En lire plus…

Partagez nous!

Postes connexes