• jeudi le 13 août, 2020

[Conseils] 10 commandements pour un voyage étudiant réussi

Partagez nous!

Christian Lessard
Professeur, organisateur de voyages étudiants
Lire plus d’articles de Christian

Les voyages forment la jeunesse dit-on. Voilà donc une bonne raison parmi d’autres de mettre sur pied des voyages étudiants dans nos milieux scolaires afin de permettre à nos jeunes de vivre des expériences inoubliables et formatrices ainsi que de s’ouvrir sur le monde.

Étant organisateur de voyages scolaires depuis 20 ans déjà, j’échange régulièrement avec d’anciens voyageurs qui me rappellent à quel point une telle aventure a changé leur vie. Dans le but que vos projets de voyage soient une réussite, voici selon moi les 10 commandements à respecter…

1) LES RÈGLES DE L’ÉCOLE ET DE LA COMMISSION SCOLAIRE JE RESPECTERAI

Chaque milieu scolaire ayant sa propre procédure à suivre en ce qui a trait à l’organisation de voyages étudiants internationaux ou non, il importe de bien se renseigner avant d’amorcer toute démarche. Certaines politiques de voyage encadrent la quantité de soumissions exigées, le nombre de jours de voyage, le nombre de jours de classe manqués, les dates, le nombre de participants ou le nombre d’accompagnateurs par exemple.

Aussi, une fois le projet établi, celui-ci devra être accepté par le comité de participation des enseignants (CPE) et le conseil d’établissement de votre institution. Enfin, quelques commissions scolaires exigent qu’un formulaire soit complété lorsqu’il s’agit d’un voyage international.

2) UNE DESTINATION INSPIRANTE ET SÉCURITAIRE JE PROPOSERAI

La destination que vous choisirez devra évidemment susciter l’intérêt des élèves de votre école. Tenez compte de votre type de clientèle (plus sportive, artistique ou culturelle) et de l’historique des périples déjà vécus. Une formule gagnante que j’ai expérimentée consiste à offrir des itinéraires composés de multiples volets : culturel, aventure, communautaire, sportif, etc. Une grande variété d’activités risque toujours de plaire à un maximum de jeunes !

Le pays que vous visiterez doit également être sécuritaire. Au besoin, consultez le site du gouvernement du Canada (www.voyage.qc.ca) pour valider le tout.

3) DES VOYAGEURS MOTIVÉS JE SÉLECTIONNERAI

Vivre un voyage scolaire doit être considéré comme un privilège, une excellente source de motivation scolaire. Établissez d’abord le nombre d’élèves visé. Puis, ciblez des critères de sélection que vous souhaitez mettre de l’avant comme la réussite scolaire et le bon comportement. N’hésitez pas à consulter vos collègues !

Tout au long du projet, effectuez un suivi pédagogique vigilant. Consultez les bulletins de vos participants et imposez s’il le faut des récupérations obligatoires. Quelques jours avant le départ, demandez aux élèves d’aller rencontrer leurs enseignants pour qu’ils s’entendent sur ce qui est à préparer avant de partir ou à reprendre au retour. Bref, un voyage scolaire ne doit pas compromettre la réussite scolaire des voyageurs.

4) DES MOYENS DE FINANCEMENT JE METTRAI SUR PIED

Soyez conscients que les besoins des familles varient beaucoup en matière de financement. En effet, certaines d’entre elles voudront couvrir tous les frais avec des levées de fonds alors que d’autres préféreront ne pas trop s’impliquer.

L’important pour vous sera d’établir un plan de financement qui proposera autant des moyens individuels (vente de cartes cadeaux, de chocolat, de fromage ou autres) que collectifs (emballage, souper spaghetti ou ski-o-thon par exemple). Lors de ces derniers, exigez que tous vos élèves soient présents : ceci permettra de développer la dynamique de groupe et de découvrir les personnalités de vos futurs aventuriers dans un contexte différent.

Enfin, précisez aux parents que les moyens de financement offerts viseront à réduire les couts du voyage et pas nécessairement à couvrir la totalité des frais.

5) LES FRONTIÈRES DE L’IGNORANCE JE REPOUSSERAI

Avec pour objectif de rendre le voyage encore plus significatif à destination, une préparation pédagogique adéquate avant le départ s’impose. Établissez un calendrier de rencontres périodiques durant lesquelles vous pourrez présenter des capsules d’information sur la géographie du ou des pays visités, l’histoire, les coutumes ou la langue pour ne nommer que ceux-là. Ainsi, une fois sur place, les élèves auront en tête toutes les connaissances pour mieux apprécier les explications fournies par les guides et comprendre la réalité de la population locale.

6) MES COMPAGNONS DE VOYAGE JE CONNAITRAI

L’expérience de voyage varie beaucoup selon les participants. Cette réalité fera en sorte que vous retrouverez divers types de voyageurs au sein de votre groupe.

Pour bien savoir à qui vous avez affaire, rencontrez tous les élèves individuellement quelques jours avant le jour J dans le but de discuter de certains points importants avec eux. Demandez-leur s’ils ont hâte de partir et tâtez le terrain à propos de possibles craintes liées au départ. Questionnez-les sur leur expérience de voyage… Ont-ils déjà pris l’avion ? Ont-ils toujours voyagé avec leurs parents, jamais seuls ?

Finalement, tentez d’identifier avec chacun le rôle qu’il jouera dans le groupe et profitez-en pour exprimer vos propres attentes.

7) UNE BONNE DYNAMIQUE DE GROUPE JE DÉVELOPPERAI

Étant donné que les membres de votre groupe seront de différents âges et ne se connaitront probablement pas en tout début de projet, il sera de votre responsabilité de développer une dynamique de groupe qui fera de votre escapade un succès.
Pour ce faire, expliquez aux jeunes les règles de voyage que vous souhaitez qu’ils respectent. Donnez-leur des conseils sur l’attitude à adopter lors d’un voyage de groupe. Sensibilisez-les au fait qu’ils seront certainement appelés à sortir de leur zone de confort au quotidien.

Avant le départ, organisez des activités ou sorties (un rallye par exemple) pendant lesquelles ils devront entrer en contact les uns avec les autres, faire connaissance et travailler en équipe. Voilà une formule gagnante pour éviter que se forment des clans dans votre groupe.

8) LES PARENTS J’IMPLIQUERAI

Pour plusieurs familles, une telle participation à un projet de voyage scolaire devient en plus un projet familial. Il est donc important de tenir les parents bien informés pendant toutes les phases du projet. Généralement, une première rencontre de parents est pertinente au moment de l’inscription et une autre quelques semaines avant le départ afin de fournir les informations relatives aux derniers préparatifs et répondre aux questions. Au fil des mois de préparation, restez accessibles. Même pendant l’aventure, pensez à envoyer quelques courriels pour que tous sachent que tout va bien.

En outre, demandez aux parents de s’impliquer lors des campagnes de financement : ils apprécieront et vous aurez de l’aide pour encadrer vos jeunes !

9) DE LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ JE ME SOUCIERAI

Quelques principes de santé et de sécurité devront être abordés avant de partir pour que tout se passe bien à ce niveau.
En ce qui concerne la santé, renseignez-vous pour savoir si des vaccins sont exigés ou recommandés dans le ou les pays que vous visiterez. De plus, enseignez à vos jeunes les précautions à prendre pour rester en santé pendant un séjour à l’étranger (nourriture, eau, hygiène, sommeil, etc.). Exigez aussi des participants qu’ils aient souscrit à une assurance voyage qui les protégera bien en cas de problème.

Pour la sécurité, fournissez des précisions sur les comportements sécuritaires à adopter dans les lieux publics, dans les hôtels et face aux étrangers. Mentionnez-leur que les lois diffèrent de pays en pays et qu’ils se devront d’être vigilants en tout temps. Le site du gouvernement du Canada mentionné plus haut fournit toutes les informations à ce sujet.

10) DE BONS SOUVENIRS JE GARDERAI

Après avoir vécu une expérience de voyage marquante, maintenez les liens entre ceux qui l’auront partagée. Préparez un DVD souvenir que vous leur remettrez le temps d’une rencontre ou organisez simplement un partage de photos sur clé USB ou via Facebook. Vous pourriez même leur demander de s’écrire des messages qu’ils pourront conserver dans un journal de voyage. Bref, faites-leur comprendre qu’ils auront à jamais ces précieux souvenirs en commun gravés dans leur mémoire !

N’est-ce pas une efficace recette à suivre pour bien réussir votre projet ? Je n’aurai certes pas la prétention de garantir votre succès, mais il est clair qu’en mettant ces ingrédients à l’avant-plan vous pourrez dire que vous aurez tout fait pour maximiser les chances de faire vivre à des jeunes une expérience de vie unique ! Bon voyage !

Partagez nous!

Postes connexes

Menu