• dimanche le 9 août, 2020

[CORONAVIRUS] Croisière: dernières mises à jour et aperçu de la situation à bord du Diamond Princess

Partagez nous!

10 février 2020 – Les compagnies de croisières membres de la CLIA ont annoncé de nouvelles politiques d’embarquement plus strictes à la suite de l’épidémie de coronavirus.

CLIA a déclaré dans un communiqué: “La santé et la sécurité des croisiéristes et de l’équipage sont et restent la priorité numéro un de CLIA et de ses compagnies membres, qui représentent plus de 90% de la capacité de croisière océanique dans le monde.”

DES MESURES PLUS STRICTES

Sur la base des directives des autorités sanitaires mondiales, y compris les membres de l’Organisation mondiale de la santé, CLIA a adopté des protocoles améliorés pour les passagers et l’équipage océaniques qui ont récemment voyagé depuis ou à travers la Chine, y compris Hong Kong et Macao, en s’appuyant sur les politiques mises en place fin janvier l’épidémie s’est intensifiée…

  • Les membres de CLIA refuseront l’embarquement à tous les passagers qui ont voyagé depuis, visité ou transité par des aéroports en Chine, y compris Hong Kong et Macao, dans les 14 jours avant l’embarquement.
  • Les membres de CLIA refusent l’embarquement à tous les passagers qui, dans les 14 jours avant l’embarquement, ont eu des contacts étroits avec, ou aidé à soigner, toute personne suspectée ou diagnostiquée comme ayant un coronavirus, ou qui est actuellement soumise à un contrôle de santé pour une éventuelle exposition à un nouveau coronavirus.
  • Les membres de CLIA mènent des mesures de contrôle avant l’embarquement nécessaires pour garantir le respect des deux conditions ci-dessus. CLIA affirme qu’un dépistage amélioré et un soutien médical initial seront fournis, au besoin, à tous les passagers présentant des symptômes de nouveau coronavirus suspecté.

CLIA et ses compagnies de croisière membres “continueront de surveiller de près les nouveaux développements liés au coronavirus et modifieront ces politiques si nécessaire avec le plus grand soin pour la santé et la sécurité des passagers et de l’équipage”, en coordination avec les compagnies de croisière, les experts médicaux et les régulateurs à travers le monde, dit le communiqué.

«Il est important de noter que l’industrie des croisières est l’une des mieux équipées et expérimentées en matière de gestion et de suivi des conditions de santé des personnes à bord, avec des mesures de prévention et d’intervention en cas d’épidémie en place toute l’année. En outre, les navires doivent être équipés d’installations médicales à bord, avec des professionnels de la santé à bord disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour fournir les premiers soins médicaux en cas de maladie et aider à prévenir la transmission de la maladie », explique CLIA.

DES NOUVELLES DU NAVIRE DIAMOND PRINCESS

L’une des histoires les plus médiatisées de la flambée de coronavirus a été la mise en quarantaine forcée de Diamond Princess au large des côtes du Japon. Quelque 2 666 passagers, dont 251 Canadiens, et des centaines d’équipages viennent de franchir le cap d’une semaine d’une quarantaine qui devrait au moins durer jusqu’au 19 février mais elle pourrait se prolonger prévient l’Agence France-Presse.. Les passagers sont confinés dans leurs cabines. Jusqu’à présent, quelque 136 passagers à bord ont été testés positifs pour le virus. D’après TVA, un croisiériste sur cinq testés est infecté.

Hier, Princess Cruises a annoncé une compensation pour les passagers Diamond Princess en quarantaine.

«En raison des circonstances extraordinaires à bord du Diamond Princess, Princess Cruises remboursera le plein tarif de la croisière pour tous les passagers, y compris les voyages en avion, l’hôtel, le transport terrestre, les excursions à terre prépayées, les pourboires et autres articles. De plus, les frais annexes à bord ne seront pas facturés pendant le temps supplémentaire à bord.

«Princess Cruises offrira également aux passagers un futur crédit de croisière égal au tarif de croisière payé pour le voyage qui s’est terminé le 4 février.

«Princess Cruises a également confirmé que, bien que tous les pourboires soient remboursés aux clients, la société veillera à ce que les membres d’équipage reçoivent leurs pourboires désignés pour le travail effectué.»

La compagnie indique que les passagers ont reçu une lettre dans leur cabine avec des détails sur la façon de traiter le remboursement.

APERÇU À BORD DU NAVIRE

TVA Nouvelles a rapporté ce matin quelques images des passagers à bord du Diamond Princess.

Les passagers, isolés depuis lundi, ont dorénavant le droit de sortir de leur cabine une heure par jour mais les passagers ne peuvent pas être à plus que trois pieds l’un de l’autre et doivent porter des gants, un masque, des lunettes rapporte TVA.

De nombreux passager doivent passer la majeur partie de la journée à l’intérieur de leur cabine, parfois sans fenêtre. Cependant, de nombreuses règles encadrent ce bref intermède à l’air libre.

Pour voir plus d’images, cliquez ICI.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu