• vendredi le 14 août, 2020

CroisiEurope: la Belle des Océans ira en Corse au lieu du Québec en raison du COVID19

Partagez nous!

19 mai 2020 – Suite aux restrictions de voyages, CroisiEurope a pris la décision d’annuler son itinéraire au départ du Québec, prévu à bord de la “Belle des océans”. L’arrivée du navire de CroisiEurope devait être l’une des nouveautés phares de l’été pour le Québec.

Le nouveau navire maritime de CroisiEurope, “La Belle des Océans” devait rejoindre sa destination estivale au Canada, en juin 2020, sur le Saint-Laurent pour un itinéraire exclusif inédit. De juin à septembre, cette croisière spectaculaire de 10 jours de Montréal jusqu’à Saint-Pierre-et-Miquelon (et sens inverse) propsait des escales hautes en couleurs, riches en émotions : Montréal, Québec, Tadoussac, Baie-Comeau, Gaspé, Cap-aux-Meules, Saint-Pierre (ou sens inverse).

DIRECTION LA CORSE

Finalement, c’est en Corse que voguera le navire. Une destination tout aussi magnifique.

“Suite à cet épisode inédit, LA BELLE DES OCÉANS restera en Europe et proposera dès fin août des croisières de 8 jours en Corse au départ de Nice à la découverte de l’Île de Beauté. Les villes emblématiques de l’île, ses paysages paradisiaques, l’arrière-pays et ses traditions culinaires au son des chants corses seront au rendez-vous de cette croisière exceptionnelle !” a communiqué l’entreprise hier. Pour en savoir plus, cliquez ICI.

SÉCURITÉ ET SÉRÉNITE À BORD

L’amorce de redémarrage se prépare étape par étape au sein de CroisiEurope afin d’accompagner au mieux la reprise graduelle de l’activité en suivant et en appliquant l’évolution des directives gouvernementales et sanitaires. À cela s’ajoutent des atouts, qui dans ce contexte sont d’autant d’avantages, à savoir la taille humaine des bateaux de la flotte et l’aspect vertueux du tourisme fluvial vis-à-vis de l’environnement qui plus que jamais se voudra proche de la nature et de la culture.

Pour accompagner ce plan d’ampleur, une série d’actions sont mises en place par CroisiEurope qui maintient au centre de ses préoccupations la santé de ses clients et de ses collaborateurs, conditions “sine qua non” d’une reprise.

“Depuis le début de cette crise sanitaire sans précédant la Direction de la compagnie travaille avec les équipages à des aménagements des règles sanitaires appliquées à bord de la flotte. Celles existantes ont été renforcées et complétées. Bien entendu, celles-ci se veulent évolutives, vous pouvez les consulter en ligne ICI” précise CroisiEurope.

 

Partagez nous!

Postes connexes

Menu