• samedi le 15 août, 2020

Début mai, 60 % des Canadiens ont déclaré que les bons étaient acceptables d’après une enquête de Travelweek

Partagez nous!

25 mai 2020 – Le débat sur les remboursements par rapport aux crédits est de plus en plus vif et le gouvernement fédéral dit maintenant qu’il cherche des moyens de travailler avec les compagnies aériennes canadiennes et a eu un impact sur les consommateurs pour trouver une voie à suivre.

Il ne fait aucun doute qu’il y aura de nouveaux développements dans les jours et les semaines à venir, mais les résultats de l’enquête COVID-19 de Travelweek réalisée auprès des consommateurs, réalisée au début de mai, montrent qu’à cette époque, six Canadiens sur dix étaient raisonnablement satisfaits de l’offre des crédits de voyage au lieu des remboursements.

Les résultats de l’enquête, qui ont recueilli 2853 réponses de Canadiens à travers le pays, suggèrent que bien que la réaction aux bons et aux FTC soit mitigée, une majorité de Canadiens voient le raisonnement derrière les bons et les FTC plutôt que les remboursements pour les voyages annulés pendant la pandémie COVID-19.

Plus de la moitié, 57%, ont déclaré avoir été contraints d’annuler des réservations de voyages (loisirs ou entreprises) à la suite de la pandémie. Quelque 51% ont déclaré avoir reçu ou recevraient un bon ou un futur crédit de voyage (FTC) pour leur réservation annulée.

Lorsqu’on leur a demandé quelle déclaration décrivait le mieux leur opinion en ce qui concerne les remboursements par rapport aux bons / FTC, environ 57% ont déclaré que les remboursements étaient préférables mais que les bons / FTC étaient une alternative acceptable compte tenu de la situation. Un autre 6% ont déclaré que les bons / FTC étaient appropriés dans les circonstances. Un peu plus du tiers des répondants, 37%, ont déclaré que les remboursements étaient la seule méthode de remboursement acceptable dans cette situation ou dans n’importe quelle autre.

Les résultats de l’enquête ont été compilés quelques jours avant que le débat sur les remboursements contre les bons / FTC ne soit relancé dans les médias grand public. Vendredi dernier, le 21 mai, le premier ministre Justin Trudeau s’est lancé dans le débat sur les remboursements contre les bons lors de sa séance d’information COVID-19.

Les pétitions avec plus de 77 000 signatures de Canadiens exigeant que les compagnies aériennes remboursent l’argent pour les réservations annulées ont déclenché une nouvelle vague de couverture médiatique sur la question.

Les agents risquent de perdre des commissions en cas de remboursement et / ou de rétrofacturation par carte de crédit, et tous les fournisseurs, y compris les compagnies aériennes, perdent de l’argent pendant la pandémie et s’efforcent de conserver tout l’argent disponible.

«Nous cherchons à nous assurer que les Canadiens sont soutenus financièrement pendant cette période, mais nous allons également revenir avec des compagnies aériennes qui fonctionnent ici au Canada à long terme. Trouver cet équilibre sera délicat, mais c’est quelque chose sur lequel nous travaillons », a déclaré Trudeau.

Pendant ce temps, Air Canada a mis à jour ses politiques d’annulation, annonçant le 22 mai de nouvelles options ainsi que son horaire d’été 2020.

Dans les cas où Air Canada annule des vols en raison de COVID-19, les passagers avec des billets remboursables continueront d’avoir la possibilité de rembourser. Air Canada a remboursé près d’un milliard de dollars à ses clients depuis le début de l’année.

Les clients avec des billets remboursables et non remboursables peuvent opter pour un bon de voyage Air Canada pour la valeur restante de leur billet qui n’a pas de date d’expiration, est entièrement transférable et conserve toute valeur résiduelle, ou; la possibilité de convertir la valeur restante de leur billet en milles Aéroplan, avec 65% de valeur en plus par rapport au taux normal d’achat de milles.

Surveillez plus de couverture de l’enquête sur les consommateurs COVID-19 de Travelweek cette semaine dans  sur Travelweek.ca et sa publication Québécoise Profession Voyages.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu