• mardi le 24 novembre, 2020

Des célébrations d’Halloween virtuelles et sur la route

Partagez nous!

Un article publié par VeilleTourisme.ca – auteur  Alexandra St-Michel

30 octobre – À travers le monde, les organisateurs des célébrations d’Halloween revoient leurs stratégies événementielles pour l’automne 2020. Des programmations adaptées et originales voient le jour afin de respecter les contraintes sanitaires.

À la suite des nouvelles recommandations émises par le gouvernement et par la santé publique du Québec, plusieurs organisations et municipalités s’interrogent sur la forme que prendra l’Halloween cette année. Selon un sondage hebdomadaire de Léger du 6 octobre dernier, 52 % des répondants estiment que la fête culturelle (du moins le porte-à-porte pour la cueillette de bonbons) devrait être annulée du fait de la pandémie. Qu’adviendra-t-il des traditionnelles célébrations d’Halloween dans le contexte sanitaire de la COVID-19 ?

LE QUÉBEC CÉLÈBRE DIFFÉREMMENT

Au Québec, les villes de Rouyn-Noranda et Amos ont déjà statué : il n’y aura pas de collectes de bonbons cette année. L’événement ne sera pas annulé pour autant, c’est simplement sous une autre formule plus sécuritaire pour les citoyens que se dérouleront les célébrations. Les quartiers seront décorés et des animations permettant la distanciation physique seront proposées. Le populaire Village Hanté, présenté annuellement par le Village québécois d’antan, a été contraint de renoncer à ses activités pour l’automne 2020. L’équipe a préparé un parcours virtuel interactif à la place. Le Jardin botanique de Montréal a quant à lui monté un concours de décoration de citrouilles en ligne afin de remplacer le Grand Bal des citrouilles. Une édition spéciale de la féérie de lumières Illumi offre l’expérience d’un trajet nocturne parcouru en automobile.

DES ÉVÉNEMENTS VIRTUELS

À l’international, le festival Derry Halloween d’Irlande du Nord propose cette année une programmation virtuelle. Les feux d’artifice, parades, marchés et sessions musicales seront remplacés par des histoires d’horreur, la création de cocktails et des tutoriels en ligne. Ceci permettra aux adeptes d’épouvante de célébrer l’Halloween en toute sécurité. Au Japon, le défilé de Kawasaki Halloween se déroulera sur le Web, rendant ainsi l’événement accessible mondialement. Sur le thème des costumes du cyber espace, les participants publieront des vidéos de 30 secondes qui seront diffusées sur les médias sociaux (TikTok, Instagram, Twitter, etc.). La ville de Salem, près de Boston, déploie un programme révisé afin d’éviter les rassemblements. L’affichage des règles sanitaires a été adapté à la présence de monstres et de fantômes :

DES FESTIVITÉS IMMERSIVES SUR LA ROUTE

Au-delà de l’autocueillette de citrouilles et de potirons, les agriculteurs ont trouvé des idées originales pour divertir les visiteurs dans leurs champs. À Toronto, Pumpkins After Dark Drive Thru Experience présente 2,5 km d’expositions composées de sculptures de courges. Contrairement au conte populaire de Cendrillon, voilà qu’aucune citrouille n’est transformée en carrosse, mais c’est plutôt confortablement assis dans sa voiture qu’il devient possible de s’immerger dans le monde des cucurbitacées lumineuses et effrayantes. Le décor révèle ses éclats à la tombée du jour. Au Heritage Square Museum de Los Angeles, l’expérience immersive extérieure 31 nights of Halloween se déroulera en auto cette année. Les univers effrayants des films « The Nightmare Before Christmas », « Hocus Pocus » et « Ghostbusters » sont présentés dans ce trajet agrémenté de jeux, performances et prix.

L’Halloween 2020 en contexte de pandémie est remplie d’incertitudes, mais encore une fois l’industrie touristique fait preuve de créativité pour assurer le divertissement et la sécurité du public. Les fantômes, sorcières et petits monstres pourront donc être apeurés, cette année encore. Il reste toutefois à confirmer comment le traditionnel porte-à-porte sera transformé le 31 octobre prochain.

Source: Veille Tourisme

Partagez nous!

Postes connexes