• dimanche le 5 avril, 2020

[ÉVÉNEMENT] Tendances 2020: ce qu’il ne fallait pas manquer de la dernière conférence de la Chaire en Tourisme Transat – UQAM

Partagez nous!

23 janvier 2020 – Mardi matin avait lieu dans la salle Bourgie au Musée des Beaux-Arts de Montréal la 7e conférence annuelle sur les tendances touristiques: une année 2020 sous le signe de la transformation. Les conférenciers Paul Arseneault de la Chaire en tourisme Trnsat – l’ESG UQAM et Pierre Bellerose de Tourisme Montréal, l’initiateur de ces réflexions annuelles sur les tendances touristiques, ont partagé le fruit de leur recherche et de leurs réflexions.  Les thèmes abordés étaient larges. Connaissez-vous le tourisme bienveillant? On vous en parle dans cet article qui résume les tendances majeures à connaître pour les conseillers en voyages pour approcher 2020 différemment.

Retour sur cette conférence qui annoncent les tendances touristiques de l’année 2020. La conférence est disponible en rediffusion en cliquant sur le lien ci-dessous.

IL Y A EU PLUS DE TOURISTES EN 2019 ET IL Y EN AURA ENCORE PLUS EN 2020!

En 2019, il y a eu encore plus de touristes qui ont voyagé dans le monde entier. Il est possible d’expliquer cela par la croissance démographique, l’accroissement des richesses dans les économies émergents, l’amélioration de la mobilité mais aussi par l’évolution technologique.

LE SURTOURISME

Dès le début de la conférence le terme de surtourisme est abordé. Mais de quoi s’agit-il? C’est lorsque les les flux touristiques excèdent la capacité socio-physique d’un espace dans un contexte et que cette situation provoque des réactions chez les populations résidentes. Ce terme apparaît en 2016 pourtant le phénomène n’est pas nouveau, le problème de trop de touristes est aussi ancien que le tourisme lui-même. Déjà au 19e siècle, à Paris les résidents s’inquiétaient face aux flux de touristes venant d’Angleterre.

Quelles sont les solutions que les agents de voyages peuvent mettre en place?

  • Promouvoir des destinations encore peu connues, proposer des alternatives.
  • Proposer les destinations en basse saison.
  • Informer les voyageurs sur les coutumes locales et sur les comportements à adopter.

 LE TOURISME DURABLE 

Une des tendances qui revient et se renforce pour cette année 2020 est le tourisme durable. Pierre Bellerose introduit ce chapitre par une citation de Greta Thunberg “change is coming, whether you like it or not“.

Présentement un voyageur Québécois sur deux indique porter beaucoup d’attention à l’information concernant la protection de l’environnement et l’émission de carbone concernant les activités touristiques. 

Il est donc très important aujourd’hui de proposer des circuits éco-responsables ou des alternatives vertes ainsi que de sensibiliser vos clients sur l’enjeux de l’éco-tourisme.

LE TOURISME BIENVEILLANT

Au delà du tourisme durable, en 2020 le tourisme bienveillant se fait une place. Si aujourd’hui il y a une véritable industrie touristique du bien-être, en 2020 on ira du bien-être vers la bienveillance.

Certaines destinations comme la région Auvergne Rhône-Alpes en France orientent le tourisme sur leur territoire qui repose des valeurs de partage et d’échanges.

Cette nouvelle tendance incite les touristes à comprendre les besoins des autres et à agir sans besoin de retour, notamment avec les populations locales.

VOYAGE SENSORIEL

Les touristes sont à la recherche d’expériences sensorielles positives. Tous les sens de vos clients seront sollicités!

  • Le goût: routes gourmandes, restauration locale, concept “from farm to table“, festival culinaire…
  • La vue: lieux “instagrammables“, nouveaux aménagements urbains, design en hôtellerie, art immersif…
  • L’odorat: création d’ambiance olfactive, exposition olfactive
  • L’ouïe: festival de musique, création d’ambiance musicale dans des restaurants ou hôtels, absence de support auditif…
  • Le toucher: par exemple il est possible dans certains musée de permettre aux aveugles de toucher des sculptures.

LE MICRO-TOURISME

Cette année nous avons vu beaucoup de géant de l’industrie s’effondrer notamment Thomas Cook ou Wow Air. En parallèle il y a une véritable croissance du micro-tourisme:

  • Les micro-festivals: les participants peuvent y vivent des expériences différentes, il y a une ambiance plus intime, un plus grand sentiment d’appartenance.
  • Les micro-voyages: il s’agit de voyages à proximité de sa résidence et dans une temps très court. C’est l’aventure ou le dépaysement sans le long-courrier.
  • Les micro-enjeux: il s’agit d’offrir le bon contenu à la bonne personne au meilleur moment et à l’endroit idéal. C’est le défi de la personnalisation des voyages.

Pour ne pas manquer les prochaines conférences organisées par la Chaire en Tourisme, consultez notre espace AGENDA et abonnez-vous à notre infolettre. Nous n’en manquons jamais une ;)

Partagez nous!

Postes connexes

Menu