• samedi le 17 avril, 2021

Flight Centre Travel Group vise le retour à l’équilibre en 2021 pour les voyages d’affaires et de loisirs

Partagez nous!

26 février 2021 — Flight Centre Travel Group (FLT) vise un retour au seuil de rentabilité pour les voyages d’agrément et d’affaires au cours de l’année civile 2021, en se basant sur le fait que les frontières intérieures vont probablement s’ouvrir de façon permanente et que certains voyages internationaux à faible risque pourraient être autorisés.

Jusqu’à présent, la reprise a été fortement axée sur les voyages d’affaires et les voyages intérieurs – deux secteurs dans lesquels FLT a un effet de levier important, comme l’indique la société dans ses dernières perspectives.

Le directeur général, Graham Turner, déclare que FLT continue de répondre aux défis posés par la COVID-19 et aux restrictions de voyage sans précédent qui sont en place pour ralentir sa propagation.

Alors que les conditions commerciales mondiales restent volatiles, les résultats se sont progressivement améliorés grâce à des réductions ciblées de la base de coûts et à des augmentations des recettes au cours de la période, a-t-il ajouté.

Depuis que la crise s’est aggravée en mars 2020, l’entreprise a :

  • réduit sa base de coûts de 66% (soit une économie annualisée de 1,9 milliard de dollars) sans compromettre ni ses investissements dans les principaux moteurs de croissance ni sa capacité à rebondir rapidement lorsque les conditions s’amélioreront
  • continué à générer de la valeur totale des transactions (VT) et des revenus dans un monde où les voyages sont exclusivement nationaux avant les vaccinations – les revenus de décembre ont atteint leur plus haut niveau depuis l’introduction des restrictions sur les voyages dans le monde en mars 2020
  • permis de réduire d’un mois à l’autre les sorties nettes de fonds d’exploitation au cours du premier semestre ; et
  • maintenu une réserve de liquidités de 1,2 milliard de dollars pour l’aider à résister à un ralentissement prolongé ou à tirer parti des possibilités offertes pendant la phase de reprise, qui pourrait maintenant être accélérée grâce au programme de vaccination le plus important jamais mis en œuvre dans le monde

“Les conditions que nous avons rencontrées depuis mars de l’année dernière ont sans aucun doute constitué le plus grand défi que notre industrie et beaucoup d’autres aient eu à relever”, déclare M. Turner.

Plutôt que d’entrer dans un schéma d’attente en prévision des futures réouvertures des frontières nationales et internationales, nous prenons des mesures pour nous assurer que nous sommes bien placés pour la reprise éventuelle. Nous sommes devenus une entreprise plus légère et plus efficace, avec une longue piste de liquidité, ce qui a été crucial pendant cette période difficile et incertaine”.

M. Turner ajoute que FLT a maintenu les dépenses d’investissement dans les principaux projets technologiques de loisirs et d’entreprise à leur niveau d’avant le projet COVID et a maintenant commencé à déployer un certain nombre de nouveaux produits pour ses clients et son équipe, notamment :

  • Helio, une plate-forme de loisirs que les consultants de FLT utiliseront pour rechercher, citer, réserver et gérer les voyages de leurs clients. Helio remplace six systèmes existants et est maintenant en service dans les magasins de FLT au Royaume-Uni, en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande et en Australie. Il sera lancé sur le continent américain en mars 2021 et sera entièrement déployé d’ici le 30 juin.
  • Melon, l’offre technologique exclusive de la marque Corporate Traveller pour les PME. La plate-forme numérique Melon utilise une technologie mobile de qualité grand public, notamment la robotique et l’intelligence artificielle, pour offrir aux clients la meilleure expérience possible, explique M. Turner. Elle est actuellement testée aux États-Unis, en prévision de son lancement officiel en avril.
  • SOAR, le moteur de réservation en ligne exclusif de FLT, qui sera bientôt doté de nouvelles fonctionnalités et d’un nouveau contenu, notamment des capacités de conditionnement et de personnalisation améliorées.

“Dans les secteurs des loisirs et des entreprises, nous avons continué à investir dans des modèles nouveaux et anciens et nous avons fourni de manière proactive des solutions technologiques innovantes aux clients de ces entreprises anciennes, comme en témoignent Helio et Melon. Alors que nous sommes au début de la reprise, nous commençons à voir des signes prometteurs”, a déclaré M. Turner.

RÉSULTATS du premier semestre de 2021

Les points clés des comptes du premier semestre (1H) de l’année fiscale 2021 (FY21) de Flight Centre Travel Group sont les suivants :

  • 1,5 milliard de dollars en ‘TTV’, soit 12 % des ventes de la période correspondante précédente. La ‘TTV’ a été pondérée en fonction des entreprises, étant donné les restrictions plus strictes qui ont généralement été appliquées aux voyageurs de loisirs dans le monde entier, et des pays, puisque les frontières internationales sont généralement restées fermées
  • 10,4% de marge sur les recettes, également conforme aux attentes en raison de la pondération plus importante que la normale des ventes domestiques et des entreprises dans le chiffre d’affaires de FLT
  • Une perte sous-jacente de 247,2 millions de dollars avant impôts (317,3 millions de dollars de perte statutaire avant impôts). FLT a réalisé un bénéfice sous-jacent avant impôt de 102,7 millions de dollars pendant la période de la PCP, avant que la crise COVID-19 ne se produise.

DES SIGNES POSITIFS DE CROISSANCE

M. Turner note que si de lourdes restrictions de voyage sont restées en place tout au long du 1H, FLT a commencé à voir quelques signes positifs au fur et à mesure de la période, notamment

  • La croissance des recettes : les recettes ont atteint un record de la période COVID de 33,5 millions de dollars en décembre, qui est normalement l’un des mois les plus calmes de l’année.
  • Une importante demande refoulée, qui devrait en fin de compte accélérer la reprise : FLT enregistre généralement un fort rebond immédiat de la demande des loisirs et des entreprises lorsque les restrictions sont levées ou assouplies.
  • Diverses entreprises renouent avec la rentabilité. Les entreprises de FLT aux Émirats arabes unis ont été rentables tout au long du deuxième trimestre, tandis qu’Ignite en Australie est devenue la première entreprise de loisirs à retrouver la rentabilité en janvier 2021 grâce à de solides ventes intérieures futures et à des réservations de croisières pour 2022, selon la société. L’entreprise de charter aérien AVMIN et le détaillant de vélos 99 Bikes sont restés rentables et ont connu une croissance significative tout au long de la pandémie.
  • Un grand nombre de nouveaux comptes d’entreprise ont été obtenus, mis en place et commencent maintenant à être négociés : la FCM a obtenu de nouveaux comptes avec des dépenses annuelles pré-Covid de l’ordre de 700 millions de dollars US à ce jour.
  • Des programmes de vaccination sont en cours dans le monde entier et commencent à prendre de l’ampleur sur les marchés clés qui sont généralement à l’origine des bénéfices du groupe : citons par exemple le Royaume-Uni, les États-Unis et maintenant l’Australie.

“Au sein de nos entreprises à l’échelle mondiale, nous avons investi dans les principaux moteurs de croissance et contrôlé les facteurs critiques qui devraient ouvrir la voie à un retour à la rentabilité”, a déclaré M. Turner.

“Sur la base de ce que nous avons vu jusqu’à présent, les voyageurs ont tenu à décoller dès qu’ils ont été autorisés à le faire, ce qui devrait finalement conduire à un rebond très solide”, a-t-il ajouté.

Partagez nous!

Postes connexes