• mardi le 26 janvier, 2021

Halloween: Et ailleurs ça se passe comment?

Partagez nous!

107000561

Nous connaissons tous la version américaine d’Halloween, celle avec des citrouilles et des fêtes costumées. Dans d’autres coins du monde, ils célèbrent Halloween très différemment.

A MEXICO El DIA DE LOS MUERTOS

mexicoPendant trois jours, du 31 octobre au 2 novembre, les Mexicains rendent hommage aux membres de la famille qui sont morts et confectionnent des crânes en sucre comme friandise.
Un costume du Dia de los Muertos ne serait pas complet sans un masque représentant un crâne humain et un maquillage sombre par-dessous

 

EN IRLANDE: LA RÉCOLTE D’ABORD, LES MORTS APRÈS

irlandeLes Irlandais ne célèbrent pas Halloween, mais plutôt Samhain. Cette fête remonte au début du Moyen Age, même si certains en ont trouvé des traces dès le 10ème siècle. Initialement, elle permettait de célébrer la dernière récolte de l’année, l’hommage rendu aux morts venant en second lieu.
Dans certains villages, de gigantesques bûchers sont alors montés pour symboliser la transition vers l’hiver.

 GHEDES, LE VAUDOU EN HAITI

ghedes-haitiLes Haïtiens savent ce que signifie faire la fête. Le 2 novembre est ainsi une date particulièrement importante pour les adeptes du vaudou. Durant le jour des morts, ils font des offrandes aux Ghedes, les esprits, sous la forme de cigarettes, de bons plats et de rhum.
Ce jour-là, les Haïtiens se retrouvent pour danser et boire du rhum, en espérant qu’un des participants puisse être possédé par un esprit.

 LE DIABLE BRÛLE AU GUATEMALA

guatemalaAu Guatemala, les gens fêtent Halloween mais la date du 7 décembre est encore plus importante pour eux. C’est en effet le jour où le diable est brûlé, durant la Quema del Diablo. A cette occasion, nombreux sont les Guatémaltèques qui effectuent un ménage en profondeur de leur maison, convaincus que le diable se cache dans les objets dont on n’a pas réellement besoin. Le 7 décembre, des défilés et des fêtes sont organisés et se terminent généralement par un feu d’artifice. Bien entendu, une effigie du diable est brûlée en public…

L’INDE, POUR UNE BONNE CAUSE

indesEn Inde, Halloween est un phénomène relativement nouveau. La fête est donc plus populaire dans les grandes villes (Mumbai, New Delhi…) et auprès du jeune public.
Dans le sud du pays, elle prend même une tournure bienfaisante : les jeunes gens riches offrent les bonbons recueillis lors de leurs défilés aux pauvres qui, sans cela, n’auraient jamais l’occasion de goûter ce genre de friandises.

DRACULA
transylvanieEn Transylvanie, chaque année, la période d’Halloween permet d’organiser un Festival des vampires. Celui-ci a lieu à proximité du vrai château du Comte de Dracula !
Chaque année, on peut y voir déambuler une série de vampires en devenir. Des sorcières tentent alors en vain de se mêler aux invités pour louer l’esprit de Vlad Tepes, tueur de vampires. Peut-être auront-elles l’occasion de convaincre la foule cette année ?

DE L’ARGENT BRÛLÉ EN CHINE

chineLes Chinois suivent un autre calendrier que le nôtre. La fête d’Halloween n’y est donc pas célébrée. Par contre, à la mi-août, ils organisent le festival des fantômes affamés. Selon les bouddhistes, les fantômes (qui seraient des morts qui n’ont pas été enterrés) reviennent sur Terre le septième mois du calendrier lunaire. Evidemment, ils sont gigantesques et terriblement affamés, donc un festin doit être préparé pour assouvir leur faim. Pour l’occasion, les Chinois brûlent des versions en papier d’objets de luxe, dans l’espoir que les fantômes puissent alors en profiter.

RASSEMBLEMENT AUTOUR DU FEU  ET CHAISES VIDES

tchequeaLes Tchèques célèbrent Halloween plus modestement, dans l’intimité du cercle familial.

Les personnes âgées ont conservé la tradition de mettre des sièges vides autour de l’âtre pour ‘accueillir’ chaque parent décédé.

Le reste de la famille prend également place autour du feu et se souvient des disparus. Cependant, cette coutume semble être en voie de disparition.

HOP-TU-NAA, ATTENTION SI TU N’OUVRES PAS TA PORTE!

grande-bretagneEn Grande-Bretagne, les enfants célèbrent Halloween comme le font leurs compères des Etats-Unis, à l’exception de la minuscule île de Man. Les jeunes locaux partent également à la chasse aux friandises chez leurs voisins, mais ne chantent que des chants traditionnels celtiques.

Lorsque, le jour de Hop-tu-Naa (Halloween), quelqu’un refuse d’ouvrir sa porte, les enfants ont le droit de jeter des mûres sur la façade de la maison pour montrer leur mécontentement.

BON ODORI AU JAPON

japonLes Japonais ne fêtent rien le 31 octobre et lui préfèrent le 15 août. Durant le Festival Obon, les fantômes retourneraient dans la maison familiale pour s’habituer à leurs descendants. Ce jour-là, les familles japonaises visitent les cimetières et organisent de grands banquets durant lesquels une place est toujours gardée pour les morts. Si vous êtes au Japon le 15 août, il y a de grandes chances pour que vous puissiez voir le Bon Odiri, une danse folklorique populaire rendant hommage aux morts.

 

(Source: Skynet.com)

Partagez nous!

Postes connexes