• mardi le 24 novembre, 2020

La fermeture de la frontière entre les États-Unis et le Canada est prolongée jusqu’au 21 décembre

Partagez nous!

19 novembre 2020 — Une fois de plus, la fermeture de la frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis est prolongée d’un mois, soit jusqu’au 21 décembre 2020, selon une source gouvernementale anonyme.

La fermeture de cette frontière n’a cessé d’être prolongée de mois en mois depuis mars dernier, en raison de la pandémie de Covid-19. Seuls les voyageurs essentiels (tels que les transporteurs de marchandises) sont autorisés à franchir la frontière terrestre. Ces restrictions ne s’appliquent pas aux voyageurs aériens.

Les visites telles que les vacances, les excursions d’une journée sont interdites depuis mars afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus.

Les restrictions mutuelles ont été étendues conjointement sur une base mensuelle par les deux pays depuis leur première imposition.

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que l’interdiction ne serait pas assouplie tant qu’il n’y aurait pas de preuves claires que la pandémie de COVID-19 ralentissait aux États-Unis, ce qui n’est clairement pas le cas.

Les États-Unis établissent des records quotidiens pour les nouveaux cas et les taux d’hospitalisation, et le nombre de décès se rapproche de 250000.

L’interdiction de voyager ne s’applique pas à ceux qui doivent traverser pour assurer la circulation continue des marchandises et des services essentiels, y compris les camionneurs et le personnel hospitalier.

Le Canada a également ajouté certaines exemptions pour réunir les membres de la famille élargie.

Les États et les villes américains imposent également de nouvelles restrictions rigoureuses aux bars et aux restaurants, les responsables de la santé exhortant à la prudence avant les vacances de Thanksgiving du 26 novembre.

Le président américain Donald Trump, quant à lui, continue de bloquer son successeur dûment élu, Joe Biden.

Biden, qui tente de mettre en œuvre une stratégie pour lutter contre le virus, affirme que le refus de Trump de coopérer avec son équipe de transition pourrait entraîner encore plus de morts aux États-Unis.

Biden indique que les deux parties doivent se coordonner sur un plan de distribution de nouveaux vaccins prometteurs contre le COVID-19 afin qu’ils puissent être déployés dès qu’ils sont prêts.

Crédits photo : Ryan Remiorz

Partagez nous!

Postes connexes