• dimanche le 7 mars, 2021

L’annonce des mesures plus strictes sur les voyages est “pour très bientôt”, déclare Trudeau 

Partagez nous!

26 janvier 2021 — Le Premier ministre Justin Trudeau n’a pas encore annoncé de mesures de quarantaine dans les hôtels lors du briefing COVID-19 de ce matin, mais M. Trudeau a déclaré que d’autres annonces concernant les voyages non essentiels seront faites “très bientôt”.

Les réponses de M. Trudeau aux journalistes semblaient appeler à une mise en perspective des voyages dans le contexte de la pandémie, car il a été interrogé à plusieurs reprises sur les mesures plus strictes concernant les voyages, et sur les raisons de ce retard.

À plusieurs reprises ce matin, M. Trudeau a fait remarquer que le Canada avait déjà mis en place certaines des mesures les plus strictes en matière de voyages, et que ces mesures étaient en place depuis près d’un an.

Le Canada est fermé aux non-résidents et aux non-citoyens depuis mars 2020, et la quarantaine de 14 jours, également en place depuis mars 2020, “a été extraordinairement efficace” pour assurer la sécurité des Canadiens, a-t-il déclaré. L’exigence du test PCR qui est entré en vigueur le 7 janvier a ajouté une autre couche de protection.

“Rappelons que seule une petite proportion [des cas COVID-19] est causée par le retour de Canadiens” après un voyage à l’étranger, a-t-il déclaré. “La grande majorité des cas COVID-19 proviennent de la transmission communautaire.

Cependant, “ce n’est pas le moment de voyager“, a-t-il dit. “Annulez vos projets de voyage vers le sud. Il y aura d’autres occasions de voyager pendant des périodes plus agréables.”

“Les mauvais choix de quelques-uns ne devront jamais mettre d’autres personnes en danger”, a-t-il dit.

Alors que les médias grand public continuent de tourner autour de la question de mesures plus strictes pour les voyages, depuis près d’un an, l’industrie du voyage s’inquiète du fait que les compagnies aériennes, les voyagistes et les agences de voyages ne soient pas là pour aider les voyageurs à réaliser leurs rêves de voyage en des temps plus agréables. Les voyages aériens ont diminué de 90% et la reprise sera lente lorsqu’elle se produira.

Dans le briefing d’aujourd’hui, M. Trudeau a mentionné le Programme de crédit pour les secteurs très touchés du gouvernement fédéral, annoncé pour la première fois à l’automne 2020. Ce programme offre un financement garanti à 100% par le gouvernement pour les entreprises fortement touchées, y compris celles des secteurs du voyage et du tourisme, en fournissant des prêts à faible taux d’intérêt pouvant atteindre 1 million de dollars.

Interrogé à plusieurs reprises sur les raisons pour lesquelles le gouvernement fédéral n’a pas encore pris de mesures plus strictes en matière de voyages, M. Trudeau a fait remarquer que la chaîne d’approvisionnement du Canada en biens essentiels repose sur les transporteurs aériens. “Nous dépendons des avions qui arrivent tous les jours. Nous ne voulons pas interrompre la chaîne d’approvisionnement”, a-t-il déclaré.

“Nous ferons une annonce” sur les voyages non essentiels très bientôt, a-t-il ajouté. “Nous travaillons très dur sur ce point.”

Le 19 janvier, puis le 22 janvier, face à l’augmentation du nombre de cas et à l’émergence de nouvelles variantes du COVID-19, M. Trudeau a demandé aux Canadiens d’annuler leurs voyages d’hiver et a déclaré que de nouvelles mesures qui pourraient être prises prochainement pourraient rendre difficile le retour des Canadiens dans leur pays. Ces derniers jours, des spéculations ont été émises sur le fait que les nouvelles mesures pourraient inclure des quarantaines dans les hôtels plutôt que des quarantaines à domicile.

Source : Kathryn Folliott pour le groupe Travelweek/Profession Voyages

Partagez nous!

Postes connexes