• vendredi le 14 août, 2020

Le Canada ne figure pas sur la nouvelle liste des voyageurs acceptés au Royaume-Uni

Partagez nous!

3 juillet 2020 – Les responsables gouvernementaux ont publié une liste officielle des pays à faible risque dont les résidents seront autorisés à se rendre au Royaume-Uni à partir du 10 juillet sans avoir à être mis en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée.

L’industrie du voyage au Royaume-Uni s’est vivement prononcée contre la quarantaine obligatoire de 14 jours, et trois compagnies aériennes – British Airways, easyjet et Ryanair – ont même intenté une action en justice contre le gouvernement britannique dans le but de l’annuler.

La liste du Royaume-Uni a été publiée aujourd’hui. Plus de 50 pays figurent sur la liste, que vous pouvez voir ici. Le Canada a récemment obtenu le feu vert de l’UE, l’un des 14 pays à faible risque de cette liste.

Mais jusqu’à présent au moins, il semble que le Canada ne figure pas sur la liste du Royaume-Uni. Entre-temps, tout espoir que le gouvernement canadien puisse lever sa propre ordonnance de quarantaine de 14 jours a été anéanti, du moins à court terme.

Le gouvernement fédéral a prolongé les exigences des ordonnances d’urgence liées à l’isolement obligatoire et à la quarantaine jusqu’au 31 août.

Quiconque arrive ou revient au Canada doit rester en quarantaine pendant 14 jours, quel que soit son état de santé. S’ils ont le COVID-19 ou ont des motifs raisonnables de soupçonner qu’ils présentent des signes et des symptômes de COVID-19, ils doivent s’auto-isoler dans le cadre de cette quarantaine.

Les mesures à la frontière restreignant tous les voyages non essentiels, y compris le tourisme et les loisirs, à travers la frontière canado-américaine, restent en vigueur jusqu’au 21 juillet.

Le Canada n’a pas encore levé son avis contre tous les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada. Cependant, certaines régions du Canada se sont ouvertes, selon l’endroit où vous vivez. Aujourd’hui marque le début de la soi-disant «bulle atlantique», permettant aux résidents du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de Terre-Neuve-et-Labrador et de l’Île-du-Prince-Édouard de se rendre dans l’une des trois autres provinces sans s’isoler pendant 14 jours après leur arrivée.

Des séquences vidéo du pont de la Confédération, reliant l’Île-du-Prince-Édouard au Nouveau-Brunswick sur le continent, ont montré un flux constant de véhicules se dirigeant vers l’île après minuit lorsque les restrictions ont été levées.

Dans la matinée P.E.I. Le premier ministre Dennis King salue les voyageurs aux postes de péage sur l’Île-du-Prince-Édouard côté du pont, où les touristes se voyaient également offrir des sacs de pommes de terre contenant une sélection de produits de l’île.

Les premiers ministres de Terre-Neuve-et-Labrador et du Nouveau-Brunswick ont ​​laissé entendre que des restrictions pourraient bientôt être levées pour les visiteurs du reste du Canada si tout se passe bien.

D’autres provinces se sont partiellement ouvertes, comme la Colombie-Britannique, ou s’efforcent de s’ouvrir aux visiteurs.

Une carte interactive du Canada facile à utiliser sur time-to-travel.ca montre aux Canadiens où ils peuvent voyager et où ils ne peuvent pas.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu