• vendredi le 23 octobre, 2020

Le robot Nao reçoit les passagers de JAL à Tokyo Haneda

Partagez nous!

Robot

NAO est testé en situation réelle en face du comptoir d’information JAL et en zone C des contrôles sous douane, dans l’aile Sud du Terminal 1 de l’aéroport de Tôkyô Haneda. Au comptoir JAL, le robot, connecté à un panneau digital, est capable de dialoguer de façon interactive et donner des informations locales et sur la plateforme aéroportuaire d’Haneda, sur les vols au départ et à l’arrivée, la météo à destination (en japonais).

Par ailleurs, l’interaction/coopération, entre NAO et le personnel au sol de JAL étant rendues possible grâce à la technologie des montres connectées, seront notamment évaluées concernant les annonces faites aux passagers pour les avertir de l’heure de fermeture des contrôles de sécurité en rapport avec l’horaire de départ de leur vol. Les agents ont la possibilité d’envoyer des instructions au robot et celui-ci peut également à son tour communiquer avec les agents au sol via leur « smartwatch ».

Les fonctionnalités linguistiques de NAO (Anglais/Chinois), permettant donc d’offrir une assistance aux visiteurs étrangers dans leur langue maternelle, feront aussi l’objet d’un test grandeur nature. Le projet, cogéré par l’institut de Recherche Nomura et JAL, a pour objectif de développer de nouveaux services à forte valeur ajoutée.

JAL mène des investigations concernant les problématiques autour de l’utilisation de la robotique dans un aéroport et souhaite mettre en évidence les bénéfices d’une communication par la robotique plutôt qu’une communication plus conventionnelle par panneau d’information. Parallèlement, la compagnie examinera toutes les opportunités offertes par NAO pour porter assistance à ses équipes au sol.

Nomura Institue Research (NRI), quant à lui, est responsable du développement du système d’exploitation des robots. Le test va permettre d’évaluer les aspects pratiques de l’interface utilisateur du robot, en plus de l’étude de nouvelles technologies relatives à des capteurs et autres interfaces système. NRI a travaillé en étroite collaboration avec la société Française Aldebaran Robotics à l’origine de la conception du robot afin d’améliorer les mouvements et les aptitudes linguistiques de NAO.

(Source: Actualités Voyages)

Partagez nous!

Postes connexes

Menu