• mardi le 4 août, 2020

Les 5 choses incroyables à découvrir dans le plus grand aéroport du monde

Partagez nous!

11 décembre 2019 – Le nouvel aéroport d’Istanbul s’étend sur une surface de 1 440 000 m2 (15 500 000 pieds carrés), soit la plus grande aérogare du monde sous un même toit. La compagnie aérienne locale, Turkish Airlines quant à elle, dessert plus de 120 destinations, si bien qu’elle se décrit comme la porte vers le monde. Avec des vols directs depuis Toronto et Montréal, ils sont une vraie pierre angulaire pour explorer de nombreuses destinations en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient.

Voici donc 5 bonnes raisons de passer par là!

1 – UN LOUNGE DE CLASSE AFFAIRE QUI VAUT LE DÉTOUR

Le lounge de la classe affaires de Turkish Airlines est spacieux, confortable et son menu est franchement délicieux. Fidèle au concept Flying Chef de sa classe d’affaires, des chefs sont aussi présents sur place pour cuisiner des plats chauds à la minute, comme des gozlëmes, des pains plats farcis aux épinards et feta, ou à la viande.

De plus, la vaste sélection de légumes, en salade ou marinés est tout aussi agréable à déguster entre deux envolées.  

2 – UNE GALERIE D’ART

Turkish Airlines en collaboration avec le musée d’art moderne d’Istanbul (Istanbul Modern Art Museum) profite du passage annuel de nombreux visiteurs pour leur présenter un aperçu de l’art moderne turc. C’est donc une partie de la vaste collection – du musée d’art moderne d’Istanbul qu’il est possible de découvrir à même le lounge de la classe affaires du transporteur aérien. La galerie d’art fait 1400 pieds carrés et comporte une quarantaine d’œuvres.

3 – EXPÉRIENCE DE MAGASINAGE 

En plus de compter des dizaines de boutiques de grandes marques, les Fendi, Chanel et Louis Vuitton de ce monde, nombreuses sont aussi celles pour se procurer des bijoux et vêtements de designers locaux de qualité.

C’est donc l’occasion de dénicher de jolis foulards de soie ou de cachemire pour compléter sa collection! La boutique Old Bazard est une bonne adresse pour cela, en plus d’offrir une savoureuse gamme de loukoums et autres délices turcs pour faire des heureux en arrivant à destination.

4 – YOTEL POUR LA NUIT OU QUELQUES HEURES

Le nouvel aéroport d’Instanbul possède une succursale Yotel, une chaîne hôtelière possédant plusieurs succursales dans les aéroports. Il est donc possible d’aller passer quelques heures pour se rafraichir ou faire une sieste ou encore pour y passer la nuit au complet si l’escale est trop longue. L’hôtel comporte deux entrées. Si l’escale est de moins de 24 h, il est possible d’y entrer du côté des portes d’embarquement – avec son bagage à main seulement, sans devoir passer la sécurité. Sinon, il faut passer les douanes et par conséquent, payer le visa turc au coût de 70 $ US (92 CAD) et récupérer tous ses bagages.  

5 – DES RESTAURANTS D’ICI ET D’AILLEURS

Le nouvel aéroport compte pas moins de 150 restaurants, bars et cafés où casser la croute, prendre un verre ou un café. Dans la mêlée, les grandes chaînes internationales sont évidemment présentes. Mais il y a aussi plusieurs chaines locales pour goûter aux délices turques, même si nous y sommes que de passage. Pensons aux moelleux simits, cet anneau de pain vendu dans des kiosques ambulants dans les rues d’Istanbul, aux innombrables mezze à partager et aux boreks, ces feuilletés farcis à la viande, aux légumes ou au fromage.

Partagez nous!

Postes connexes

Menu